Étiquette : xérès

Associations avec la nourriture arabe

La cuisine arabe se caractérise par son goût piquant et fort. Contrairement à d’autres nourritures, elle n’est pas légère mais certains plats peuvent réduire cet effet de lourdeur. Mais une chose est sûre, si nous en mangeons plus que nécessaire, nous pouvons avoir des problèmes digestifs. Voyons quels sont les mariages avec la cuisine arabe.

Comment associer vin et nourriture arabe

Il faut équilibrer les saveurs quelque peu aigres-douces, salées, sucrées et piquantes de ce genre de recettes avec des vins qui mitigent ces goûts, mais sans les effacer, car ils offrent une grande richesse au palais. De même, il est bon de remarquer que, traditionnellement, cette cuisine n’est pas accompagnée de vin pour des raisons religieuses.

Vins blancs

Lorsqu’il s’agit d’unir certaines sauces et crèmes, comme le traditionnel houmous, alors il vaut mieux opter pour un vin blanc dont la fraîcheur fera que le plat, que l’on déguste généralement accompagné d’un pain spécial, soit plus léger. Dans ce cas, il est recommandé de prendre un vin de type blanc Chardonnay.

 

Un autre type de vin blanc à associer avec cette cuisine est le Sauvignon Blanc. Il est l’élu des  shawarma, du riz, du bulgur, du taboulé ou des salades aux épices. Mais ce ne sont pas les seuls vins blancs qui conviennent tant pour les premiers que les deuxièmes plats. On choisira également un Verdejo fruité et un Rueda.

Vins rouges

Dans ce cas, ce sera pour les viandes. Et les meilleurs vins pour la nourriture arabe sont les  Merlot, Malbec ou bien les Riojas. Ces vins rouges sont des alternatives évidentes à cette cuisine sans lui enlever cette pointe de piquant ou de saveurs à épices qui plaît tant. En plus, ce sont les préférés avec le mouton.

Attention au carménère, d’origine française, qui a un léger arôme à herbes, des touches de fruits et des notes de poivron vert et rouge. C’est pour cela qu’il est recommandé par de nombreux spécialistes pour indiquer clairement que les épices sont les véritables protagonistes de ces plats. C’est ainsi que sont recommandés tant les vins rouges jeunes comme les grands crus qui aient des goûts et des odeurs à fruits secs comme la cerise et des nuances de vanille.

Vins rosés

Pour certains riz, spécialement ceux aux légumes, il n’est pas si mal d’opter pour des vins rosés

Xérès

Ce vin est un pendant idéal de nombreux plats orientaux et en particulier de la cuisine arabe. Il accompagne parfaitement tant le poulet au curry, comme pour les traditionnels « tagines » faits à base de légumes, de poisson, de poulet, de riz et autres.

Bière

Certains plats comme le kebab ne sont, en général, pas accompagné de vin. Pour celui-ci et d’autres plats, plus rapide à faire et à manger, l’on recommande alors de la bière. En effet, sa fraîcheur remplit le palais de nuances différentes.