Étiquette : whisky d’écosse

Lexique du Whisky (et II)

Dans cette seconde partie du Lexique du Whisky nous allons continuer avec une brève explication des termes qui tournent autour du whisky pour les amateurs de cette boisson.

K

Kieve : Nom Irlandais pour le Mash Tun.

L

Lixiviation : L’autre nom donné à la carbonisation.

Liqueur : L’eau chaude utilisée pour la macération.

M

Mariage : Processus durant lequel le mélange de whisky est placé dans des conteneurs avant d’être embouteillé.

Mélange : Liquide composé du fraisage mélangé à de l?eau bouillante pour extraire l?amidon soluble et le convertir en maltose.

Mise en bouteille Bond : Processus d?embouteillage du bourbon. Aux Etats-Unis on embouteille généralement le Bourbon après quatre années passées dans les barils.

Malte vert : L?orge qui commence à germer et n’est pas encore sec.

N

« Neutral Grain Spirit » : Pâle copie du whisky de grain irlandais et écossais produit par les américains.

P

Petits Grains : Céréales de seigle utilisés pour la fabrication du bourbon ou whisky du Tennessee, qui a des grains plus petits que le maïs.

Pot Still : Le pot still est un alambic en cuivre, en forme d’oignon, de poire ou de cloche, employé pour la distillation des single malts écossais et irlandais.

Pire : Liquide à haute teneur en amidon qui entre dans le laveur pour être fermenté.

Purée douce : Le mélange sans « contre-courant » utilisé aux Etats-Unis.

S

Saint-Patrick : Moine qui aurait introduit l’art de la distillation en Irlande en 432 après JC. Saint protecteur de l’Irlande, il est fêté par tous les irlandais le 17 mars de chaque année.

T

Tourbe : Nom donné à la fumée émise lors de la confection. Utilisé dans le maltage de l’orge du Scotch.

Têtes : Premier résultat du  premier « esprit d’alcool ».  Riche en alcool (75 à 80 %), il doit être à nouveau distillé  car il contient des composés volatils.

V

Vers : Tube de cuivre en spirale le long duquel les vapeurs sont condensées dans un alambic.

Vieillissement : Temps de vieillissement en fûts de chêne.

Vinasse : Le résidu présent dans le fond de la fermentation,  sans alcool.

W

Whisky biologique : Il est fait à partir de grains cultivés sans utilisation d’engrais chimiques ou de pesticides.

Whisky du Tennessee : Il est similaire au bourbon, à la différence qu?il est filtré par au moins 10 pieds de charbon sucré de bois d’érable.

Envie de partager vos connaissances? Si vous voulez organiser une dégustation et enseigner à vos amis ce que vous avez appris, voici deux whiskies que vous ne devez pas manquer :

 TAGS:Jim Beam 1LJim Beam 1L

Jim Beam 1L, un bourbon de qualité

 

 

 TAGS:William Peel Black 1LWilliam Peel Black 1L

William Peel Black 1L, parfait après les repas

Les régions les plus emblématiques du whisky écossais (Partie II)

 TAGS:Continuons notre découverte des régions les plus emblématiques du whisky écossais, ses principales distilleries et ses whiskys les plus représentatifs.

Highland

Highland se trouve dans la partie nord de l?Écosse, c?est une des plus grandes régions qui inclue les îles du périmètre horsmi Islay, que l?on considère comme une autre région du whisky écossais. D?une façon incongrue, cette surface inclue aussi certaines zones des basses terres du nord-est de l?Écosse, telles que Banffshire et Aberdeenshire.

Dans les whisky des Highlands, il y en a quelques uns reconnus tels que : Aberfeldy (1896), An Cnoc (1894), Ardmore (1898), Balbair (1790 ? reconstruit en 1895), Ben Nevis (1825), Dallas Dhu (1899), Dalmore (1839), Dalwhinnie (1897), Glen Garioch (1797), Glengoyne (1833), Glen Ord (1838), Loch Lomond (1840), Oban (1794), Royal Brackla (1812), Royal Lochnager (1824), Tomatin (1897) parmi d?autres.

Island Single Malts

Les Îles de Malte, telles qu?on les appelle, comprennent toutes les îles du périmètre de la partie continentale d?Écosse, excepté Islay. Tous les whiskys produits dans cette partie sont considérés comme des Island Single Malts, même si ils sont très similaires à celui des Basses Terres, on le considère comme étant un whisky différent, c?est un whisky avec une connotation similaire de fumée ou de tourbe.

Parmi les principaux whiskys de cette zone, nous pouvons citer les suivants: Arran (1995) de l?île d?Arran, Highland Park (1798) des îles Orkney, Jura (1810) de l?île de Jura, Scapa (1885) des îles Orkney, Talisker (1830) de l?île de Skye et Tobermory (1823) de l?île de Mull.

Campbeltown

Elle se Situe à Kintyre, péninsule d?Écosse (à l?est de l?île). Cette région s?est autoproclamée comme la capital mondiale du whisky, importante productrice de whisky, elle fut une fois l?épicentre de la production de whisky, avec près de 28 distilleries. De nos jours, elles sont presque toutes fermées et seules quelques unes sont en fonctionnement : Springbank (1828), Glengyle (1872) et Glen Escotia (1832).

Islay

Islay est l?île la plus méridionale d?Écosse, elle se trouve sur la côte occidentale et, aujourd?hui, son nom est synonyme de whisky écossais. Ici on trouve des whisky comme le Laphroaig (1815), le Lagavulin (1816) et le Ardbeg (1815). Des whiskys qui ont comme caractéristique principale le fumé dérivé de la tourbe. On trouve aussi le Caol Ila (1846), avec des caractéristiques similaires.

Il faut aussi citer d?importants whiskys comme le Bunnahabhain (1881) et le Bruichladdich (1881), que l?on considère plus légers. Entre autres whiskys important de Islay, nous avons : Ardberg (1815), Bowmore (1779), Kilchoman (1881) et Port Charlotte (1829).

Et voila maintenant le moment de goûter mais, comment en choisir un entre tous ces magnifiques whiskys ? Bon, nous vous en recommandons 2, mais seulement pour commencer :

 TAGS:Isle of Jura SuperstitionIsle of Jura Superstition

Isle of Jura Superstition : Isle of Jura Superstition est le whisky préféré de beaucoup d?écossais. Pour sa douceur, sa complexité d?arômes et pour son originalité, vous ne trouverez pas un whisky pareil.

 

 

 TAGS:Loch Lomond MaltLoch Lomond Malt

Loch Lomond Malt : Le whisky préféré du Capitaine Haddock, l?inséparable compagnon de Tintin. Vous voulez savoir ce qu?il en est ? Vous devrez le goûter, mais pour sûre il vous laissera

 

Les régions les plus emblématiques du whisky écossais

 TAGS:Le whisky écossais possède une grande tradition, mais cette tradition n?est pas dû à sa longue histoire du whisky pas plus qu?à sa grande qualité ; derrière le whisky écossais il existe des distilleries légendaires dans toute l?Écosse, reconnus pour leur lieu de naissance et leur whisky. C?est pourquoi on a préparé un petit parcours par les régions emblématiques du whisky écossais.

Les basses terres

La moitié de l?Écosse est comprise dans les basses terres, on trouve actuellement dans cette région d?importantes distilleries de whisky telles que : Glenkinchie (1825) près de Édimbourg ; Auchentoshan (1823) près de Clidebank ; Bladnoch (1823) à Galloway ; et une nouvelle distillerie appelée Daftmill, située à Fife (cette distillerie n?a pas encore lancé son whisky sur le marché mais elle a déjà commencé à distiller, il est attendu d?ici moins de 3 ans). Il faut aussi citer des noms comme : Rosebank, Kinclaith, San Magdalena, Ladyburn, Inverleven et Littlemill. Des whiskys de cette région qui ont cessé d?être fabriqué il y a quelques années mais que l?on peut encore trouver.

La plupart des whisky des basses terres sont des maltés à triple distillation, mais on peut aussi trouver des variétés différentes. Un autre détail qui mérite d?être cité est son goût léger, dû à la triple distillation.

Speyside

La région de Speyside se trouve au bord du fleuve Spey à Moray et Badenoch, Strathspey, au nord-est de l?Écosse. C?est la région qui a le plus grand nombre de distilleries de whisky et peut-être même la plus importante d?Écosse. On trouve ici les distilleries de The Glenlivet (1824) et de Glenfiddich (1886), tous deux étant les whiskys les plus consommés au monde.

Mais ce ne sont pas les seules distilleries à profiter de cette réputation, tradition et préstige, car on ne peut pas parler de Speyside sans citer les emblématiques distilleries de : Aberlour Distillery (1826), Balmenach (1824), Balvenie (1939), Benriach (qui s?est adhéré à la distillerie de Glendronach  1826), Benromach (1898), Cardhu (1824), Cragganmore (1869), Dailuaine (1852), Glendullan (1897), Glenfarclas (1836), Glen Grant (1898), The Glenrothes (1978), Glen Elgin (1958), Glen Moray (1897), Inchgower (1871), Knockando (1898), Longmorn (1893), The Macallan (1824), McClelland (1986), Royal Brackla (1812), Glenlivet Speyburn (1897), Tamdhu (1897) et Tormore (1958).

Que pouvons nous vous recommander? Il est difficile de choisir un seul whisky écossais, mais nous allons vous en présenter 2 qui en valent (vraiment) la peine :

 TAGS:Auchentoshan 12 YearsAuchentoshan 12 Years

Auchentoshan 12 Years : Si Bladnoch est le dernier et Glenkinchie est la tradition, Auchentoshan est le succès. Le whisky le plus réputé et vendu des basses terres d?Écosse.

 

 

 TAGS:Macallan 12 YearsMacallan 12 Years

Macallan 12 Years : Ses arômes de vanille ont éveillé l?intérêt pour les whiskys haut de gamme en Espagne. Un whisky qui reste parfait même combiné avec un rafraîchissement.