Étiquette : histoire du whisky écossais

Scotch Whisky

 TAGS:Le Whisky écossais ou appelé simplement Scotch (?écossais?), est un whisky exclusivement et uniquement élaboré en Écosse, pour beaucoup c’est le meilleur whisky du monde. Pour être considéré comme écossais, un whisky doit suivre certaines normes et standards, dictés par l’Ordre du Whisky Écossais du Royaume-Unis en 1990, qui clarifie et donne une nouvelle validité à l’acte du même nom qui eut lieu en 1988.

Cet acte écrit les normes et standards suivants pour ce spiritueux, qui permettent de qualifier notre whisky comme étant ?écossais?:

Le whisky écossais doit être élaboré y fabriqué dans une distillerie écossaise, avec de l’eau et de l?orge frappée. On peut aussi ajouter d’autres types de céréales à cette préparation, mais seulement si elles ont été traité dans la distillerie.

Le whisky écossais doit être distillé avec un degrés d’alcool de 94,8º par volume (il gardera ainsi le goût des ingrédients avec lesquels il a été élaboré).

Le whisky écossais doit vieillir dans des barriques de chênes en Écosse, pendant pas moins de 3 ans.

Il ne faut pas ajouter au whisky écossais de substances autres que de l’eau ou du caramel (avec colorants).

Le whisky écossais ne peut pas être mis en bouteille avec moins de 40º d’alcool par volume.

Histoire du whisky écossais

On raconte que les moines chrétiens ont empporté la distillation en Écosse entre le IVº et le Vº siècle. Le premier registre documenté sur l’élaboration du whisky écossais date de 1494, dans la Ferme Rolls, avec une production de 1500 bouteilles. En 1506, le roi d’Écosse, Jacques IV (1488-1513), visita la ville de Dundee, où le roi fut surpris d’apprendre que les barbiers de cette ville s’occupaient de l’élaboration du whisky, c’est à partir de là que l’on sait que le Guilde des Barbiers chirurgiens de Édimbourg étaient en fait les responsables de l’élaboration de cette boisson aux vertus médicinales.

Durant l’année 1644, il s’impose un impôt sur l’élaboration du whisky en Écosse, et en 1780 on compte déjà 8 distilleries légales et plus de 400 illégales, mais cela ne durera pas longtemps, car en 1823, le parlement supprima les restrictions pour les licences des distilleries, ce qui a quasiment mit fin aux distilleries illégales.

En 1831, le whisky écossais a souffert une révolution avec l’introduction d’un nouveau procédé appelé alambique coffey, un procédé qui permettait d’élaborer un meilleur et plus doux whisky, ce qui a rendu le whisky écossais un peu plus célèbre et lui a permi de commencer sa diffusion dans les autres pays d’Europe. Telle que nous le raconte l’histoire, le whisky écossais a survécu à l’interdiction, aux guerres et aux révolutions, aux dépressions économiques et aux récessions. Afin de devenir aujourd’hui le whisky le plus représentatif du monde avec une présence dans plus de 200 pays.

Recommander un whisky écossais n?est pas chose facile. Car, en plus des goûts, il existe une grande fidélité à la marque, contrairement au vin, où l’on préfère varier. Malgré tout, nous vous recommandons, au moins une fois, d’être infidèle à votre whisky et de goûter ceux-ci:

Isle of Jura Superstition: Dans la lignée classique, Isle of Jura Superstition garde le goût original du whisky et le combine, avec maîtrise, avec la note de goût laissée par les barriques dans lesquelles il a vieillit. Un whisky âgé mais qui reste vif et doux.

Lagavulin 16 Years: Soit on l?adore, soit on le déteste. Il n’y a pas de demi-mesure avec ce whisky écossais si différent. En lieu et place des doux arômes de vanilles, ce whisky nous offre dès le début de forts arômes huileux et salpêtres. Il est différent à tout le reste, et pour sûre que si vous insistez, il finira par vous rendre fou.

Macallan 12 Years Fine Oak: Un des whisky qui a le plus de succès actuellement. Saveurs dorées et de vanilles, c’est un whisky doux et très agréable. Dans la même lignée que le Isle of Jura, mais un peu plus économique.

Quels whisky avec-vous goûté? Lequel vous a-t-il plut le plus? Êtes-vous fan d’un whisky écossais en particulier?

Le Scotch Whisky

Scotch whisky

Le Whisky Écossais ou simplement le Scotch, est un Whisky uniquement et exclusivement élaboré en Ecosse. Il est considéré comme étant le meilleur Whisky du monde. Un Whisky écossais doit suivre quelques règles et normes établies par l’Ordre du Scotch Whisky du Royaume-Uni décrété en 1990, qui renouvelle et redonne vie au précédent décret de 1988.

Ce décret énonce les normes établies, afin que les Whiskies en question soient certifié « Scotch » :

  • Le Scotch Whisky doit être produit et transformé dans une distillerie écossaise, avec de l’eau et de l’orge maltée. Il est possible d’ajouter d’autres céréales à cette préparation, à conditions qu’elles aient été traitées dans une distillerie.
  • Le Scotch Whisky doit être distillé à un niveau de 94,8º d’alcool par volume (Il conservera ainsi les saveurs des ingrédients avec lesquels il a été élaboré).
  • Le Scotch Whisky doit vieillir en fûts de chênes en Ecosse, et ce durant 3 ans.
  • Il est totalement interdit d’ajouter une autre substance au Whisky Écossais, qui ne soit pas de l’eau ou du colorant contrôlé.
  • Le Scotch Whisky ne peut être embouteillé à plus de 40º d’alcool par volume.

L’histoire du Scotch Whisky

La légende dit que ce sont les moines Chrétiens qui apportèrent les méthodes de distillation en Ecosse entre le IVème et le Vème siècle. Le premier document qui atteste de l’élaboration du Whisky Écossais date de 1494, il décrit le domaine de Rolls, qui produit plus de 1500 bouteilles. En 1506, Jacob IV, le Roi d’Ecosse (1488-1513), visita la ville de Dundee, où il fut surpris de constater que les barbiers de la ville se dédiaient également à la production de Whisky, à partir de là, la Guilde des Chirurgiens Barbiers d’Edimbourg suivie l’exemple, et fut chargé d’élaborer cette boisson à des fins médicinales.

En 1644, l’élaboration du Scotch Whisky devint officiellement contrôlée, et en 1780, on compta 8 distilleries légales et plus de 400 distilleries illégales. Mais cela ne dura pas éternellement, en 1823, le parlement supprima les restrictions qui rendaient l’accès aux licences légales difficile. Cet évènement mis presque fin aux distilleries illégales.

En 1831, le Scotch Whisky fut frappé par l’apparition d’un nouveau processus appelé l’alambic Coffey. Ce processus rendait le goût du whisky plus doux et son élaboration plus facile. Cela donna une image internationale au whisky et son élaboration se diffusa dans d’autres pays d’Europe. L’histoire témoigne du fait que le Whisky Écossais survécu à la prohibition, aux guerres, aux révolutions et aux crises économiques. Aujourd’hui c’est le Whisky le plus présent au monde, commercialisé dans plus de 200 pays.

Recommander un Scotch Whisky est une tâche ardue. En effet, outre la variété de leurs goût, un amateur de whisky a souvent une affinité avec une certaine marque et a tendance à lui rester fidèle, contrairement aux passionnés du vin qui eux sont plutôt des collectionneurs et aiment varier. Mais sachez que vous pouvez gouter à différents whiskies sans pour autant être infidèle à votre Whisky favoris. Nous vous conseillons les whyskies suivants :

Isle of Jura Superstition : Dans la ligne classique, Isle of Jura Superstition garde la saveur originale du whisky et l’expertise combinée avec le contact des fûts dans lesquels il est vieilli. Un whisky âgé mais vivant et souple.

Lagavulin 16 Years : Soit vous l’adorerez, soit vous le haïrez… Il n’y a pas de juste milieu avec ce Whisky Écossais très singulier. Contrairement aux arômes de vanilles attendus, ce whisky nous offre d’entrée de forts arômes d’essence et de sel. Il est différent de tous ceux que vous avez pu goûter, mais s’il est à votre goût, vous serez fou de lui.

Macallan 12 Years : Un des whiskies les plus en vue actuellement. Il nous régale avec des saveurs de vanille et des arômes grillés. Conforme aux traditions de l’île de Jura, tout en étant moins cher.

Quels Whiskies avez-vous goûté? Quel est celui qui vous plait le plus ? Êtes-vous amateurs d’un Scotch Whisky particulier ?