Le nouveau whisky Port Charlotte de Bruichladdich est la version la plus ancienne de ce single malt tourbé à ce jour.

La distillerie d'Islay Bruichladdich a récemment lancé sa gamme Luxury Redéfinie, une paire de single malts de 18 et 30 ans qui marque son retour aux déclarations plus âgées. Aujourd'hui, la distillerie a ajouté à son portefeuille une expression de 18 ans d'âge issue de sa gamme fumée Port Charlotte, la plus ancienne à ce jour de cette série de whiskies fortement tourbés.

L'expression principale de Bruichladdich, le Classic Laddie, est un whisky non tourbé. Mais la distillerie produit également des single malts intensément fumés, dont le plus remarquable est la série annuelle Octomore. La gamme Port Charlotte, lancée en 2001, n'est pas aussi tourbée qu'Octomore, mais elle a quand même du punch avec un niveau de phénol d'environ 40 parties par million. Les expressions principales comprennent un single malt âgé de 10 ans et quelques millésimes distillés strictement à partir d'orge cultivée sur Islay.

Ajoutez au mélange Port Charlotte 18 ans, un single malt embouteillé à 40 ppm et un fût de 54,3 % ABV. Le whisky a été distillé en 2004 à partir d'un mashbill composé à 100 % d'orge maltée écossaise et élevé dans deux types de fûts : 74 % dans des fûts de sherry de recharge et 26 % dans des fûts de recharge de vin de chêne français. Il n’est pas filtré à froid et aucune couleur n’est ajoutée. Nous n'avons pas eu l'occasion de goûter à cette nouvelle expression, mais les notes de dégustation officielles incluent la cannelle, le pain d'épices, l'orange, les céréales fumées, les scones infusés à la tourbe et le pop-corn fumé en bouche. « En tant que plus ancienne expression de Port Charlotte commercialisée à ce jour, ce 18 ans conserve le dynamisme classique de notre single malt d'Islay fortement tourbé, mais avec une complexité supplémentaire due à l'influence du sherry de recharge et des fûts de vin », a déclaré le distillateur en chef Adam. Hannett dans un communiqué. «Cette mise en bouteille décadente de Port Charlotte est un whisky unique et vraiment inoubliable.»

Par ailleurs, Bruichladdich a fait de la durabilité une priorité en ce qui concerne son emballage au cours de l'année écoulée et a complètement repensé la bouteille The Classic Laddie. Fini le tube en étain dans lequel la bouteille était autrefois introduite, et le verre est désormais composé à 60 % de verre recyclé – des mesures qui, selon la distillerie, ont réduit son empreinte carbone d'environ 65 %.

Le nouveau Port Charlotte 18 ans (PDSF 200 $) est limité à une série de 6 000 bouteilles, mais vous pouvez en trouver une disponible à l'achat dès maintenant auprès de ReserveBar, ainsi que le reste de la gamme Bruichladdich.