Quelle est la difference entre biere blonde et blanche ?

Les bières blondes et blanches : Des différences qui se trouvent dans les détails

Ah la bière, cette ancienne potion qui revêt la double personnalité d’être un remède réconfortant pour l’âme et une source d’âpres débats parmi ses fidèles. La vie est trop courte pour boire de la bière ordinaire, n’est-ce pas? C’est pourquoi débutons un voyage brassicole, pour découvrir vraiment, dans le fond, quelle est la différence entre une bière blonde et une bière blanche.

Tout est une question de malts et de céréales

Au cœur de la distinction entre les bières blondes et les bières blanches se trouve le choix des céréales. Habituellement, la bière blonde se vante d’un malt qui lui donne son caractère doré. Néanmoins, ce qui différencie une bière blonde d’une bière blanche est l’utilisation de froment ou de blé dans cette dernière.

Le malt dans une bière blonde est généralement torréfié, ce qui donne la délicieuse couleur ambrée à la bière et une saveur de malt plus profonde et riche. Par contre, pour la bière blanche, c’est une toute autre histoire. Son doux goût désaltérant et subtilement vif, est issu de l’ajout de blé non malté ou parfois malté à la recette.

Faites place à la levure

La levure joue également un rôle important dans les profils de goût de ces deux types de bières. La bière blonde comporte généralement une levure à fermentation basse, connue sous le nom de Saccharomyces pastorianus, qui donne un goût plus doux et plus propre. À l’inverse, la bière blanche utilise une levure à fermentation haute, la Saccharomyces cerevisiae, jouant un rôle essentiel dans la production d’arômes fruités et épicés si particuliers.

Apparence et goût: Des mondes différents

Visuellement, la bière blonde offre une teinte séduisante, dorée à cuivrée, alors que la bière blanche présente un aspect trouble, voire légèrement laiteux. C’est en effet une caractéristique marquante de la bière blanche qui ne subit généralement pas de filtration, et qui doit son nom à cette robe trouble donnée par le grain en suspension.

Le goût varie également de manière significative entre ces deux bières. La bière blonde offre des saveurs de malt croustillant avec une pointe d’amertume. Ses saveurs sont généralement plus directes et robustes. De son côté, la bière blanche offre une saveur plus légère, plus douce et fruitée, souvent relevée d’une pointe d’acidité.

La complexité de la terrasse à la brasserie

La bière blonde semble être la cousine puissante et robuste. Elle est voluptueuse et généreuse avec des saveurs franches de malt et de houblon. À l’inverse, la bière blanche est la sœur légère et enjouée, glissant facilement sur le palais avec sa vivacité fugace et ses notes subtiles d’agrumes ou même d’épices telles que la coriandre.

Blonde ou blanche, jusqu’à leur différence de fabrication, toutes deux sont des joyaux brassicoles dotés d’une richesse de saveurs et de caractères qui méritent d’être dégustés. En fin de compte, le choix entre une blonde ou une blanche relève souvent du goût personnel, du moment de la dégustation, de l’ambiance ou même de la météo du jour. Alors prenez le temps de les essayer toutes les deux en écoutant les histoires qu’elles ont à raconter. Cheers!