Étiquette : whisky

Lexique du Whisky (et II)

Dans cette seconde partie du Lexique du Whisky nous allons continuer avec une brève explication des termes qui tournent autour du whisky pour les amateurs de cette boisson.

K

Kieve : Nom Irlandais pour le Mash Tun.

L

Lixiviation : L’autre nom donné à la carbonisation.

Liqueur : L’eau chaude utilisée pour la macération.

M

Mariage : Processus durant lequel le mélange de whisky est placé dans des conteneurs avant d’être embouteillé.

Mélange : Liquide composé du fraisage mélangé à de l?eau bouillante pour extraire l?amidon soluble et le convertir en maltose.

Mise en bouteille Bond : Processus d?embouteillage du bourbon. Aux Etats-Unis on embouteille généralement le Bourbon après quatre années passées dans les barils.

Malte vert : L?orge qui commence à germer et n’est pas encore sec.

N

« Neutral Grain Spirit » : Pâle copie du whisky de grain irlandais et écossais produit par les américains.

P

Petits Grains : Céréales de seigle utilisés pour la fabrication du bourbon ou whisky du Tennessee, qui a des grains plus petits que le maïs.

Pot Still : Le pot still est un alambic en cuivre, en forme d’oignon, de poire ou de cloche, employé pour la distillation des single malts écossais et irlandais.

Pire : Liquide à haute teneur en amidon qui entre dans le laveur pour être fermenté.

Purée douce : Le mélange sans « contre-courant » utilisé aux Etats-Unis.

S

Saint-Patrick : Moine qui aurait introduit l’art de la distillation en Irlande en 432 après JC. Saint protecteur de l’Irlande, il est fêté par tous les irlandais le 17 mars de chaque année.

T

Tourbe : Nom donné à la fumée émise lors de la confection. Utilisé dans le maltage de l’orge du Scotch.

Têtes : Premier résultat du  premier « esprit d’alcool ».  Riche en alcool (75 à 80 %), il doit être à nouveau distillé  car il contient des composés volatils.

V

Vers : Tube de cuivre en spirale le long duquel les vapeurs sont condensées dans un alambic.

Vieillissement : Temps de vieillissement en fûts de chêne.

Vinasse : Le résidu présent dans le fond de la fermentation,  sans alcool.

W

Whisky biologique : Il est fait à partir de grains cultivés sans utilisation d’engrais chimiques ou de pesticides.

Whisky du Tennessee : Il est similaire au bourbon, à la différence qu?il est filtré par au moins 10 pieds de charbon sucré de bois d’érable.

Envie de partager vos connaissances? Si vous voulez organiser une dégustation et enseigner à vos amis ce que vous avez appris, voici deux whiskies que vous ne devez pas manquer :

 TAGS:Jim Beam 1LJim Beam 1L

Jim Beam 1L, un bourbon de qualité

 

 

 TAGS:William Peel Black 1LWilliam Peel Black 1L

William Peel Black 1L, parfait après les repas

Lexique du Whisky (I)

 TAGS:Parmi la grande diversité de boissons existantes le whisky est l’une des plus appréciée. Mais comme chaque grand sujet, il a son propre langage. Que pensez-vous d?entrer dans ce monde étonnant en apprenant quelques-uns des termes qui gravitent autour de ce grand alcool ?

A

ABV : Acronyme qui désigne le pourcentage d?alcool.

Amylase : Enzyme qui transforme l’amidon en maltose.

Age : Temps de vieillissement du whisky, indiqué sur l?étiquette.

B

Brassage : Processus pendant lequel les grains sont écrasés et fermentés dans l’eau chaude pour créer la levure de bière.

Bras Lyne : Bras qui relie l’alambic au condensateur.

Bourbon : Un whisky de maïs américain distillé qui se garde dans des fûts de chêne.

Boule de malte : Un verre pour whisky irlandais.

Bond : Un whisky laissé dans les entrepôts de la douane jusqu’à ce que les taxes soient payées.

Bothie : Bâtiment qui abritait des distilleries clandestines dans les Highlands écossais. Certains étaient cachés sous terre.

Bière Ale : Aussi connue comme Ale brûlé. Bière riche en protéines, elle est utilisée comme base pour l?élaboration du whisky.

C

Canapé : Après que l?orge ne commence à germer dans un second réservoir.  

Contre-courant : L?’alcool laissé dans le fond après distillation. On l?ajoute au mélange de la fermentation pour éviter la contamination.

Carbonisation : Processus durant lequel l?intérieur des fûts est exposé aux flammes. C?est ce processus qui lui donne cette couleur et cette saveur si particulière.

Congénères : Composés chimiques produits à la suite de la fermentation et de maturation. Ils sont composés d?éther, d?alcools supérieurs et d’acides.

Coffre-fort de l’esprit  : Grand contenant cadenassée, aux parois de verre.  Permet au distillateur d?analyser et gérer l’esprit sortant de l’alambic, sans entrer en contact avec l’esprit lui-même.

Coupe : Le meilleur résultat du distillat, stocké dans un baril.

Cytase : Une enzyme d’orge qui décompose les parois de la cellule pour former de l’amidon et démarrer ainsi le processus de coupe.

D

Distillation : Vaporisation de l’alcool liquide grâce à la chaleur, qui mène à sa condensation.

Déchets : Résidus de céréales restant après fermentation, utilisés pour l’alimentation animale.

Drachme : Un verre de whisky écossais.

E

Enzymes : Ce sont les composés des grains qui se créent pendant la germination.

Enfûtage : Processus de mise en fûts.

F

Fraisage : Processus de moulage du grain.

Feint : Lors de la seconde distillation, le « c?ur de chauffe » sera mis en fûts. Le reste est nommé « feint » et sera réutilisé, mélangé aux « low wines » lors de la distillation suivante.

Fermentation : Elle consiste à transformer les sucres contenus dans le « wort » en alcool par ajout de levures.

Furfural : Saveur qui donne un goût de brûlé au whisky. Il est évité par les producteurs.

G

Gauger : Ancien nom des collecteurs d’impôts.

Connaissiez-vous tous ces termes? Lequel vous a paru le plus intéressant? Les utilisez-vous  souvent? Aujourd’hui, dans le but de pratiquer ce nouveau langage,  je vous recommande les whiskies suivants :

 TAGS:Clan CampbellClan Campbell

Clan Campbell, un classique d’Écosse

 

 

 TAGS:Grant's 1LGrant’s 1L

Grant’s 1L, parfait pour boire tout seul

Arômes et saveurs du whisky

 TAGS:Le whisky est un des distillés les plus remarquables de notre histoire. Il continue de gagner une grande notoriété partout dans le monde et il est destiné aux connaisseurs qui savent apprécier sa couleur et son goût.

Lors une dégustation de whisky, similaire à celle du vin, il faur tenir compte de, qu’il est plus sombre ainsi que l’année ou la terre. Il doit toujours être versé dans un verre qui ne soit pas trop haut avec un fond blanc pour mieux apprécier sa brillance.

Un autre aspect est son arôme. On mélange en général le whisky avec quelques gouttes d’eau pour mieux apprécier son odeur. Il est toujours mieux d’en comparer 5 ou 6 différents pour voir de plus près les différences marquées de chacun.

Parmi ses arômes, ceux de grandes qualités nous rappellerons les fruits ou le bois, avec beaucoup de douceur, même si il y en a d’autres plus forts qui sont combinés avec des herbes qui sont ajoutés au malt pour mettre en valeur aussi bien l’arôme que le goût.

Mille et une saveurs

Parmi les saveurs, il existe une énorme complexité qui dépend du fort degrés d’alcool appliqué. Et, à la différence du vin, on va boire une gorgée (on ne le jettera jamais) pour qu’il repose en bouche pendant quelques secondes. On peut l’avaler puis prendre une autre gorgée pour apprécier d’autres nuances et le laisser agir sur la langue. Une merveille !

Frais, intenses, doux, sucrés, plus forts… le goût est différent, dont on remarquera les vanilles douces, les fumées, les fruits tels que la pomme ou l’orange, les fruits secs comme la noix, le caramel, le bois de chêne ou le grillé provenant du malt.

Comme on peut le voir, il y a un vaste choix ayant toujours une forte personnalité.

Notre recommandation :

 TAGS:Whisky Nikka Miyagikyo 12 YearsWhisky Nikka Miyagikyo 12 Years

Whisky Nikka Miyagikyo 12 Years : Une grande acquisition provenant du Japon. Comme fiche de dégustation nous mettrons en avant sa forte couleur, ainsi qu’une odeur intense de café et de bois. En bouche, le café et le caramel se maintiennent avec quelques touches de chocolat, plutôt caractéristique de beaucoup de types de whisky.

 

 

 TAGS:Lagavulin 16 YearsLagavulin 16 Years

Lagavulin 16 Years : Un de nos whiskys de tête. Le Lagavulin a des arômes et des goûts très différents, de pétrole et de port maritime, qui le rend unique et différent.

 

Blended whisky

 TAGS:Tel que son nom l’indique, le blended whisky st « mélangé », dans sa traduction littérale au français cela donnerait « whisky mélangé ». C’est-à-dire que les blended whisky sont mélangés avec d’autres whiskys ou alcools neutres. 

Il existe une grande variété de blended whiskys ayant de nombreuses origines, on pourra donc trouver des blended whisky d’Irlande, d’Écosse, des État-Unis, ainsi que d’autres pays ayant une tradition de whisky

« Souvent, les blended whisky portent le nom de leur créateur, tel que Johnnie Walker, Jameson, Chivas, etc. » 

Un autre détail important est que tous les pays n’ont pas la même réglementation en ce qui concerne les blends, il ne sont donc pas tous élaborés avec la même formule ou le même style. 

« Sur l’étiquette du whisky que nous allons boire, il y a toujours la notification qu’il s’agit d’un blended whisky » 

Les blended whisky du monde

On peut commencer par l’Irlande, où les blends ont gagné pas mal de notoriété ces dernières années, notamment grâce à la distillerie Cooley. Les blends irlandais sont élaborés à base de single malts, avec du pure pot stills, tous deux mélangés. 

L’Écosse, pays en tête des blended whisky. Ici, ce type de whisky est élaboré par la majorité des distilleries. Á la différence d’autres pays, en Écosse on utilise des dizaines de types de grains de malt, ce qui permet d’élaborer de grandes quantités de ce whisky. En Écosse, on trouve les blends les plus réputés tels que : Johnnie Walker, J&B, William Grant, The Famous Grouse, Jameson, Cutty Sark, Ballantines, Chivas, parmi bien d’autres. 

Aux États-Unis, les blended whisky sont élaborés en petite quantité. Ils sont issus du mélange de whisky pure et de whisky de grain. Un autre détail concerne sa distillation d’alcool qui va au-delá des 80 %. Au Canada, il se passe un peu la même chose qu’aux États-Unis, mais ici certains de ses blends sont aromatisés. 

« Plus de 90 % du whisky qui est bu dans le monde est du blend » 

Pour la petite histoire, beaucoup des distilleries qui, de nos jours, fabriquent du blended whisky, ne le font pas depuis le début. La demande et les faibles coûts, en comparaison avec celui du « whisky traditionnel », ont été des raisons suffisantes pour opter à ce type de whisky qui a une « grande acceptation dans le monde ». 

Donc, aujourd’hui, nous allons profiter d’un petit verre de whisky. Ça vous dit ? 

 TAGS:100 Pipers100 Pipers

100 Pipers est une des marques classiques de whisky écossais, mais aussi une des mieux évaluées.

 

 

 TAGS:Jim BeamJim Beam

Jim Beam : Un bourbon américain qui représente l’essence des États-Unis. Puissant avec une touche sucré et de douceur au final. Très bon.

 

Speyside, le cœur du whisky

 TAGS:L?Écosse est la capitale du whisky. Certaines des marques les plus appréciées sont fabriquées dans certaines régoions de ce pays, connu pour ses paysages verts, ses tavernes et cette boisson classique qui s?est rénovée tout en gardant sa tradition et sa seigneurie.

Certains des whisky avec le plus de renom international sont produits à Speyside, une région  du pays proche du fleuve Spey, qui laisse entrevoir de spectaculaires montagnes dignes d?un film. D?ailleurs, on réalise différentes routes dans cette zone, qui fait partie des favorites des connaisseurs lorsqu?ils arrivent au pays car, ici, on peut trouver plus de 40 distilleries fabriquant cette boisson pure malt.

Parmi les qualités de ce whisky, son goût un peu plus sucré se fait remarqué ainsi que l?odeur profonde à fruits des bois, comme les roses et les violettes. Les arômes de fruits font aussi partie de ce distillé, tels que les pommes ou les citrons.

Découvrez nos recommandations:

 TAGS:Glen Franciscan Malt 1LGlen Franciscan Malt 1L

Glen Franciscan Malt 1L : C?est un des plus abordables en prix et, si on tient compte du fait que son goût est de haute qualité, c?est une recommandation toute faite. Il a aussi goût de fruits et a quelques notes de fleurs. Grâce à ce goût si spécial, il prend tout son sens. Avec beaucoup de glaçons, il est apprécié pendant les chaudes après-midi d?été, après un bon repas entre amis.

 

 

 TAGS:Glen Franciscan 12 YearsGlen Franciscan 12 Years

Glen Franciscan 12 Years : L?exclusivité est présente dans cette bouteille. Toute la magie des Speyside est recueillie dans ce fantastique distillé à goût sucré, comme la plupart des whisky de cette catégorie. Le design de la bouteille est sublime et c?est même une pièce spéciale apte aux collectionneurs.

 

 

 TAGS:Whisky Wemyss Vintage Malts - Angels & Devils - Speyside 1986Whisky Wemyss Vintage Malts – Angels & Devils – Speyside 1986

Whisky Wemyss Vintage Malts – Angels & Devils – Speyside 1986 : Avec un grand caractère et une forte personnalité, il dégage des arômes de café. Parmi ses saveur on trouve aussi le grillé et le fumé. Idéal pour les desserts il est exquis car il offre une touche amer d?amande.

Le Whiskey d’Irlande

 TAGS:Le whisky d?Irlande est appelé « whiskey« , identique à celui fait par les américains avec leur whisky . Ce whiskey est élaboré avec de l?orge et il se caractérise par sa triple distillation, ce qui le convertit en une boisson plus douce et délicate en comparaison avec les autres. La plus grande consommation de ce whisky se trouve dans son pays d?origine, en Irlande, même si ces dernières années son exportation a clairement augmenté.

« Whisky en irlandais gaélique ce dit « uisce beata » ce qui se traduit comme « eau de vie », que l?on connaît actuellement comme le Whiskey ».

Élaboration du Whiskey irlandais

Le Whiskey irlandais a une grande différence, principalement dans son élaboration, si on le compare avec  d?autres whiskys. Ce whiskey est élaboré à partir du moût obtenu de  certains céréales comme le blé, l?avoine, seigle ; l?orge étant l?ingrédient le plus utilisé pour sa préparation, qu?il soit malté ou pas.

Bien qu?elle souffre quelques variations des ingrédients en comparaisons avec les autres whisky, la préparation est très similaire. On réalise d?abord une sélection des grains que l?on va utiliser, puis on procède immédiatement au mélange de ces grains ; ils sont ensuite trempés dans un procédé appelé hydratation : puis ils sont soumis à leur propre germination, ce procédé dérive de la transformation de l?amidon des propres grains dans des sucres insolubles.

Une fois réalisés les procédés initiaux, on moud les grains, exceptés ceux qui vont être maltés ; on obtient de ceux-là une sorte de pâte, laquelle est fermentatée pendant approximativement 72 heures. Le résultat de ce procédé est distillé 3 fois puis passe au vieillissement en barriques de chêne. Ils restent en général en barriques de chêne pendant environ 7 ans, voir plus. (4 ans de plus que le whisky écossais).

Pour commencer notre aventure avec le whiskey irlandais, nous allons débuter avec quelques marques qu?on ne peut pas ignorer. Commençons par Jameson, c?est probablement un des whiskey irlandais avec le plus d?histoire et de tradition, il est produit depuis 1780, c?est aujourd?hui le plus vendu dans le monde.

Parmi lesquels on peut remarquer:

 TAGS:Jameson Vintage ReserveJameson Vintage Reserve

Jameson Vintage Reserve: Une des meilleures réserves de la marque.

 

 

 TAGS:Jameson 4.5LJameson 4.5L

Jameson 4.5L: Nous recommandons aussi cette présentation, une grande bouteille avec un grand contenu, à partir de l?essence du meilleur whiskey.

 

 

Le Whisky Americain

 TAGS:Le monde du whisky englobe de nombreux types de boissons qui peuvent se vanter de ce nom, Scotch, Bourbon ou Rye, selon les fonctionnalités dont ils disposent. Toutefois, le whisky soi-disant américaine doit obligatoirement être produit principalement aux États-Unis et distillée à partir de céréales.

Apparemment très simple, le whisky américain, cependant, a des qualités importantes. Ci-dessous, nous énumérons les types de whisky américain plus pertinentes et de meilleure qualité

Bourbon

En provenance de Kentucky, est la variante la plus connue du whisky et est très populaire aux Etats-Unis. Son succès est dû à la saveur douce qui vient des barils carbonisés avant d’être utilisée. Ce processus a été attribué au révérend Elijah Craig. Bourbon doit être traité avec au moins 50% et pas plus de 80% de maïs, alors que le reste des ingrédients sont d’autres types de blé.

Rye Whiskey

Le seigle est considéré comme un peu comme le petit frère du Bourbon plus créatif et expérimental. Le seigle est traitée par la recette de Bourbon au contraire parce que l’on devrait utiliser un minimum de 51% de seigle. La présence de ce dernier donne au whisky un son plus profond et épicé, ainsi que d’une saveur plus forte et complète. Le Rye Whisky est plus adapté à un cocktail de Bourbon, sa saveur se marie bien avec d’autres ingrédients, tandis que Bourbon est plus impressionnant quand goûté seul.

Whisky du Tennessee

Ce whisky se distingue par sa grande qualité, sa sfumatori douce et son goût légèrement sucré. Sa particularité est qu’il est Filtrado par le charbon de bois d’érable avant qu’il ne soit mis en barriques pour le vieillissement. Sa distillerie la plus célèbre est l’un des plus célèbres dans le monde: la distillerie Jack Daniel’s.

Whiskey de maïs

Il s’agit d’un whisky très particulier et se compose d’au moins 80% de maïs. Ce whisky n’est pas aussi populaire que les deux mentionnés ci-dessus et ne peut être trouvée que dans quelques plantes.

Voici des whisky americaines en vente sur Uvinum:

 TAGS:Jack Daniel's 3LJack Daniel’s 3L

Jack Daniel’s 3L, un classique

 

 

 TAGS:Jim Beam 1LJim Beam 1L

Jim Beam 1L, parfait pour des cocktails

Cocktails de whisky

 TAGS:Pour certains, mélanger le whisky est un péché, pour d’autres pas du tout, cette fois, nous allons entrer dans ce dilemme et apporter les meilleurs cocktails fais à base de whisky, il ne reste plus qu’à les préparer et les déguster, ensuite laissez nous votre commentaire pour nous donner votre avis.

Manhattan

Ce cocktail est sans doute un des plus importants fais à base de whisky. L’invention de ce cocktail est attribuée à Jenny Jerome, épouse de Randolph Churchill, dont on raconte qu’il fut inventé lors d’une fête au New York City’s Manhattan Club, bien évidement sur l’île de Manhattan.

Ingrédients

5 volumes de whisky

2 volumes de vermouth rouge

1 goutte d’angostura bitter

1 cerise ou marasquin pour décorer

Préparation

Dans un shaker ou verre à mélange, ajouter le vermouth rouge et la goutte d’angostura bitter, puis  bien agiter.

Servir sans glace dans un verre de Martini, décorer avec un cerise ou un marasquin.

On peut aussi le préparer avec du vermouth sec, mais dans ce cas on décorera avec une rondelle de citron.

Pour ce cocktail, on utilise généralement du whisky de seigle ou du whisky canadien.

Rob Roy

Ce cocktail écossais, qui doit son nom à un des plus célèbres romans écrits par Walter Scott, dédié au héros écossais protagoniste de grandes aventures.

Ingrédients

1 volume de whisky écossais

1 volume de vermouth rouge

3 gouttes d’angostura bitter

Glaçons

1 cerise ou marasquin pour décorer

Préparation

Dans un shaker ou verre à mélange, ajouter le whisky, le vermouth rouge, les gouttes d’angostura bitter ainsi que les glaçons et bien agiter.

Servir dans un verre de Martini, décorer avec une cerise ou un marasquin.

On vous recommande, auparavant, de refroidir les verres pour ce cocktail.

Whisky Sour

Le goût de citron va toujours très bien avec les liqueurs distillées, le whisky ne fait pas exception.

Ingrédients

1 volume de jus de citron

1 volume de whisky

Sucre ou sirop

1 cerise ou marasquin pour décorer

Glaçons

Préparation

Dans un shaker ou verre à mélange, ajouter le whisky, le jus de citron, le sucre ou sirop et bien agiter le tout.

Servir dans un petit verre d’ouverture large et décorer avec une cerise ou un marasquin.

On peut aussi faire la préparation dans un blender.

Élaboration du whisky

 TAGS:Le whisky est une boisson avec beaucoup de tradition et comme il arrive presque toujours avec les boissons qui ont autant d?histoire et de complexité, elles finissent par souffrir des variations dans leur procédé de préparation.

Le whisky n?échappe pas à ces variantes. Mais à la base il y a un procédé que nous allons expliquer pas à pas.

Ce procédé de fabrication du whisky, même si il est générique, vaut aussi pour le wiskey américain, associé au bourbon, bien qu?ils n?aient pas la même signification. Vous voulez fabriquer votre propre whisky ? Alors suivez ces étapes :

Élaboration du whisky

1. Le procédé d?extraction du grain

Le procédé d?élaboration commence par le nettoyage de l?orge.

Ensuite on le laisse tremper pendant 2 ou 3 jours dans de l?eau chaude.

Le procédé continu avec la germination du grain nécessaire à l?apparition des sucres.

 2. Procédé de maltage de l?orge

Pour ce procédé on utilise différentes sources d?énergies comme le bois, le sol ou les combustibles fossiles.

Cette étape divise le procédé du whisky de malte de celui de grain. Pour le whisky de grain, ce procédé est évident car on cherche à diminuer les coûts.

 3. Procédé de séchage du grain

On sèche le grain à 70 degrés pour stopper son processus de croissance.

Les radicules secs sont séparés, en général ils terminent comme aliment pour le bétail.

 4. Procédé de broyage, aussi connu comme wort

Une fois obtenu le malt (céréale maltée), on le broie, pour ensuite le mélanger avec de l?eau chaude et un liquide sucré jusqu?à obtention d?une pâte de couleur dorée appelée wort. Ce procédé laisse aussi des résidus riches en cellulose, qui sont recyclés et utilisés comme aliments pour le bétail.

 5. Procédé de fermentation et distillation du whisky, aussi connu comme wash

Au travers de l?ajout de levures, le wort est fermenté jusqu?à devenir une espèce de bière appelée wash, un liquide qui sera distillé en alambique (pot-stilb), qui à son tour donnera le tant apprécié whisky. Le whisky de malt est distillé 2 fois.

 6. Procédé de vieillissement du whisky

Le whisky obtenu du procédé de distillation est incolore, celui-ci sera vieillit de 3 à 12 ans dans des barriques de chêne. Parfois ils sont vieillit dans des barriques ayant déjà contenus du vin, comme du jerez, du porto, du sauternes,? Ce whisky est plus apprécié car, en plus de lui donner une couleur dorée caractéristique, il a une touche aromatique spéciale.

 7. Procédé de mise en bouteille du whisky

Une fois vieillit, le whisky est prêt pour être mis en bouteille, que ce soit tel quel ou bien mélangé avec du whisky de grain, pour faire du whisky appelé « blended ».

Le whisky de grain n?est pas consommé tel quel, il est toujours mélangé avec celui de malt.

Maintenant il nous reste le procédé le plus important, pour lequel a été créé le whisky : la dégustation.

Aujourd?hui, nous vous recommandons quelques whisky vieillis en barriques utilisées pour élaborés d?autres vins :

 Glenmorangie The Nectar d’Or: C?est un whisky vieillit pendant 12 ans, dont il passe les 2 dernières  dans des barriques qui ont servi au préalable à l?élaboration du célèbre Sauternes. Il gagne ainsi des nuances sucrées et des goûts de fruits secs et de miel. Splendide.

The Macallan Sherry Oak 10 Years: Macallan est une des marques de whisky de luxe la plus connue. Ce Sherry Oak est vieillit pendant 10 ans dans des barriques qui ont contenu du vin de jerez, ce qui lui donne cette note typique de fruits secs et d?épices avec une touche d?orange. Il faut le goûter.

Edradour Port Wood Finish 50cl: Un whisky très spécial, de millésime, vieillit en barriques de chêne qui termine son procédé dans des barriques spéciales ayant contenu du vin Porto. Edradour est au whisky ce que sont les Pagos au vin : élaborations très courtes et très soignées qui nous offrent ce qu?il y a de plus exclusif dans le monde du whisky. Génial.

 Aimeriez-vous faire votre propre whisky ? Quel saveur lui donneriez-vous ?

Cocktails de whisky (II)

 TAGS:

Le whisky est une des liqueurs qui ne doit jamais manquer dans un bar, restaurant ou même à la maison. Pour beaucoup, il suffit d’y ajouter des glaçons ou de l’eau, pour d’autres, c’est ce qu’il y a de mieux, mais comme on dit souvent: « Des goûts et des couleurs, on ne discute pas », ça ne prend pas de place de savoir préparer un bon cocktail à base de whisky.

Black Tooth Grin

Ça vous dit quelque chose ? Il s’agit probablement de la combinaison avec du whisky la plus célèbre du monde, que vous avez sûrement déjà vu au moins une fois.

Le guitariste du groupe de métal Pantera, Dimebag Darrel, est l’auteur de ce cocktail particulier, qui porte le nom de « sourire à dents noires ». Il est aussi appelé whiscola, à cause de sa préparation plutôt simple de whisky avec du Coca-Cola.