Étiquette : comment savoir si un whisky est bon

Comment savoir si un whisky est bon (et II)

 TAGS:undefined

Pour avoir une meilleure idée sur comment savoir si un whisky est de bonne qualité et les meilleures façons d’en profiter au maximum, nous continuerons à vous donner des conseils pour que vous fassiez le meilleur choix au moment de l’acheter et le servir pour le savourer en bonne compagnie.

  • Accompagné ou seul: si vous appréciez le whisky seul, cela vous intéressera de savoir que récemment dans une séance de dégustation dirigée par Xavier Monclús, il a affirmé  être convaincu du fait que le whisky évolue de manière positive en y ajoutant un peu d’eau, devenant ainsi un mélange statique. Certaines fois même il s’améliore, et sur la glace, le whisky se transforme en un mélange dynamique, parce que la boisson évolue au fur et à mesure que la glace fond.

Pour les mélanges le principal conseil est d’éviter l’usage de rafraîchissements avec du sucre  » bien sûr le bon whisky peut être mélangé, mais jamais avec des boissons qui contiennent du sucre. Il y a de  très bons cocktails avec de la tonique, avec de l’eau gazeuse…. cela dépend de la situation. Dans un restaurant vous allez le prendre normalement seul ou avec de l’eau, mais si vous êtes en soirée et vous avez envie d’une gorgée longue qui ne vous fera pas de mal il faut toujours le mélanger avec des boissons qui ne contiennent pas de sucre », signale Monclús « Avec de l’eau ou de l’eau gazeuse, vous n’aurez pas de maux de tête ni la gueule de bois » comme le souligne Monclús

  • Étiquettes et âge: avec l’étiquette nous pouvons avoir accès à des informations intéressantes comme l’année du whisky, sa composition, s’il a été utilisé ou avec des barriques de Jerez. Dans le cas de l’âge, les années indiquées sur l’étiquette ne sont pas détérminants dans la qualité de cette boisson, Monclús rappelle qu’il y a des whiskies très vieux et chers qui ne sont pas de bonne qualité, « En général les whiskies atteignent leur plénitude entre 10 et 12 ans et ils perdent progressivement des qualités jusqu’à leur fin autour de 25 ans, donc, pas question de choisir un whisky de 50 ans.
  • Blended ou Single Malt:  la plupart des fois les single malts sont de bonne qualité, mais parfois on peut avoir de bonnes expériences avec les blend « Il y aussi des blended très très bons- souligne Monclús en pensant au Bailie Nicol Jarvie- ou même le DYC huit ans a de bonnes notes et c’est un whisky qu’il faut prendre au sérieux, bien que l’Espagne ne soit pas en principe un pays producteur de whisky ».
  • Additifs: les whiskys avec la présence d’additifs comme les caramels, sont utilisés pour masquer la présence excessive d’alcool et il vaut mieux les éviter.
  • Température: en servant le whisky il doit être entre 16 et 18 degrés, cela afin d’apprécier ses caractéristiques à fond.
  • Barriques de Jerez:  d’après l’opinion de Monclús l’usage des barriques de Jerez pour le vieillissement du whisky doit être réalisé pendant deux ans, après que le spiritueux a eu dix ans de vieillissement en barrique de Bourbon, et non pas depuis le début de son élaboration. Cela afin d’éviter que n’apparaissent d’un seul coup des notes de souffre, tout est question de goût.
  • L’eau: l’eau avec laquelle il est élaboré a peu d’influence sur le whisky, environ 10% du résultat final. 

Vous nous laissez vous recommander 2 bons whiskies?, on va voir si nous sommes d’accord: 

 TAGS:Lagavulin 16 AnsLagavulin 16 Ans

Lagavulin 16 Ans, une référence inévitable.

 

 

 TAGS:Talisker 10 YearsTalisker 10 Years

Talisker 10 Years, le meillleur rapport qualité-prix.  

 

Comment savoir si un whisky est bon (I)

 TAGS:undefined

En ce qui concerne le whisky il existe une série de préférences aussi bien pour le choisir et l’acheter que pour le servir et en jouir, mais ce n’est jamais trop de savoir ce qu’en disent les experts, il peut être utile de savoir ces conseils pour apprendre à distinguer un bon whisky et en profiter.

Beaucoup de gens profitent peu de la qualité du whisky puisqu’il le mélangent avec des boissons sucrées et ne peuvent pas savourer et percevoir les caracteristiques de la boisson. D’après ce que dit Xavier Monclús, instructeur de dégustation pour l’Europe de Louis Vuitton Moët Mennesy Spain (LVMH) il existe des clés pour différencier un bon whisky et en profiter.

  • L’Odeur: En rapprochant le nez du whisky celui-ci ne doit pas sentir l’alcool de façon exagérée au point qu’il empêche de percevoir les autres arômes caracteristiques de cette boisson. Dans le cas où l’on trouverait un whisky qui sent trop l’alcool, nous pouvons immédiatement identifier sa mauvaise qualité,  » Quand nous approchons du whisky la première chose à vérifier est qu’il ait une bonne intégration de l’alcool; il ne doit pas sentir l’alcool de façon scandaleuse », affirme Monclús.
  • Goût: de la même façon que cela arrive avec l’arôme, la première gorgée de whisky est celle qui définit généralement notre perception au palais de celui-ci. Indépendamment de son degré d’alcool, nous ne devons pas percevoir une anesthésie ou irritation dans la bouche à cause de l’alcool. « Bien qu’en bouche l’alcool soit plus présent qu’au nez, nous ne devons jamais sentir de l’anesthésie dans la bouche en raison de l’alcool. Si vous buvez un whisky et la présence de l’alcool est tellement importante qu’il irrite votre bouche et vous anesthésie, cela veut dire que vous n’allez pas pouvoir profiter du whisky », comme le signale Monclús.
  • Prix: s’il est vrai qu’il y a une croyance généralisée qui considère que les whishys les plus chers sont de meilleure qualité car ils jouissent d’une meilleure réputation, que cela vaut la peine d’investir un peu plus pour ramener à la maison au lieu d’un blend, un whisky de malt de 10 à 12 ans, il est aussi important de prendre soin de notre santé, en conséquence Monclús nous a indique que cela vaut mieux de boire peu et de bonne qualité que beaucoup et pas cher. Nous n’avons qu’un seul foie et si cela est possible, tout ce qui rentre à l’intérieur de notre corps doit être de la meilleure qualité. Les mauvais produits ne vont que nous amener des problèmes le jour suivant

Quel est votre whisky préféré? Lequel vous nous recommanderiez? Nous, nous vous conseillons 2 parmi ceux que l’on doit goûter absolument. 

 TAGS:Monkey ShoulderMonkey Shoulder

Monkey Shoulder, l’un des meilleurs whiskys parmi les connaisseurs écossais

 

 

 TAGS:Laphroaig 10 YearsLaphroaig 10 Years

Laphroaig 10 Years: ses notes boisées et de tourbe en font l’un des whiskies les plus aromatiques.