Mois : mai 2012

La bière Ale

 TAGS:La bière Ale est une bière qui est brassée avec fermentation haute.  

Par « haute », nous nous référons à des températures élevées « , c’est la grande différence de ce type de bière avec les autres, qui ont généralement «fermentation basse», comme lager. En raison de leur préparation pour la bière est aussi appelée «bière légère», même si elle peut sembler une contradiction dans son corps et de saveur.  

Une des caractéristiques les plus importantes de la préparation de la bière ale, c’est que le processus de fermentation de cette bière se produit sur la surface de celui-ci, c’est à dire la levure qui est flottant à la surface fait plusieurs jours, puis descendre doucement remplir le processus de fermentation.

Pour la préparation de la levure de bière ale est fréquemment utilisé le type Saccharomyces cerevisiae

La température de la bière ale de brassage est peut-être l’une des parties les plus importantes de ce processus, car il joue un rôle dans sa conception. Nous pouvons commencer par dire que les bieres ale sont fabriquées avec des températures allant de 15 °C et 20 °C, mais à un certain type de préparation de cette température peut être étendu à 24 ° C, rappelez-vous que la plupart des bières sont faites 12 ° C.  

Une des caractéristiques principales de la préparation de la bière ale, leur mousse est formée au sommet au moment de la fermentation, d’où le nom de la fermentation haute.  

La fermentation et la complémentation du processus de brassage de bière, dure environ 3 semaines. Mais ce genre de bière offre quelques variétés qui peuvent prendre beaucoup plus de temps pour être préparée, des mois voire des années.  

La bière ale n?a pas une couleur distinctive, cela dépend de la préparation et les ingrédients, peut varier de pâle aux couleurs sombres et denses.

Aujourd’hui, la bière ale vient dans beaucoup de variétés, et tandis que pas aussi populaire comme avant, est toujours d’actualité dans le monde de la bière, la teneur en alcool plus souvent et la saveur intense en font une bière unique.

Vin à la Marihuana en Californie

 TAGS:

C’est la dernière -et dangeureuse- mode aux États-Unis : le « Pot wine » – littéralement « vin en pot » – ou vin macéré avec du cannabis, un secret de polichinelle qui s’élabore spécialement dans l’État de Californie, fiefe du vin Napa Valley. La traduction litérale du terme « Pot Wine » serait « vin en pot ».

Selon le Président du l’Association de Cultivateurs de Marihuana de Napa Valley, Crane Carter, « le Pot Wine est vite devenu célèbre dans cette région de vin ». « Les vins Cabernet Sauvignon sont ceux qui se mélangent le mieux avec la Marihuana ».

Selon Crane Carter, l’effet du vin à la Marihuana « est plus rapide que celui des biscuits avec au Cannabis », et produit « un étourdissement intéressant ».

Pour l’instant, on pense que la plupart des producteurs font ce type de vin en petite quantité et seulement pour le partager avec leurs « amis ouvert d’esprit », selon les mots du rédacteur, expert en vins, Mike Steinberger.

Le propre Mike Steinberger avoue l’avoir goûté pendant une dégustation à New York, et dit qu’il « a un arôme d’herbe picant qui rappel une chambre universitaire un samedi soir, ou un concert de Grateful Dead ».

Un des cavistes de Californie, qui a voulut préserver son identité, a affrmé que « le vin à la Marihuana est le véritable vin original du Nouveau Monde ».

Pour faire du Pot wine, on mélange une livre de marihuana (un peu moins d’un demi kilo de cannabis) avec du moût dans une barrique de vin et ensuite on réalise la fermentation en barrique, ce qui équivaut à un gramme etdemi de Marihuana par bouteille de vin. Meilleurs sont les ingrédients, meilleurs est le résultat.

Les acides du vin, pendant la fermentation, extraient le THC -composant psicoactif- de la marihuana. Le vin résultant, dans certains cas, est vieillit dans la même barrique afin d’avoir aussi les arômes du bois pendantson vieillissement.

Ce Pot wine ou vin à la marihuana n’est pas, en réalité, une invention récente : on le faisait déjà pendant les années 80, sauf que à l’époque on utilisait du vin rosé qui était plus rapide à élaborer, et on cherchait surtout àobtenir le goût et les effets de la marihuana plutot qu’un produit de qualité. À l’époque les bouteilles pouvaient avoir un prix allant jusqu’à 100 dollars par bouteille, fondamentalement à cause de l’illégalité du produit et de ladistribution risquée, plutot que pour sa qualité.

De nos jours l’amende pour détention d’une bouteille de ce type de vin ne dépasserait pas, en Californie, ces mêmes 100 dollars, dans le cas où il n’existerait pas d’antecédent pénal. Quoi qu?il en soit, il serait nécessaireun changement dans la loi actuelle de Californie pour que le Pot wine ou vin à la marihuana puisse commencer sa distribution commerciale.

Nous ne savons pas si un vin au cannabis sera lancé sur le marché -et que l’on puisse appelé vin-, mais nous savons qu’il existe d’autres boissons à la marihuana qui sont disponibles :

 TAGS:Cannabis ClubCannabis Club

La bière au Cannabis la plus célèbre du monde, provenant d’Allemagne.

 

 

 TAGS:Absenta Túnel Cannabis 80%Absenta Túnel Cannabis 80%

L’absinthe es une boisson qui offre des mélanges avec le Cannabis depuis plusieurs années, en partie grâce à son élaboration a base d’herbes. L’absinthe au cannabis de Tunnel est une de meilleurs.

Vin du Languedoc-Roussillon et plus

 TAGS:Au c?ur du département des Pyrénées-Orientales, entre la Méditerranée et Corbières, encerclés par les montagnes de Canigou et Les Albères, les vignes du Languedoc-Roussillon grandissent dans une grande diversité de paysages, de sols et des microclimats.

La zone de production de vin est croisée par trois vallées et inclue différents types de terrains, collines, pentes et terrasses, où les sols d’ardoise, de gneiss, de granite, de grave et de calcaire donnent leurs caractères aux fameux vins de Roussillon. Il existe sept vins secs et sucrés naturels avec Appellation d’Origine qui se regroupent sur plus de 38000 hectares de vignoble recouvrant ces terres.

Le Roussillon peut se diviser par rapport à sa production de vins secs et sucrés naturels. Les premiers proviennent des Côtes du Roussillon, principalement rouges ; les Côtes du Roussillon Villages, sont exclusivementrouges ; et le Collioure, avec une production de rouges et de rosés. Ces sucrés naturels se nomment Rivesaltes, Maury, Banyuls, Banyuls Grands Crus et Muscat de Rivesaltes.

De quatre types, grenats, rouges jeunes, ambrés, blancs mûrs, tuilés, rouges anciens, et hors d’âge, de 5 ans ou plus, les vins sucrés de Rivesaltes sont parfaits pour l’apéritif voir même pour accompagner uneentrée. Les experts précisent que les saveurs fortes des vins anciens accompagnent les amandes salées, les pistaches, ou les cacahuètes ; tandis que le fruité et les tanins des grenats ouvrent l’appétit, et la combinaison avec desplats comme le canard aux cerises, les figues ou les nectarines, sont surprenants.

La gastronomie du Languedoc-Roussillon est son plus grand atout, autant pour ses produits que pour la tradition de ses plats les plus emblématiques. Les ingrédients basique de cette région dépendent de sa géographie aussiméditerranéenne que provençale. Ici l’huile d’olive, l’ail et le basilic sont des assaisonnement fondamentaux ; même si les arômes de la garrigue provençale, comme le thym, le romarin, le laurier, etc, sont dominant.Les fromages français classiques, le miel et les fruits ne sont pas absents.

Son plat le plus réputé et le Cassoulet, originaire de l’Aude en Languedoc, même si plusieurs villes se disputent sa provenance. Il est constitué de haricots de « lingot » mélangés avec du confit de canard, de l’ail, du chorizo etde la graisse de porc. Éventuellement on y ajoute de la perdrix ou de l’agneau. Ensuite on cuit à feu doux tous les ingrédients dans une cassole (casserole en terre). Pour ce qui est des goût sucrés, on désigne à la famille Villaret comme la responsable de ravir les gourmands avec ses croquants de Villaret, un secret transmis de père en fils, produits uniquement à Nîmes. Cette gourmandise vitrée et croquantes est réalisée à base de fleursd’oranger, d’amandes, et d’essence de citron.

Tokaj et Tokaji: ¡Puttonyos!

 TAGS:Le Tokaji fait parti de ces vins auxquels, tout blog ami de la liqueur de Baco doit dédier au moins un article.

Le Tokaji est le vin typique de Tokaj-Hegyalja, zone située entre la Hongrie et la Slovaquie. Bien qu’à Tokaj, comme dans beaucoup d’autres endroits, il s’y fabrique plusieurs types de vins, les plus célèbres sont ceuxnommés aszú.

Que sont les vin aszú de Tokaj ? Commençons depuis le début. Il existe un champignon, le Botrytis Cinerea, qui pourrit la vigne, appelée « pourriture noble ». Le raisin se sèche et perd son eau, ce qui donne un raisinpourrit plein de sucre ou raisin aszú.

Les raisins botrytizés ou raisins aszú se récoltaient traditionnellement avec des récipients appelés Puttonyos (hotte), d’une capacité d’environ 25 kilos de raisins. Une fois récoltés, on versait plusieurs -entre 3 et 6-Puttonyos dans le dépôt de 136 litres où était stocké le vin normal de l’année avant sa fermentation, afin qu’il prenne le goût sucré de ces raisins. Plus on versait de Puttonyos de aszú dans le moût, plus le vin devenait sucré.

De nos jours le Puttonyos ne correspond plus avec la quantité de raisin ajouté au botrytis, mais plutôt à la concentration de sucre du vin final. Il se calcul que un Puttonyo équivaut, plus ou moins, à 25 gr par litre de vin. Par conséquent, un vin Tokaj de 5 Puttonyos devrait avoir 125 gr de sucre par litre d’alcool.

Il un autre type de Tokaji intéressant, appelé Eszencia, que certains associent par erreur avec un aszú de 7 Puttonyos En réalité, le aszú de 7 Puttonyos n’existe pas, et le Eszencia n’est pas un vin auquel est ajouté une partiede raisin pourri, c’est plutôt un vin réalisé dans sa totalité avec le moût de ce raisin.

L?Eszencia a une texture semblable à celle du sirop voir même du miel. Imaginez la quantité de raisin nécessaire pour faire un estancia, ce qui fait qu’en réalité il n’y ait pas de caves qui se dédient à faire ce vin d’unefaçon organisée.

Ce qu’elles font, c’est récupérer le moût de ce raisin qui coule naturellement à travers les grilles situées dans le fond des cuves où l’on dépose les raisins pendant la collecte. Normalement il n’est pas suffisant pour faire del’Eszencia, alors on l’ajoute aux dépôts de Tokaj aszú, mais dans certaines occasions on créé de l’Eszencia, appelé aussi larme de Tokaj.

Le Tokaji Oremus est très connu, avec le Tokaji Oremus 6 Puttonyos comme fer de lance, propriété de Bodegas Vega Sicilia, qui profita du processus de privatisation postcommuniste de la zone pourmettre la main sur une de ses cave, et élaborer des vins de Tokaj en respectant au maximum les procédés traditionnels.

Un autre Tokaji facile à trouver est le Disznókó, d’une grande qualité également. Ils ont un Disznóko Tokaji 4 Puttonyos Aszú 50cl 2006 qui est assez bien.

En fait, le plus important c’est que ce soit du Tokaji hongrois, car la loi hongroise est très stricte sur la qualité du vin. Comme le Tokaj est une zone limitrophe entre la Hongrie et la Slovaquie, l’existence de Tokaj slovaqueest acceptée, mais la-bas, la loi est plus permissive ce qui fait que sa qualité ne soit pas garantie. Profitez-en.

Le vin de Grèce

 TAGS:À peine installée sur la route du tourisme ?nologique, la Grèce s’est faite remarqué par sa production de vins notablement forts et généreux, en consonance avec ses dieux mythologiques.

Jalouse de ses grands penseurs, Helias, tel qu’elle est nommée par les locaux, est réputée dans le monde comme étant le nid de la civilisation et de la logique. Ses ruines bien conservées, témoins de son passé et de la conquêteromaine, reçoivent chaque année des millions de touristes anxieux de découvrir, au tournant d’une rue, à Platon en pleine dissertation au milieu d’une place.

Cependant, de nos jours la Grèce s’affiche, non seulement comme un des meilleurs producteurs d’huile d’olive du monde, pilier fondamental de sa cuisine, mais aussi pour son travail infatigable qui tente faire revivre lesracines de ses vignes ancestrales. Ceci lui permettrait de se placer au devant de la scène touristique comme une destination intéressante pour les oenophyles, grâces à ses vins rouges « puissants », ses jus blancs frais, sesliqueurs considérées comme exceptionnelles et une feuille de route qui occupe une grande partie de son territoire.

Il se raconte que le poète légendaire Virgilio, auteur de la mythique Eneide, répétait toujours qu’en Grèce il était plus facile de compter les grains de sables de la plage que d’énumérer ses variétés de raisins. C’estprobablement dut au fait qu’il existait plus de 300 variétés de cépages différentes que Virgilio avait du mal à les mémoriser. Étendue sur 150000 hectares de vignobles divisés en neuf régions, selon Illias Anagnostakis (dudépartement d’Études Médiévales de la Fondation de Recherche Nationale Hélène à Athènes et de l’Institut de Recherche Byzantin) écrit dans le livre The Illustrated Greek Wine Book, « la vinification de ces centaines deraisins est une tradition millénaire qui précède même à l’ère byzantine, à tel point qu’il est marqué par l’histoire comme le pays responsable de l’expansion de la culture en Europe ».

En revanche, pendant les temps modernes, la Grèce sembla plutôt tourner le dos a Baco en s’affichant dans le monde comme l’élaborateur d’un étrange jus, d’un goût considéré jusqu’à quelques années de cela comme désagréable et ordinaire, appelé Retsina (vin blanc parfumé avec de la résine de pin, mieux évalué aujourd’hui). Par conséquent, on en sait peu sur les puissants, frais, sucrés et secs vins grecques, qui depuis les années 70 cherchent à reprendre leur place sur le marché mondial des vins.

Parmi les blancs, par exemple, on remarquera l’Assyrtiko, qui trouve sa meilleur expression sur l’île de Santorini ; le vin élaboré à partir de Vilana, principalement apprécié sur l’île de Crête ; le Roditis, produit en Macédoine, à Tracia et au Péloponnèse ; et les vins Retsina, Moscatel et Savatiano. Parmi les rouges, celui élaboré à partir du cépage Agiorgitiko, originaire de Nemea, au Péloponnèse, est l’un des jus les plus réputé du pays, le même qui pour sa couleur intense et son goût pénétrant mérite le titre de « sang d?Hercule ». De plus, à Hélias s’élaborent aussi des vins avec des raisins français comme le Cabernet Sauvignon, le Cabernet Franc (Côtes de Meliton, en Macédoine), le Grenache, le Syrah et le Chardonnay.

Liebfraumilch, un vin blanc allemand

 TAGS:Pendant la longue attente vers la maturité, assiégés par les menaces de gel et de froids intenses, les viticulteurs germains sculptent leurs vignes sur des collines pentus aux pieds des montagnes des principales régions de Mosel-Saar-Ruwer, Nahe, Rheingau, Rheinhessen, Pfalz et Baden. La-bas, ils attendent que les fleuves de Mosel et Rhein, parmi d’autres, dégrisent l?aire avec le courant du golfe. Et apportent, dans le meilleur des cas, l?humidité nécessairepour que les raisins développent un champignon appelé Botytis Noble, qui consomme l?eau de la vigne et concentre à la fois le sucre et l?acidité.

Certains affirment que grâce au réchauffement global, l?Allemagne est en train de devenir plus chaude, et par conséquent, elle produit plus de vins et de meilleur qualité. Légères, avec un faible degrés d?alcool et quelquepeu sucrées, ces étiquettes deviennent populaires chez les consommateurs.

Selon les statistiques de l?Organisation International de la Vigne et du Vin -OIV-, en 2008 l?Allemagne était le cinquième pays consommateur de vins, avec 20,7 millions d?hectolitres de vin par an, avec une tendance àaugmenter. Les quatre premières positions de cette liste étaient occupées para la France, les États-Unis et l?Italie. Cette même année, le pays avait la neuvième place parmi les douze principaux producteurs de cette boisson.

Malgré sa grande réputation parmi les experts, sur les marchés internationaux l?Allemagne a toujours été associé à l?élaboration de vins blancs sans trop de personnalité, économiques et sucrés, avec cette dernière caractéristiquecomme aspect péjoratif, dénommés Liebfraumilch.

Le Liebfraumilch, qui signifie « lait de femme aimée » ou « lait de la vierge marie », est un vin qui a, au moins, environ 18g de sucre par litre, sa qualité est QbA et en général les raisins utilisés ne sont pas identifiés, en revanche, ceque nous verrons apparaître sur l?étiquette sera l?une des quatre régions dans laquelle ils sont produits, qui sont Rheinhessen, Pfalz, Rheingau ou Nahe, les deux premières étant les principales. En le classant comme QbA(QmpQualitätswein bestimmter Anbaugebiete) on indique que l?on à affaire avec un vin de table auquel il a été ajouté du sucre au moût.

Cette étiquette, présentée sur une bouteille flûte bleue typique, fabriquée en grande quantité, sans soins spéciaux ni pour le vignoble ni pendant sa vinification, a était pendant plusieurs années le fer de lance des exportations dupays. Dès lors, les allemands ont put se déstigmatiser avec son principal importateur, le Royaume-Unis, mais aussi avec les nord-américains et les scandinaves, qui considères que de nos jours les meilleurs vins blancs du mondesont élaborés la-bas.

Voyagez avec les meilleures applications autour du vin!

Il faut habituellement plusieurs années d’expérience pour être un spécialiste en vins : c’est un privilège qui n’est pas à la portée de tout le monde. Cependant grâce aux nouvelles technologies et aux nouvelles applications smartphone n’importe qui peut se transformer en sommelier 2.0 ! TAGS:

Quand on part en voyage ou en vacances nous avons toujours envie d’essayer la gastronomie locale et l’accompagner des meilleurs vins de la région. C’est pour cela que depuis le Blog de Voyage eDreams nous vous présentons les meilleures applications pour votre téléphone portable. Bonne dégustation !

Applications pour la dégustation de vins

 TAGS:Taste Wine

Disponible en français, Taste Wine est une application iPhone qui permet de prendre des notes de dégustation sur tous vos vins préférés, et de les partager via Twitter et Facebook. L’application permet également de stocker des photos, créer des profils de saveurs et autres détails, faire l’inventaire détaillé de votre cave à vins. Finalement Taste Wine met à votre disposition un système de scannage codes-barres pour accéder aux fiches des vins que vous dégustez !

Wine Note

Grâce à Wine Note, vous pouvez rechercher des vins à travers leurs codes-barres. L’application permet aussi d’ajouter des photos, des détails sur les crus comme le type de raisin, le nom etc?

Social Grapes

Réseau social du vin. Social Grappes permet d’ajouter de nouvelles fiches de vins si elles n’existent pas encore, vous pouvez aussi pointer le vin que vous venez de goûter. Vous pourrez mettre en ligne des photos de ce dernier, l’ajouter à une liste de souhaits et les partager avec vos amis sur les réseaux sociaux. Une véritable expérience de partage autour du vin !

Applications informatives sur les vins


 - Hello Vino

Un excellent sommelier virtuel. Il vous conseille le vin approprié pour chaque repas, vous recommande des vins semblables à ceux que vous aimez et vous donne de bonnes idées pour des occasions spéciales. L’application permet également de partager votre dégustation à travers les réseaux sociaux.

Virtual Sommelier

Virtual Sommelier choisit le meilleur vin pour chaque plat, montre des milliers de points de dégustation de vins (châteaux et vignobles) et vous permet de les évaluer !

Maintenant, lorsque vous partirez en week-end et vous ferez halte dans un restaurant avec votre couple ou vos amis, vous pourrez choisir le vin en connaissance de cause ! Et vous ne vous gourerez pas !

Vinothérapie, au-dela du vin

 TAGS:Une expérience couverte de vin ? C?est une idée fascinante, les massages a base de vin ne sont pas nouveaux, bien qu?ils soient en vogue, ils datent de l?époque romaine, fidèles connaisseurs des propriétés de la vigne sur lapeau.

Boire du vin nous transporte vers d?autres mondes, à travers les saveurs et les arômes des souches avec les lesquelles ils sont élaborés, mais pouvoir se baigner dans du vin c?est une aventure qui va réellement nous relaxer etnous rendre plus beaux.

Les bénéfices du raisin pour la peau

Les massages avec du raisin et des huiles sont intenses et offrent beaucoup d?avantages pour réaffirmer la peau et la rajeunir. La vigne tonifie et procure un effet antioxydant global pour la superficie cutanée, fortifiant de cette façon letissu conjonctif.

Ainsi, le concept de la vinotérapie se base principalement sur l?utilisation du vin avec d?autres dérivés du raisin pour offrir, aussi, différents traitements cosmétiques. Pour cela, il existe des traitements relaxants, rajeunissants,réducteurs, réaffirmant, tonifiants et circulatoires avec les huiles, les crèmes ou les eaux. C?est un cadeaux vraiment original pour tous ceux qui cherchent véritablement de nouvelles sensations.

Ils rendent à la peau son aspect jeune et lumineux, en apportant de la vitalité, en activant les sens et en offrant une grande relaxation antistress. On a beau dire, le vin nous procure une grande qualité de vie.

Dans des caves importantes, dans des centres millénaires?

Les caves les plus importantes du pays se réinventent pour offrir des services exclusifs et différenciateurs. Hôtel-caves, spas vins, zones de traitements, piscines, massage au vin pour deux?

Après avoir fait la visite des vignobles et avoir vu de près l?élaboration du vin, il n?y a rien de mieux que de se relaxer dans un spa et pratiquer la vinotérapie. On trouve cela, par exemple, dans les Bodegas Arzuaga Navarro, de Valladolid, où l?onpeut profiter d?un grand spa avec des produits extraits de la zone où sont plantés ses vignobles. Son traitement phare est le Wine Spa Massage, un traitement wellness dans lequel l’exfoliation se fait avec des pépins de raisins,enveloppés dans les peaux et un final luxueux avec un bain de vin rouge.

Vous en voulez encore ? Alors voici, Bodegas Finca la Estacada vous propose vivre toutes ces nouveautés, avec traitement de vinotérapie dans son grand spa de 160 mètres carrés. Une journée de relax assurée qui se terminera de lameilleur façon qui soit : en consommant une bonne coupe des jus élaborés sur place.

Vins rosés

 TAGS:Après plusieurs siècles de marginalisation, le vin rosé prit la route du succès vers le XXI siècle. Selon les historiens, ce fut le premier vin fait par l?homme dans l?antiquité, et son caractère si vénéré par les grecques et leségyptiens était toujours basé sur la brillance de sa couleur.

Issue de la méconnaissance des techniques de vinification, à l?époque les raisins piétinés et écrasés, pour séparer le liquide de la peau et des pépins du fruit, ensuite, le liquide était placé dans des bocaux pour fermenter et y être but. Depuis ce jour, à travers le monde, le vin était rosé, fait curieux car si on y réfléchit, actuellement, sa production représente seulement neuf pour cent de la consommation totale de cette boisson.

Les français, réputés pour leurs vins blancs et rouges, mais aussi pour leurs rosés, principalement ceux élaborés dans les régions de Provence et de Bordeaux, ont toujours dis que ces vins pouvait accompagner n?importe qu?elleplat, c’est d’ailleurs ainsi qu’ils les publicitent : « rosé-qui-va-avec-tout ». Même si, en réalité, tous les plats ne font pas forcement une combinaison parfaite avec ces bouteilles, ils se sont rendu indispensables durant les jours d’été. C?est peut-être dut à la fraîcheur qu?il apporte lorsqu?on le boit et grâce à son goût légèrement acide et fruité.

Il est commun de dire que les rosés sont des rouges dépouillés d?agressivité, mais avec des arômes et saveurs typiques des raisins avec lesquelles ils sont élaborés. Ils sont le résultat de la vinification de raisins rouges, maisles rosés se différencient des rouges en fonction du temps que le fruit est resté en contact avec la peau et les pépins. Dans le premier cas, les grappes sont récoltées pour être macérées dans des bassins ou réservoirs, en généralentre six et douze jours. Dans les second, en revanche, le temps de contact est habituellement inférieur a trois jours, voir même parfois à quelques heures. Ce procédé cherche à extraire le contenu tannique, associé habituellement àune sensation d?astringence dans la bouche, et la matière colorante, parmi d?autres composant présents dans l?enveloppe du raisin.

La classification d?un vin clairet ou rosé porte parfois à confusion, mais elle est facile à différencier car pour le vin clairet, la fermentation se fait avec les peaux, de manière similaire aux vins rouges, mais dans le deuxième cas, leprocédé de fermentation se réalise sans elles.

Il existe différentes méthodes d?élaboration des vins rosés, parmi lesquelles trois sont principalement utilisées, que nous expliquerons dans un prochain post sur le blog de Uvinum.

Le nom des vins

 TAGS:Dire d?un vin qu?il possède du Terpène, des Pyrazines, des Norisoprénoïdes ou des Thiols volatils dans le moût, pour n?en citer que quelques uns, c?est comme si on parlait chinois à un consommateur. En revanche, si on luidit que la bouteille de vin qu?il vient d?acheter se compose d?un raisin qui libère pendant sa vinification un arôme floral (le Terpène) et qu?il a une forte odeur de poivron (les Pyrazines), notre consommateur pourrait correctement associerces références avec un Cabernet Sauvignon.

Par contre, si on lui raconte que dans son vin se trouvent des goûts de fruit exotique, de rose et même de compote de pomme (les Norisoprénoïdes), il pourrait éventuellement penser qu?il va boire un Chardonnay. D?un autre côté, si ondistingue des touches de goyave dans le liquide, des écorces d’agrume et du pamplemousse (les Thiols volatils dans le moût), ce consommateur va deviner qu?il se trouve face à un Sauvignon Blanc.

L?odeur, le goût et l?arôme du vin dépendent donc de sa composition chimique, où la prédominance de l?une ou l?autre de ces substance dans chaque jus déterminera son caractère. C?est pour cette raison qu?il est essentiel desavoir de quel raisin est composé le vin que l?on achète car c’est ainsi que l’on va pouvoir identifier la variété qui nous plaît le plus.

Au-delà du fait que le procédé d?élaboration du vin soit presque toujours le même, l’expression singulière d?un raisin répond à son terroir (sol, climat, ensoleillement, soins de la vigne), qui présente des nuances différentes dans chaquerégion et devient donc un jus particulier.

De manière générale, les vin blancs libères des arômes citrique de citron, d?orange ou de pamplemousse et de fruits comme la poire, l’abricot, le melon ou la groseille. D?un autre côté, les variétés de rouges se caractérisent pour êtrechargées d’anthocynes, substance responsable de la coloration du vin qui se libère au contact de la pulpe brisée avec la peau ou l’écorce ; et la présence de tanins, un composé polyphénolique associé à l?astringence et au goûtamère du vin, qui prolongent sa vie et apportent au consommateur, entre autres choses, des antioxydants. Ces derniers nous évoquent des fruits rouges comme la cerise, la prune, la framboise, la fraise ou la mûre. Ces deuxvinifications peuvent aussi offrir des arômes minéraux, épicés, d?herbe ou autres communs a la fermentation comme le pain ou la levure.

Le vin n?est pas seulement du raisin, ses arômes et saveurs se construisent au travers des procédés chimiques auxquels il est soumis, comme la fermentation (transformation du sucre contenu dans le raisin en alcool), lafermentation malolactique si s’était le cas (transformation de l?acide malique, habituellement associé à la pomme verte, pour le convertir en acide lactique) et le vieillissement (disposé dans des barriques de chêne ou en bouteille).Cependant, il existe des facteurs communs qui s?expriment dans chaque variétal et qui se reflètent toujours dans le produit final, la bouteille.