Étiquette : vins

Les vins Sauternes

Vins SauternesLes Vins Sauternes sont un type de vin blanc liquoreux français, de la région de Sauternes, situé dans le Bordeaux. Ce type de vin est généralement élaboré à partir de souches de Sémillon, Sauvignon blanc  et Muscadelle touchés par le champignon Botrytis cinerea, plus communément appelé: « Pourriture noble ».

Les vins du Sauternais se caractérisent par l’équilibre parfait entre le sucré et l’acidité qui fait  exploser en bouche des arômes de miel, abricots et pêches.  L’autres avantages de ce vin est sa longue conservation en cave pour certains excellents crus, lui permettant de se garder plus de 10 ans dans d’excellentes conditions.

Les Sauternes sont désormais produits dans 5 communes (Barsac, Bommes, Fargues, Preignac et Sauternes). Barsac étant la plus importante de cette région viticole, en ayant sa propre AOC.

Le Sauternes a un couleur particulièrement doré, qui se renforce avec l’âge pour peu à peu prendre une couleur de pièce de monnaie cuivrée qui selon les experts, confirme son « état de grâce ».  Ce type de vin atteint généralement 13%, à son meilleur âge.

On trouve du Sauternes en petites bouteilles de 375 ml, mais aussi en grandes bouteilles bien sûr. Il doit être servi légèrement frais, 11ºC. est la température idéale. Il est souvent marié aux desserts (d’où son classement comme vin de dessert), mais il est vrai aussi qu’aucun vin n’accompagne mieux le foie gras que le Sauternes !

Pourriture Noble

Une des caractéristiques très connue du vin est que lors de son élaboration, la souche est infectée par le champignon Botrytis cinerea, connu dans le monde du vin comme «Pourriture noble». Ce champignon est introduit dans les souches du vin, afin d’obtenir une texture sèche et augmenter le taux de sucre des raisins. Ce champignon attaque les raisins et commence automatiquement un processus de séchage qui modifie chimiquement la vigne, ce qui augmente non seulement les sucres, mais aussi l’acide tartrique.

Lors de la fermentation du vin, ce processus favorise la production accrue de glycérol, ce qui augmente les niveaux de la viscosité. Le Champignon de « Pourriture noble » a également une influence significative sur l’arôme et le goût du vin.

Petit Verdot, un cépage combinable

Petit VerdotLes vins Petit Verdot sont originaires de Bordeaux. C’est un cépage de raisin rouge qui est presque toujours mélangé à d’autres cépages eux aussi originaires de Bordeaux. Son origine est mystérieuse mais on pense qu’il est plus ancien que le Cabernet Sauvignon, lui aussi de Bordeaux, l’enregistrement le plus ancien du cépage date du XVIIIe siècle.

Le Petit Verdot est issus de deux cépages différents : la souche Tressot et la souche Duras, cette dernière est originaire de la vallée du Tam, proche de Toulouse. On suppose que le Petit Verdot a été rapporté par les Romains vers le coeur de la Méditerranée.

Le Petit Verdot (soit « un peu vert »), contrairement à son nom, doit être bien mûr pour atteindre sa qualité optimale. Il est composé de petites baies d’une couleur noire intense mais l’un des grands problèmes est que ces baies n’arrivent pas toujours à maturité du fait de changements climatiques. L’une de ses caractéristiques les plus intéressantes est que chaque bourgeon produit en général deux grappes.

Nous pouvons le trouver, surtout, à Bordeaux, spécialement dans le Médoc, où il atteint son summum lors des récoltes en périodes chaudes. Il est presque toujours utilisé pour les mélanges de dénominations de Bordeaux (ou Bordeaux Blends). En Australie se trouve la plus grande quantité de plantations de ce cépage, et il est utilisé pour l’élaboration de vins monovariétaux. En Italie, on produit des vins 100% Petit Verdot. Il est présent aussi aux États-Unis en quantité moins importante, où il est utilisé pour le Meritage, au Chili, en Espagne, au Canada, en Argentine et au Venezuela.

La production de vins 100 % Petit Verdot est limitée, ce cépage est presque toujours mélangé à un autre cépage qui normalement prédomine dans le vin en question. Quand un vin est 100% Petit Verdot, on pourra remarquer ses caractéristiques douces et à la fois toniques et le déploiement de parfums en bouche. Il a une bonne acidité et une couleur obscure très intense.

Un mariage parfait

Un Petit Verdot se combine très bien avec les viandes rouges et les fromages à pâtes dures forts en goûts, on peut aussi le servir avec des ragouts de volailles ou de gibiers. La température idéale pour boire ce vin est autours de 15 degrés.

Gewürztraminer, un cépage aromatique

GewürztraminerLe cépage Gewürztraminer est une variété singulière originaire de l’Europe centrale. Au début, c’est une variété de cépage d’appellation traminer (Tramín-Italie), qui a été créé en Allemagne; son nom est la conjonction ou l’ajout du mot allemand « gewürz » qui signifie « espèce » et de « traminer ». Le cépage Gewürztraminer est utilisé pour produire des vins blancs particulièrement parfumés avec des goûts citronnés.

Même si il n’est pas 100% d’origine allemande, ce cépage a été adopté par ces derniers et soumis à de nombreux mélanges. Par exemple, ils ont mélangés les cépages Müller-Thurgau et Siegerrebe, ce qui a donné le cépage Ortega.

Aujourd’hui le Gewürztraminer est cultivée à travers toute l’Europe, et plus particulièrement en Allemagne, Autriche, Espagne, Italie, France et Hongrie; il se cultive également en Nouvelle Zélande et en Australie où il rencontre un franc succès, mais aussi en plus petites parcelles au Chili.

Le Gewürztraminer est bien évidemment cultivé dans des climats froids, c’est un raisin de couleur rosé à rouge avec peu d’intensité; il a une peau épaisse; la vigne est plutôt de type litchi, très vigoureuse certes, bien qu’elle mette en général du temps pour arriver à maturité; elle possède un fort taux de sucre. Elle est excellente pour l’élaboration de vins blancs demi-secs, même si les vins secs Gewürztraminer aussi sont très aromatiques.

Malgré le fait que sa culture soit difficile, il existe aujourd’hui une grande variété de vins Gewürztraminer. Ils ont généralement une couleur dorée obscure qui se distingue des autres vins blancs. Ils ont une saveur exotique avec une légère pointe d’amertume, on peut trouver des notes de pêche, de mangue, d’épices et de fleurs. Ils possèdent un taux d’alcool moyen grâce à une teneur en sucre élevée. A noter, ce sont des vins qui arrivent très bien à maturité avec les années.

Mariage parfait

Les vins Gewürztraminer se marient parfaitement avec la gastronomie asiatique (cuisine chinoise et japonaise), mais aussi aux fromages doux comme le fromage allemand Hirtenkäse (fromage de berger) et le Munster français. Du côté des viandes, ils vont très bien avec les volailles, le canard ou le poulet (pas de viandes grasses).Enfin pour les poissons, il est préférable de servir des poissons d’eau douce eau, comme le saumon entre autres. Enfin, nous devons souligner que le Gewürztraminer est un vin de desserts, puisque son goût et son parfum donnent l’équilibre parfait aux pâtisseries les plus raffinées.

Veux voulez acheter des vins Gewürztraminer ? Chez Uvinum, nous vous en conseillons 2 :

Les Folastries 2009

Grand Cru Hengst 1995

Cuisine chinoise et vin, un mariage possible ?

Cuisine chinoiseCombiner des gastronomies différentes est presque science à part entière, dont nous voudrions tous percer le secret.

Parmi les principales gastronomies du monde, ressortent souvent la cuisine française, italienne et chinoise, étant les 3 gastronomies les plus rependues dans le monde. Cependant on ne parle pas souvent des mariages vins et mets chinois, sans doute car on parle beaucoup de la cuisine française et italienne, deux pays où boire du vin avec un repas fait partie des traditions, de la culture, de l’histoire.

La gastronomie chinoise est très complexe et variée, la cantonaise et la pékinoise étant les plus internationales. Les goûts qui se remarquent le plus sont le salé même le très salé, le sucré, le piquant et l’aigre-doux. Face à tant de saveurs, la question est de savoir quels vins pouvons-nous servir avec ces plats.

Commençons par dire que les vins blancs se marient beaucoup mieux que les vins rouges avec la cuisine chinoise, sauf quelques exceptions tels que les plats de viandes rôties qui peuvent se servir avec un rouge léger. Voici une liste de mariages possibles :

Les plats salés de légumes et viande sautés, il est conseillé de servir un Chardonnay bien qu’un Sauvignon blanc ira très bien aussi.

Pour les plats aux saveurs aigres- douce à base de volaille ou de porc, nous vous recommandons aussi de servir un Sauvignon Blanc. Si vous voulez créer un équilibre de goûts intéressants au palais, servez un vin jeune de Syrah.

Avec les viandes rôties, très présentes dans la cuisine orientale, comme le canard, la dinde, le porc, le veau (principales viandes des plats chinois), nous devons être flexibles et s’aventurer un peu plus. En raison du fort goût de ces viandes, un Cabernet Sauvignon ou Syrah, seraient les plus adéquats. Mais nous ne pouvons aussi choisir un vin blanc léger, surtout si ces viandes ont une touche de piquant ou de sucrée.

Le riz est un ingrédient fondamental, et nous pouvons le combiner avec un vin rouge plutôt doux, idéalement un Merlot.

Parfois on peut trouver la cuisine chinoise complexes ou trop variée, il est possible de manger jusqu’à quatre plats par repas, d’où une effervescence de saveurs qu’il est souvent compliqué de combiner avec un seul vin à table. Nous vous invitons à prendre des risques et à trouver « votre » mariage parfait avec la cuisine chinoise. Dans tous les cas, chacun ses goûts non ? Vous aurez toujours le dernier mot.

Déguster ou tester un vin

Tester un vinDéguster ou tester ? En réalité, les deux sont synonymes, bien qu’il soit possible que le premier soit mieux adapté pour toutes les personnes qui ont été attirées par une bouteille de vin qui ont senti le plaisir de déguster un bon vin et veulent voir l’expérience se répéter, sans se convertir par cela en expert, ni en critique de vin. Le terme tester s’associe généralement aux experts de la dégustation.

Hugh Johnson, un expert renommé en vin, disait dans l’un de ses livres :

« Beaucoup de vins de qualité et même certains grands crus ne sont pas appréciés à leur juste valeur et gaspillés. Il coule sur des langues et à travers des gorges non synchronisées avec lui, non réceptives devant ce qu’il peut leurs offrir. Les gens occupés ou absorbés dans une conversation et qui viennent d’ingérer une forte boisson alcoolisée réduisent leur sens du goût, ou alors ceux qui mange une salade à la vinaigrette, peuvent ne plus reconnaitre un vin de table d’un bon vin. Ainsi, aucun d’entre eux ne peuvent se considérer comme un dégustateur de vin sensible ou passionné ».

 

En fin de compte, la dégustation est la capacité de transformer un acte commun, quotidien, en réflexion, avec un plus grand intérêt dans ce qui est fait. Quand un vin est dégusté, ses secrets essaient d’être déchiffrés, on essaie d’obtenir dans une gorgée le plus d’information possible. Les experts les appellent les caractéristiques organoleptiques, mais entre nous, ils font simplement référence à l’arôme, la couleur et les saveurs cachées du vin.

Déguster un vinQuand on visite une cave, il est possible que l’on soit invité à la salle de dégustation, et il est probable que la décoration peu abondante ou le manque d’ornements attirent votre attention. La raison est simple, tout ce qui pourrait vous distraire est évité pour que l’on se concentre uniquement sur la dégustation du vin: tous les sens doivent être acculés au vin qui sera dégusté. Même les testeurs professionnels, en général les œnologues, doivent se concentrer au maximum et c’est pour cette raison que le mobilier et la décoration sont plutôt austères.

Selon les experts en dégustation et testeurs en vin, divers facteurs entrent en compte : la stimulation, la sensation et la perception. Le premier est évidemment le vin à déguster, la sensation est un phénomène subjectif, dépendant de la stimulation des sens et finalement nous avons la perception qui interprète les sensations.

Justement le dernier facteur, la perception, requiert un apprentissage, pour arriver à se détacher des expériences précédentes et juger un vin avec objectivité. Il est important d’avoir à l’esprit que la qualification d’un vin comme « bon »dépendra des appréciations personnelles, cependant quand  on parle d’un vin sec ou astringent, on fait référence à un adjectif plus objectif et à des concepts qui peuvent être partagés.

Comment goûter un vin sans être un expert

DégustationTous ceux que aiment le vin et qui sentent une faiblesse pour son goût exquis, doivent reconnaitre qu’ils sont des dégustateurs sans le savoir. Les sens utilisés pour déguster un vin sont la vue, l’odorat et le goût, et ces sens ne sont pas réservés seulement aux dégustateurs ou aux sommeliers.Bien sur, être un dégustateur expert s’aquiere avec des années d’expérience, et les connaissances avec le temps. Cependant, on peut avoir une connaissance basique de la dégustation du vin seulement avec un intérêt et une expérience dans la consommation de vins.

Comme nous l’avons dit auparavant, les points basiques de la dégustation du vin est le bon usage des 3 sens (la vue, l’odorat et le goût). A partir de là, nous pouvons obtenir une bonne dégustation de vin.

Il faut toujours prendre le verre par le pied et le mettre à la hauteur des yeux, ainsi on peut voir la couleur, l’éclat et la propreté du vin. En remuant le verre on peut observer ce qu’on appele les larmes que laisse le vin sur les paroies, ainsi il est possible de déterminer le degré d’alcool du vin.

L’odorat joue aussi un rôle fondamental dans la dégustation, en introduisant légèrement le nez dans le verre, nous pourrons perçevoir les parfums appelés primaires, secondaires et tertiaires respectivement, en agitant légèrement le verre pour allonger les dits parfums.

Enfin, le point le plus fondamental est bien sur dégustation du vin, le fait de mettre à l’épreuve le sens du goût, en remuant le vin dans toute notre bouche sans laisser filtrer l’air. La saveur et le corps sont les points les plus importants du vin.

Décrire comment examiner un vin peut sembler facile, mais sans les connaissances adéquates les étapes précédentes ne serviraient à rien. Comme pour tout, l’expérience est très importante, le temps est notre allié, chaque fois que nous dégustons un vin il faut prendre en compte ces détails et classer les vins de caractéristiques similaires, cela aidera à avoir des points de comparaison entre un vin et un autre.

Il est aussi utile de bien s’imprégner du sujet à travers les médias et les différents moyens d’information, ainsi que connaître les caractéristiques basiques du vin qu’on goute. Cela nous donnera un point de départ dans la dégustation. Le faire en tant qu’amateur et pour le plaisir est une bonne forme de commencer son entrée dans le monde fascinant des vins. Toi aussi tu veux en faire partie?