Bruichladdich a lancé ses premiers whiskies de 18 et 30 ans, et nous en avons eu un avant-goût

Bruichladdich est une distillerie d’Islay connue pour produire certains des scotchs les plus tourbés que l’on puisse trouver, mais son whisky principal, le Classic Laddie, n’est en réalité pas tourbé. Aujourd’hui, plus de 20 ans après sa réouverture, la distillerie sort ses premières expressions de 18 et 30 ans dans le cadre de sa gamme Luxury Redéfinie, et nous en avons eu un premier avant-goût.

Ces deux nouveaux whiskies représentent des moments importants dans la vie de la distillerie : le whisky de 18 ans a été distillé peu après sa réouverture en 2001, et le whisky de 30 ans a été distillé avant sa fermeture en 1994. « Pour le whisky de 18 ans , nous présentons l’approche que nous avons adoptée après la réouverture », a déclaré le chef distillateur Adam Hannett lors d’un récent appel Zoom. « Travailler avec les producteurs locaux, se connecter avec la terre… c’est le point culminant de tout ce travail. Le Classic est essentiellement un whisky âgé de sept ans et celui-ci a 18 ans. Mais pour nous, l’âge n’a jamais été une question de qualité, c’est juste l’un des facteurs qui façonnent le whisky. Ce single malt a été élevé principalement dans d’anciens fûts de bourbon avec quelques fûts de vin de sauternes et de porto dans le mélange, et mis en bouteille à 50 % ABV sans ajout de couleur. Le caractère du Classic Laddie transparaît, mais avec un profil de saveur plus mature : recherchez des notes de miel, de chêne, de caramel, d’épices et un peu de cuir.

Le 30 ans n’est bien entendu pas que le 18 ans avec 12 ans de maturation supplémentaires étant donné qu’il a été distillé avant la fermeture de la distillerie. Selon la marque, seuls deux membres du personnel étaient chargés de sauvegarder les fûts restants pendant les sept années de fermeture, et ce whisky provient de certains de ces fûts de bourbon. « Ce whisky de 30 ans est un héritage des jours précédant notre fermeture en 1994 », a déclaré Hannett, soulignant que la majeure partie du whisky était composée d’assemblages à cette époque. « Le whisky qu’ils fabriquaient à l’époque allait se perdre parmi des centaines d’autres fûts, mais ils produisaient un spiritueux incroyable. Nous prenons soin de ce whisky depuis des générations et c’est désormais mon privilège de le mettre en bouteille. Cela vous fait réfléchir au whisky que nous élaborons aujourd’hui et à la manière dont nous devons nous assurer que nos normes sont élevées pour donner les meilleures chances aux générations futures. [of releasing a quality product].» Le vieux de 30 ans a été embouteillé à 43,2 % ABV sans ajout de couleur et présente en bouche des notes de fruits tropicaux, de chocolat noir, de poivre noir, de crème de citron, de baies noires et de chêne.

Les Bruichladdich Eighteen et Thirty sont tous deux disponibles dès maintenant sur le Whisky Exchange. Et vous pouvez retrouver le reste de la collection, y compris The Classic Laddie et le fantastique nouveau Black Art, de ReserveBar.