Étiquette : trader vic

Mai Tai, le cocktail de rhum favoris

 TAGS:Considéré comme étant le plus populaire des combinés élaborés avec du rhum, le Mai Tai est un cocktail à haut degrés d’alcool qui de plus contient du cointreau et du jus de lime. Il fut inventé aux États-Unis ; cependant, il est intimement lié à la culture tiki ou polynésienne à cause de son goût exotique et de son aspect frais.

L’histoire raconte que ce cocktail fut créé dans le bar Trader Vic en Californie par le barman Victor J. Begeron en 1944, pendant qu’il amusait ses amis de Tahiti en visite dans la région. Au moment de le goûter, l’un d’eux aurait exclamé « Maitai Roa » (« très bon ») qui est donc à l’origine de son nom. 

Cette boisson élaborée avec du rhum comme principale ingrédient est devenue très populaire aux États-Unis pendant les années 50 et plus spécialement pendant les années 60, lorsque le chanteur Elvis Presley est apparu avec dans le film Blue Hawaii

 TAGS:Jusqu’à aujourd’hui, la recette originale du Trader Vic est considérée par les puristes comme « la » seul façon de le préparer, cependant, si vous souhaitez faire vos petites expériences, il existe une bonne douzaine de façon d’élaborer un Mai Tai. 

La formule du Mai Tai est composée des ingrédients suivants : 

  • 4 volumes de vieux rhum
  • 1 volume de Curaçao d’orange, Triple Sec ou Cointreau
  • 1 volume de jus naturel de lime
  • 1 cuillère de sirop de sucre ou de sirop de caramel
  • 1 volume de sirop d’amende ou Amaretto
  • 1 brindille de menthe fraîche
  • Glace pilée 

Après avoir mélangé ces éléments, on les agite dans un shaker puis on sert dans un verre d’ouverture large ou dans un verre long de type « Collins ». 

Tel qu’on peut le voir, ce cocktail a un degrés d’alcool élevé à cause des liqueurs utilisées dans sa préparation. 

Notamment, le rhum est une boisson alcoolisée qui s’obtient à partir de la fermentation de la canne à sucre, il est vieillit en barriques de chênes et peut atteindre les 80 degrés d’alcool ; cependant, pour diminuer ce pourcentage, on lui ajoute de l’eau distillée. 

De la même façon, le cointreau est une liqueur élaborée par macération, dans de l’alcool, des pelures amères de l’une des variétés d’oranges originaires de l’île du même nom situé aux Caraïbes. Son degrés d’alcool va entre 20 et 40 degrés. 

Il existe différentes variétés de cointreau, la plus courante et connue étant le Triple Sec ou curaçao blanc, liqueur incolore avec 40 degrés d’alcool de triple distillation élaborée à partir des peaux d’oranges. Il fut inventé en 1875 par Edouard Cointreau, qui l’a inscrit au registre à son nom dans la ville de Saint-Barthélemy-d’Anjou (près de Angers), dans la région de la Loire. 

Aussi bien le jus de lime que les cuillères de sirop de sucre et d’amendes qui sont ajoutés au Mai Tai remplissent la fonction d‘édulcorer la boisson et de lui donner une saveur plus apaisante. Il n’est pas conseillé d’en boire l’estomac vide car il s’agit plutôt d’un digestif. 

Vu la célébrité atteinte par cette boisson alcoolisée, d’autres personnes se sont élevés comme son inventeur. L’un d’entre eux est le barman Ernest Raymond Beaumont, connu comme Don the Beachcomber, qui garantissait à qui voulait bien l’entendre qu’il fut le créateur du Mai Tai en 1933. 

La recette de Don the Beachcomber est faite de : 

  • 1 volume de rhum sombre
  • 1 volume et demi de rhum doré ou blanc
  • 1 volume et demi de jus de lime ou citron
  • 1 volume de jus de pamplemousse
  • 1 volume de sirop de sucre
  • ½ volume de Cointreau ou Triple Sec
  • ½ cuillère de sirop de Falernum ou de Grenadine (choix le plus souvent utilisé)
  • 2 ou 3 gouttes de Angostura
  • 1 zeste de Pernod
  • Glace
  • Une brindille de menthe fraîche
  • Un morceau d’ananas 

La préparation de cette version du Mai Tai, mis à part le mélange du rhum brun avec du blanc, repose sur le fait que le rhum blanc est ajouté après que le reste des autres ingrédients aient été mélangé puis il est servi dans un verre large. 

L’idée étant que le rhum blanc reste en superficie, qu’il ne se mélange pas avec les autres ingrédients et garde une saveur plus « tropicale » et amer

Et vous, quelle version préférez-vous ? Nous suggérons deux rhums pour élaborer le meilleur Mai Tai : 

 TAGS:Ron Barceló ImperialRon Barceló Imperial

Ron Barceló Imperial : Le Ron Barceló Imperial est un rhum chaud, doux, parfait pour être mélangé.

 

 

 TAGS:Captain Morgan RhumCaptain Morgan Rhum

Captain Morgan est un rhum épicé, avec la saveur typique des rhums britanniques qui va très bien avec des cocktails aussi variés que celui-ci.

 

Mai Tai, le meilleur des cocktails au Rhum

 TAGS:Considéré comme étant le plus populaire des cocktails à base de rhum, le Mai Tai est un cocktail au degrés alcoolémique élevé, qui contient du curaçao et du jus de citron vert. Il fût inventé aux Etats Unis ; même si son origine est étroitement liée avec la culture tiki et polynésienne, en raison de sa saveur exotique et de son apparence fraîche.

L?histoire raconte que ce cocktail fût créé dans le Trader Vic Bar, en Californie, par le barman Victor J. Begeron, en 1944, qui a su divertir ses amis tahitiens en visite. Lors de la dégustation, l?un d?eux s?exclama « Maitai Roa » (« excellent ! »), dès lors, la boisson doit son nom à cette expression.

Cette boisson, élaborée avec du rhum principalement, s?est popularisée aux Etats Unis dans les années 50 dans un premier, puis surtout lors des années 60, quand Elvis Presley apparût en train de siroter la boisson, dans le film Blue Hawaii.

Jusqu?à aujourd?hui, la recette originale du Trader Vic est considéré par les puristes comme la seule est unique façon de le préparer correctement. Cependant, il existe une douzaine de recettes différentes pour préparer un Mai Tai.

Le Mai Tai est composé des ingrédients suivants :

  • 4 doses de Rhum ambré
  • 1 dose de Curaçao d?orange, ou de Triple Sec ou de Cointreau
  • 1 dose de jus de citron vert
  • 1 cuillère à soupe de sirop de sucre ou de sirop de caramel
  • 1 dose de sirop d?amende ou Amaretto
  • 1 branche de menthe fraiche
  • De la glace pilée

 

Après avoir mélangé tous ces ingrédients, agiter dans un shaker et servir dans un verre large ou dans un verre type « Collins ».

Nous pouvons apprécier la forte teneur en alcool de ce cocktail, grâce aux liqueurs qui le compose.

Par exemple, le rhum est une boisson alcoolisée obtenue après la fermentation de la canne à sucre, vieilli en fûts de chêne, qui peut atteindre 80 degrés d?alcool. Ce pourcentage se voit toutefois réduire, car on y ajoute de l?eau distillée.

De plus, le Curaçao est une liqueur élaborée avec la macération dans de l?alcool de l?écorce d?une variété d?orange amère venant de l?ile Curaçao, située dans les Caraïbes. Sa teneur en alcool se situe entre 20 et 40 degrés.

Il existe plusieurs sortes de curaçao, la plus connue étant le Triple Sec ou le curaçao blanc. Liqueur incolore de 40 degrés, issue d?une triple distillation faite à partir de pelures d?oranges. Elle fût inventé en 1875 par Edouard Cointreau, qui la baptisa de son propre nom dans le village de Saint-Barthélemy-d?Anjou (près d?Angers), dans la région de la Loire.

Le jus de citron vert et le sirop de sucre et d?amende vont sucrer la boisson et lui donner ainsi une saveur plus douce. Il n?est pas recommandé de boire ce cocktail avec un estomac vide, il est préférable de le boire en tant que digestif.

Compte tenu de la renommée de cette boisson alcoolisée, d?autres personnes se sont revendiqué comme étant ses inventeurs. L?un d?eux, un autre barman, appelé Ernest Raymond Beaumont, connu sous le pseudonyme de Don the Beachcomber, clame avoir inventé le Mai Tai en 1933.

Voici la recette de Don the Beachcomber :

  • 1 dose de rhum ambré
  • 1 dose + ½ dose de rhum blanc
  • 1 + ½ cuillère à soupe de jus de citron vert
  • 1 dose de jus de pamplemousse
  • 1 dose de sirop de sucre
  • ½ dose de Cointreau ou Triple Sec
  • ½ cuillère à soupe de sirop de Falerne ou Grenadine
  • 2 ou 3 gouttes d?Angostura
  • Une larme de Pernod
  • De la glace pilée
  • Une branche de menthe fraiche
  • Quelques morceaux d?ananas

 

La particularité de cette versión du Mai Tai, outre le fait que le rhum ambré et le rhum blanc se mélangent, est que le rhum blanc doit être ajouté en dernier, après les autres ingrédients, et servis dans un grand verre.

Le but est de laisser le rhum à la surface, qu?il ne se mélange pas avec les autres ingrédients afin de vous livrer une saveur « tropicale » et amère.

Et vous ? Quelle est votre versión préférée ? Nous vous proposons ici deux rhums pour vous aider à faire le meilleur Mai Tai :

 TAGS:Ron Barceló ImperialRon Barceló Imperial

Le rhum Barcelo Imperial est un rhum de qualité, doux, et se combine à merveille.

 TAGS:Acheter Ron Barceló Imperial 23,50?



 TAGS:Captain Morgan RhumCaptain Morgan Rhum

Captain Morgan est un rhum épicé, avec la saveur typique de rhum britanniques, qui vont très bien avec des cocktails comme le Mai tai.

Acheter Captain Morgan Rhum 11,92?