Étiquette : tempranillo

Rioja vs Ribera del Duero

 TAGS:undefinedSi à première vue le thème peut paraître banal, la question m’a récemment été posée par plusieurs clients. Quelle est la différence entre les vins de la Rioja et ceux de la Ribera del Duero ? D’ailleurs, d’après mon expérience, cette question est généralement suivie d’une autre sur la différence de prix entre ceux-ci. C’est pourquoi j’ai pensé qu’un article serait  l’occasion de revenir sur ce sujet, sans oublier que Noël approche à grands pas et qu’il nous faut penser aux vins que nous ouvrirons durant les fêtes.

Les Dénomination d’Origine les plus connues d’Espagne et celles dont les vins se vendent le mieux sont, sans aucun doute, la Rioja et la Ribera del Duero. Leurs vins rouges sont célèbres non seulement en Espagne mais également dans le monde. Chacune est défendue par ses amateurs dont les positions semblent difficiles à concilier. Mais quelles sont les différences entre les vins rouges de ces appellations ? Afin de comprendre ces vins, je me dois d’expliquer quelques différences « ennuyeuses » … Avant de passer aux choses plus intéressantes ! 

La création

La Rioja est une dénomination d’origine (Denominación de Origen, D.O.) depuis 1925 et elle obtint le titre de Dénomination d’Origine Qualifiée (Denominación de Origen Calificada, D.O.C.) en 1991, ce qui implique une très haute qualité. En revanche, la Ribera del Duero est une D.O. beaucoup plus jeune qui ne fut reconnue qu’en 1982.

 

La situation géographique

L’aire de production de la D.O.C. Rioja est située dans le nord de l’Espagne de part et d’autre des rives de l’Èbre, principalement dans les communautés autonomes de la Rioja et du Pays basque et est subdivisée en trois dénominations géographiques : Rioja Alta, Rioja Alavesa et Rioja Baja. Au total, ce sont 63.593 hectares de vignobles qui produisent entre 280 et 300 millions de litres (90% de rouge, 5% de blanc et 5% de rosé).

 

La zone de production de la D.O. Ribera del Duero s’étend sur le sud-est de la Castille-et-León, principalement dans les provinces de Burgos, Ségovie, Valladolid et Soria. On y trouve 22.320 hectares de vignobles produisant quelque 130 millions de litres (98% de rouge, 2% de rosé).

 

En ce qui concerne la situation géographique, ce n’est pas tant la délimitation entre les zones qui est importante mais leurs sols ou le « terroir » ainsi que leurs climats respectifs. Ce sont les sols et le climat qui déterminent la qualité du vin entre autres choses.

Pour la D.O.C. Rioja, de manière générale pour les 3 aires de production, le climat est continental, modéré, voire presque méditerranéen dans le cas de la Rioja Baja. Les températures  douces permettent une maturation lente et prudente du raisin. La dénomination possède une diversité de sols même si les types argilo-calcaires, argilo-ferreux et alluviaux sont les trois dominants.

La D.O. Ribera del Duero se caractérise par un climat continental extrême et très peu de précipitations. Les hivers sont froids avec des vents glacials et les étés sont chauds et secs mais avec des températures nocturnes basses. En conséquence, le raisin mûri plus rapidement et est plus concentré. Les sols sont assez divers dans cette D.O. bien que le calcaire y soit dominant.

 

Les variétés de raisin

La principale variété de raisin cultivée dans les deux D.O. est le Tempranillo. C’est ce qu’elles ont en commun mais leur similitude s’arrête ici. Dans la Rioja, les cépages rouges autorisés sont le Tempranillo (le plus cultivé), le Grenache noir, le Carignan et le Graciano ainsi que trois variétés de blancs : le Macabeu, le Malvoisie et le Grenache Blanc.

Dans la Ribera del Duero, les cépages rouges sont le Tempranillo, aussi appelé Tinto Fino ou Tinta del País localement, le Cabernet, le Sauvignon, le Merlot et le Malbec, ainsi qu’une petite quantité de Grenache et en blanc l’Albillo. 

Bien que le Tempranillo soit la variété la plus cultivée et la plus utilisée pour l’élaboration des vins des deux D.O., les vins restent très différents.

  TAGS:undefined

Arômes, puissance en bouche, alcool et degrés, couleur, saveur

Les vins rouges de la Rioja peuvent se résumer comme étant des vins suaves, peu astringents. Ils n’assèchent pas la bouche et ne sont pas rugueux. 

Les vins de la Ribera del Duero sont plus concentrés et plus intenses tant de par leur couleur que de leur saveur grâce au climat extrême et à la maturation rapide du raisin. Ils donnent une sensation d’une plus grande astringence, de sécheresse et de rugosité en bouche. On dit d’eux qu’ils sont plus puissants. 

Pour les mêmes raisons que leur puissance en bouche, les vins de la Ribera del Duero ont un degré d’alcool supérieur que ceux de la Rioja. Si les vins sont bien élaborés, on ne remarque pas nécessairement le degré d’alcool plus fort de la Ribera.

L’arôme des vins de la Rioja rappelle les fruits rouges. En bouche, nous avons une sensation de fraîcheur grâce à l’acidité. L’arôme des vins de Ribera del Duero rappelle les fruits mûrs, il paraît plus  gouleyant en bouche et se termine habituellement avec une touche lactique, comme un yogourt aux fraises.

Les deux D.O. classifient les vins selon son temps d’élevage ou de vieillissement (crianza) :

  • Joven / Roble (ils n’ont pas de vieillissement en fût de bois ni de passage en barrique ou inférieur à 12 mois)
  • Crianza (minimum deux ans d’élevage, dont un en fût)
  • Reserva (minimum trois ans d’élevage, un en fût et les autres en bouteille)
  • Gran  reserva (minimum cinq ans d’élevage, 2 en fût et 3 en bouteille).

Le graphique ci-dessous montre le potentiel de garde des vins selon la durée d’élevage. Dans le cas des deux D.O., les vins jeunes doivent se boire assez rapidement, contrairement aux vins avec une « crianza » plus longe qui pourront se déguster après quelque temps.

La partie ennuyeuse et objective est enfin terminée et nous pouvons passer à la partie la plus intéressante …

La différence de prix

Pourquoi les riojas sont-ils généralement meilleur marché que les vins de la Ribera del Duero ? J’ai répondu en grande partie à cette question dans mes explications antérieures. L’aire de production et la quantité de litres produits dans la Rioja sont nettement supérieures à ceux de la Ribera. On se rappelle ainsi des 63.593 hectares de la Rioja pour « seulement » 22.320 hectares dans la Ribera. Le climat a également une influence. En effet, il est plus « facile » de produire du vin dans la Rioja que sous les températures extrêmes de la Ribera. Les caves de la Ribera sont confrontées à plus de problèmes de gelées qui ne favorisent pas un bon rendement. Moins de vin, des prix plus hauts !

En résumé, ce sont des régions différentes avec des sols différents, un climat différent et un assemblage de cépages différents. Mais alors, pourquoi les gens se disputent-ils toujours pour savoir si l’une est meilleure que l’autre ? À chacun ses goûts, non ? Ou devrais-je préférer la viande au poisson ?

Ceci dit, certains thèmes et désaccords sont mis en lumière. De nos jours, plusieurs Domaines de la Rioja Alavesa voudraient se détacher de la D.O. actuelle et en créer une nouvelle (D.O. Viñedos de Ávala). Les petits vignerons alavais (au nombre d’environ 42) défendent les différences et le caractère unique de leurs vins. Ce qui aurait beaucoup de sens, si l’on regarde le système de classification des vins en France ou en Italie. La célèbre Bodega ARTADI est sortie de la D.O. Rioja en 2015. Le vigneron s’était justifié en disant : « Les régions viticoles de renom comme Bordeaux (qui a 52 sous-appellations) ou la Bourgogne (96) offrent au consommateur des vins qui évoquent des zones spécifiques. Il est essentiel d’offrir au consommateur l’opportunité de découvrir la diversité de notre terre, qui offre aux vins de valeur leur unicité et leur authenticité« . 

S’ils ont raison de souhaiter une reconnaissance spécifique et de promouvoir le caractère si particulier de leurs vins, j’émettrais cependant quelques réserves. En effet, n’oublions pas que la réputation et la reconnaissance des vins de la Rioja sont évidemment le fruit des efforts et du travail des vignerons mais également des moyens considérables mis en place par la D.O. pour aider la commercialisation et la promotion de leurs produits. Il faut remercier les D.O. pour leur grand travail. Mais il ne peut en être autrement, ils doivent prendre leur indépendance tels les enfants à qui nous donnons le jour, que nous aidons à grandir et qui, un jour, désirent plus d’autonomie et volent de leurs propres ailes…

Dans le cas de la Ribera del Duero, cette D.O. si connue, les choses sont un peu différentes. On parle ici des exclus de la D.O.. Certaines des caves les plus célèbres de la région de Castille-et-León comme Mauro, Abadía Retuerta, Bodegas Leda, … ne font pas partie de la D.O. Ribera del Duero mais de celle « Vino de la Tierra de Castilla y León ». Est-ce un problème ? Abadía Retuerta répond : « À Abadía Retuerta, nous pourrions dire que notre auto-régulation est beaucoup plus stricte que les autres dénominations. Bien que nous ayons sollicité l’entrée au sein de la Ribera del Duero qui nous fut cependant refusée, à ce jour, nous pouvons affirmer que cet événement est un des secrets du succès d’Abadía Retuerta. Aujourd’hui, nous sommes en contact avec l’administration afin de créer notre propre dénomination en accord avec la nouvelle Loi du Vin récemment votée ». 

Mauro lui, fait partie des meilleurs vins rouge d’Espagne et est reconnu comme tel par tous les plus grands critiques du monde.

En France, il y a chaque jour plus de vignerons qui décident de sortir de leur appellation d’origine et de commercialiser leurs vins sous le nom de Vin de France. Peut-être est-il temps que les dénominations envisagent de se dépoussiérer et de se rénover. Il se passe la même chose en Catalogne avec la D.O. Cava où plusieurs domaines sont sortis de la D.O mais qui, à la différence d’autres régions, a créée deux classifications : Clàssic Penedès et Cava de Paraje.

Mais retournons à nos D.O.. Serait-il plus sensé ou plus pertinent de parler de vins Modernes vs Classiques. Les uns sont-ils meilleurs que d’autres ?

C’est comme demander si l’on préfère le plat traditionnel de nos grands-mères aux sushis … Ne serait-il pas possible d’apprécier les deux ? Ce sont deux styles de vinification totalement différents que nous ne devrions pas comparer.

Les vins dits modernes sont habituellement de plus grande intensité, avec plus de corps, plus de puissance et un degré d’alcool plus élevé et plus charnu. Ce sont des vins vieillis en fût neuf (mes grands amis …). Dit ainsi, cela sonne mal. Rien n’est moins sûr, le problème de ces vins est qu’ils sont consommés trop tôt, trop jeune. Ils doivent rester en bouteille pendant 10 ans avant d’être bus afin qu’ils puissent s’équilibrer et atteindre leur point idéal de consommation. Ils sont consommés trop tôt.

Au contraire, les classiques, qui pour moi, sont ceux qui m’interpellent et que j’apprécie le plus, sont laissés pour une longue durée dans des fûts de plusieurs vins, c’est-à-dire qu’ils ne sont pas neufs. Le bois ne marque pas autant le vin qui est plus suave. De plus, les vins restent en bouteille dans les caves pendant un plus longtemps avant d’être commercialisés. Par exemple, Viña Tondonia, La Rioja Alta, Vega Sicilia sont des vins qui ont des couleurs allant vers un aspect tuilé, avec une nuance évoluée et une bouche très agréable. 

En réalité, la distinction Rioja vs Ribera n’a pas beaucoup de sens. Il existe des valeurs sûres dans les deux D.O., des grands vins incontournables et des petites caves qui leur donnent un nouvel air. Chacune a des bons vins, à condition qu’ils soient bien élaborés, avec leur propre caractère et il est possible de les trouver à un prix qui convient à toutes les bourses.

Cependant, le paysage viticole espagnol a changé énormément en peu de temps. Certaines petites régions dévoilent un potentiel incroyable et fantastique grâce à une nouvelle génération de viticulteurs qui a voyagé, étudié et travaillé dans toute l’Espagne ou à l’étranger avec des grands vignerons. Cette génération à la volonté de développer les vignobles, la culture de variétés autochtones et des vins de qualité qui méritent d’être reconnus et, avant tout, savourés.

 

 TAGS:La Rioja Alta Gran Reserva 904 2007La Rioja Alta Gran Reserva 904 2007

La Rioja Alta Gran Reserva 904 2007, un vin rouge sous l’ appelation Rioja avec un mélange à base de graciano et tempranillo du millésime 2007 et avec 14º d’alcool.

 

 TAGS:Joc Ribera del Duero 2011Joc Ribera del Duero 2011

Joc Ribera del Duero 2011 est un vin rouge élaboré sous l’AOC Ribera del Duero élaboré à base du meilleur de tinta del país du millésime 2011.

 

 

 

Qu’est-ce qui est meilleur, la Ribera ou la Rioja ?

 TAGS:undefined

On a tellement parlé et écrit sur les qualités des vins de Ribera et de la Rioja qu’ils finissent par devenir rivaux. Les propriétés des vins de ces deux appellations sont excellents et connues de part le monde grâce à leurs exportations.

Si  nous parlons des débuts, il est indiscutable que l’AOC de La Rioja a été la première à obtenir cette appellation alors que l’AOC Ribera del Duero est venue plus tard. En ce qui concerne les cépages, ceux qu’on utilise pour l’élaboration des vins de l’AOC de la Rioja sont les rouges Tempranillo, Grenache Noir, Mazuelo et Graciano et les blanches Viura, Malvoisie et Grenache Blanc. L’AOC Ribera del Duero autorise le cépage Tempranillo, Cabernet Sauvignon, Merlot et Malbec, en petites quantités le Grenache et l’Albillo. Les deux  partagent le cépage tempranillo pour ses vins.

Par conséquent, ils apportent des différences dans ses vins mais également certaines similitudes. Peut-être les plus grandes différences entre les deux sont dues à leur goût au palais, car ceux de la Rioja sont plus fruités et ceux de Ribera sont plus intenses, y compris avec des différences dans les couleurs, puisque ces derniers en ont des plus fortes. 

Les vins de Ribera del Duero sont élaborés dans le sud-est de Castille-Leon, concrètement à Burgos, Ségovie, Soria et Valladolid, et la Rioja s’étend sur plusieurs communautés autonomes: Depuis le Pays Basque à Castille-Leon, en passant par d’autres plus proches.

Les différents climats de chaque AOC peuvent aussi varier dans certaines zones. Par exemple l’AOC Ribera del Duero présente une atmosphère un peu plus extrême, aussi bien en été qu’en hiver. Dans la Rioja il y a différentes parties, chacune avec un climat un peu plus personnel. La Rioja Alta offre une température modérée, la Rioja Baja a des zones avec des pluies plus fréquentes en hiver, alors que la Rioja Alavesa a des sols plus tempérés. Ce qu’ils ont en commun, c’est que chaque climat permet de consommer des vins différents mais d’une qualité énorme.  

Pour faire un résumé, ce qui est clair est qu’il n’y a pas de réponse absolue ou fermée à la question, et que, fondamentalement, cela dépendra de la qualité du vin et du goût et et du palais de celui qui le boira. En fin de compte, c’est ce qui finit par marquer la différence. 

 TAGS:La Planta 2014La Planta 2014

La Planta 2014

 

 

 TAGS:Marqués de Riscal Reserva 2010Marqués de Riscal Reserva 2010

Marqués de Riscal Reserva 2010

 

 

Le Tempranillo est le cépage qui augmente le plus en culture dans le monde entier

 TAGS:undefined

Au sympsosium de MW du mois de mai célébré à Florence, le généticien de cépages José Vouillamoz a révélé quels étaient les cépages et les pays qui sont en train de croître le plus rapidement en termes de culture de la vigne dans le monde entier, et les variétés de raisins les plus remarquables se sont révélés inattendues. 

Les plantations de Tempranillo ont augmenté plus que pour n’importe quel autre cépage entre les années 2000 et 2010, après avoir examiné les variétés les plus plantées au monde. 

Vouillamoz  a dit que les 2 variétés les plus cultivées il y a 10 ans étaient blanches, Airén de l’Espagne et Rkatsiteli de l’Europe de l’Est. Ce furent les plus grandes en termes de superficie cultivée par vignoble au niveau mondial, mais leurs chiffres étaitent tombés depuis ces années-là jusqu’à l’actualité.

Malgré cela, en 2010 l’Airen continuait à être le trosième cépage le plus planté au monde, derrière le Cabernet Sauvignon et le Merlot, mais devant le Tempranillo, d’après Vouillamoz. Mais lorsque l’on prend en compte les taux de croissance et l’augmentation rapide de la superficie plantée au cours de dernière décennie, cet ordre s’inverse, laissant à la première place le Tempranillo, à continuation, le Syrah et enfin le Cabernet Sauvignon et le Merlot. 

L’augmentation de la superficie plantée au cours de la dernière décennie fournit des données sur ce à quoi on peut s’attendre dans les prochaines années en ce qui concerne le leadership des cultures de raisins.

« Le Cabernet Sauvignon est cultivé partout, alors probablement le Tempranillo en fera de même », dit Vouillamoz qui donne une explication possible de l’augmentation considérable des plantations de ce cépage espagnol- où l’on déjà de 200.000 hectares de culture environ– en dépit du fait qu’il est largement planté aussi au Portugal, et de plus en plus en Australie, et certainement il continuera à augmenter sa zone de plantation.

Et en ce qui concerne les pays qui connaissent une croissance rapide de leur superficie de vignobles, la plus forte progression se trouve en Chine et en Inde, selon Vouillamoz.

En regardant vers l’avenir, Vouillamoz a indiqué que pour l’année 2050, l’Inde aura dépassé la Chine en nobre de plantations, au fur et à mesure que la population de ce pays augmente et avec elle, le nombre de consommaters de vins augmente. 

Aujourd’hui nous vous recommandons 2 vins magnifiques avec du Tempranillo: 

 TAGS:Finca Resalso 2012Finca Resalso 2012

Finca Resalso 2012

 

 

 TAGS:Ramón Bilbao Edición Limitada 2010Ramón Bilbao Edición Limitada 2010

Ramón Bilbao Edición Limitada 2010

Un petit détour par la Rioja

 TAGS:Une promenade dans Vins Rioja nous amène à découvrir des lieux aussi incroyables qu?une rivière qui disparaît dans la terre pour réapparaître des kilomètres plus loin (Oja), un poulet qui chante après avoir été rôti ou encore un éléphant dans la capitale de La Rioja. Même si vous pensez la connaître, cette région continue à vous surprendre, tout comm avec ses vins, célèbres et très demandés dans le monde entier, mais impossible à classer.

En tant que bonne connaisseuse de la Rioja, la première chose qui vient à l’esprit lorsque l’on parle de cette région c?est la bonne nourriture. Pommes de terre au chorizo, les patates à la Riojanaise, ce plat en est la preuve. Une recette simple pour un plat qu’on aime dans le monde entier. Et pour accompagner ces saveurs si riches le mieux que nous puissions faire est de prendre un vin rouge ou un Rioja Clarete (c?est ainsi qu?on appelle le rosé dans la région).

C?est plus facile à dire pour quelqu?un de la région, puisque là-bas ils peuvent acheter des vins pour moins de 10 euros, et ramener chez eux des vins à la hauteur de lAzpilicueta Reserva 2006 par exemple, ou bien le Ramon Bilbao Edición Limitada 2008, un Baron de Ley Reserva 2006 ou Lan et Viña Albina Reserva 2005.

Pour les tapas à la Rioja, nous ne devons pas manquer une petite promenade dans la rue Laurel à Logroño. Là, dans le Restaurante Casa Taza on commandera une petite racion de jambon ibérique accompagné d’une Heredad Ugarte  ou bien un Beronia Crianza, puis nous irons manger quelques champignons  à Soriano, qui seront bien meilleurs vec un verre de Luis Cañas, puis à Gárgonich, où nous prendrons des calamares et un oeuf farcis, accompagnés d’un Marqués de Riscal, au verre ;). Et le chemin ne s’arrête pas là, ce n?est pas pour rien qu?on appelle cette rue la rue des Elephants.

Un autre itinéraire que vous trouverez dans la Rioja, beaucoup plus connu et plus vieux que celui de la rue Laurel, c?est le chemin de Santiago, qui traverse la région et traverse, outre la capitale, des villes comme Navarrete, Najera, Azofra, Cirueña ou Saint Domingo de la Calzada, où a chanté le poulet après avoir été rôti. Un des villages à visiter est Haro.

Nous sommes au c?ur de la Rioja Alta, de cette partie viennent des grands vins comme Viña Tondonia de Bodegas Lopez de Heredia, l’un des classiques quand nous pensons à vin de Rioja, et Vina Ardanza, du groupe Rioja Alta, tout Torre de Oña et Barón de Oña.

Difficile de choisir, c?est évident. Mais ce qui est sûr, c?est que sur une terrasse dans Ezcaray ou sur un tonneau dans une des rues de La Rioja, c?est encore meilleur.

Quelques tapas de la Rioja? Nous vous proposons le vin qui l?accompagne :

 TAGS:La Rioja Alta Gran Reserva 890 1995La Rioja Alta Gran Reserva 890 1995

La Rioja Alta Gran Reserva 890 1995

 

 

 TAGS:Viña Tondonia Reserva 2001Viña Tondonia Reserva 2001

Viña Tondonia Reserva 2001

Les vins rouges de la Ribera del Duero

 TAGS:Tempranillo, le soleil et les sols calcaires sont les principaux ingrédients des vins de la Ribera del Duero. Les vins rouges de cette région semblent faits sur mesure par un tailleur aux mains et à l’odorat magiques et uniques. La sélection des raisins et le vieillissement font le reste pour obtenir quelques-uns des vins rouges les plus chers au monde.

Pingus, un nom simple pour un vin d’environ 1000 euros. Une combinaison magistrale, né des terres ?vallisoletanas? et de la sagesse et la grâce d’un Danois, Peter Sisseck, vivant en Espagne au milieu de la Ribera del Duero. Cet homme, un amateur de bon vin, comme la plupart des Danois, et qui a une vaste culture du vin forgée à Bordeaux et sur les terres de Californie, a réussi le coup de surprendre Parker et a commencé à vendre des vins espagnols à ces prix exorbitants, comme jamais cela n?avait été fait auparavant.

Flor de Pingus et PSI sont venus plus tard. La même attention dans les raisins et une stratégie similaire dans le bois … mais rien ne peut se comparer à la première. Ni le prix, bien sûr.

Vega Sicilia. Un mythe de vins espagnols et qui vient, bien sûr, aussi de la Ribera del Duero. Un rouge qui suinte l’histoire et la tradition, dont les origines remontent à 1848 … rien à voir avec la jeunesse de Pingus. Vega Sicilia a des racines et est un symbole de prestige. Vega Sicilia fait que la table parle d?elle-même.

Mais on ne fait pas seulement des grands vins chers à la Ribera del Duero. Vous pouvez également trouver de grands vins à bon prix. Un exemple est le Protos, un classique. Connu et salué par la critique et les experts, tout autant que par les amateurs. Un vin rouge qui peut se ramener à la maison pour un peu plus de six euros dans la version Roble, même si je passerai le pas et tenterais le Crianza.

Arzuaga Navarro. Un vin que j’aime. J’ai adoré les années 2005 et 2006 (le dernier à quitter le Arzuaga Crianza été 2009) et j’ai encore quelques bouteilles à la maison, même si je garde en tête de les boire très vite.

Pago de los Capellanos : génie et figure, un vin qui répond à toutes les attentes. Il est également l’un des favoris des utilisateurs Uvinum.

Bodegas Rodero: Carmelo Rodero est un vin gâté à la souche qui se révèle grâce à la décantation. Un bon choix de vin rouge Ribera del Duero pour une occasion différente.

A partir de 6 euros jusqu’à 1500, dans la Ribera del Duero tout est possible et c’est pourquoi pour choisir un vin rouge, ne manquez pas de vous pencher sur cette région. Vous voulez vérifier ? Nous vous en recommandons 2 qui triomphent toujours:

 TAGS:Vizcarra Senda del Oro 2011Vizcarra Senda del Oro 2011

Vizcarra Senda del Oro 2011

 

 

 TAGS:Vegazar Crianza 2007Vegazar Crianza 2007

Vegazar Crianza 2007

Vins de la Rioja Alta, expérience et tradition

 TAGS:Pas de doute sur le fait que le Rioja est l’un des meilleurs vins au monde. Il vient d?une longue tradition vinicole, chaque vignoble de la région faisant bien attention d?y rester fidèle. Le DO Rioja englobe divers domaines comme ceux de la Rioja Alta, Rioja Baja et Rioja d’Alava.

La Rioja Alta et la Rioja Alavera ont des climats assez similaires. Dans ce cas, la plus grande influence climatique est celle de la Méditerranée, ce qui donne des vins savoureux avec du corps et une qualité irréprochable. Les vignobles s’étendent sur 24 457 ha, ce qui constitue une grande partie de la DO de la Rioja entière.

Variétés

Les cépages utilisés dans les vins de Rioja Alta, tout comme pour le reste de la région, sont : le Tempranillo, qui représente 60% de la production totale, le Grenache, avec 12%, et d’autres variétés moins connues de raisin blanc.

Comment sont ses vins ?

La Rioja Alta se démarque dans son offre des vins équilibrés, de couleur corsée, élégant et puissant, tendant vers le rubis grenat. Ils ont une forte acidité avec des arômes de fruits mûrs. Ils sont optimaux pour un long vieillissement en fûts, puisqu?ils s?améliorent considérablement au fil du temps.

Bodegas à mettre en avant :

Les bodegas, certaines de très riche histoire et longue tradition, encouragent la culture de la dégustation de vin dans leur région. Ainsi, en 1890, cinq vignerons Basques et « riojianos » ont décidé de créer la société de vin de la Rioja Alta. Ce groupe se compose maintenant de quatre caves: la mère ?Rioja Alta?, qui respecte l’élégance de la DO Rioja dans tous ses aspects, la Torre de Ona, Lagar de Fornelos et Ásterdes, très proches du « terroir ».

Les routes du vin dans la région

Cette zone est optimale pour se lancer dans un parcours de visite, avec des lieux remarquables à ne pas rater. Par exemple, Haro, San Asensio, Logroño … vous y rencontrerez des paysages de rêve, des superbes vignobles à visiter et un grand héritage culturel. Gardez à l’esprit que le fameux chemin de Santiago passe par la région de Rioja Alta. En plus de nombreux monastères et châteaux, vous serez en mesure de visiter plusieurs monuments historiques dans chaque ville.

Êtes-vous partants pour une promenade dans la Rioja Alta? Voici deux vins pour aiguiser votre curiosité :

 TAGS:Bodegas Eugenio Cárdenas El Haz de Martín 2008Bodegas Eugenio Cárdenas El Haz de Martín 2008

Bodegas Eugenio Cárdenas El Haz de Martín 2008

 

 

 TAGS:Mauleón Reserva 2006Mauleón Reserva 2006

Mauleón Reserva 2006

Synonymes de noms de raisin

 TAGS:Bastardo, Periquita, Rabigato,? nous parlons, évidemment, de noms de raisins.

Il existe une infinité de cépages pour élaborer du vin, nombre d?entre eux très populaires dans le monde entier. Mais ces raisins ont plus d?un nom, presque toujours à cause de leur lieu d?origine où il sont appelés par un nom différent. C?est pourquoi nous avons compiler pour vous les raisins les plus célèbres et leurs noms.

 Tempranillo ? Ce raisin d?origine espagnole, a quelques noms similaires et d?autres ajouts tels que: Tempranillo rioja, Tempranillo de Rioja, Tempranillo de Perralta, Tempranillo de Rioza,  et un synonyme féminin qui serait Tempranilla. Mais les synonymes les plus connus sont sans nul doute le Tinto Fino (dans la Ribera del Duero) , Tinta del País (dans la Rioja et aussi dans la Ribera del Duero) et Tinta de ToroToro). En Catalogne il partage le nom de Ull de Llebre, et au Portugal on utilise beaucoup aussi le nom de Tinta Roriz, faisant souvent partie du mélange avec les vins Porto. On l?appel aussi plus rarement: Cencibel de la Mancha, Tinto de Toro, Tinto de Madrid, Tinta Aragonesa, Arganda, Cencibel Chinchillana, Escobera, Garnacho, Foño, Jaciuera, Negra de Mesa, Grenache de Logroño, Arinha Tinto, Tinta Santiago, Tinta Montereiro, Tinto Riojano, Valdepeñas, Verdiell et Vid de Aranda.

Grenache? Le grenache d?origine espagnole, appelé « garnacha tintorera », est aussi connue comme : Alicante, Alicante bouschet, Moratón, Negral, Tinto basto,  ou simplement comme Tintorera. Le grenache rouge a aussi quelques synonymes tels que : carignan rouge, carignane rosso, carinagne rosso, elegante, francese, garnaccho negro, garnacha común, garnacha negra, aleante, aleante di rivalto, aleante poggiarelli, garnacha común, garnacha negra, garnacho negro, garnacha roja ou garnacha gris à Castilla y León et en Catalogne, garnatxa negra, garnatxa pais, garnatxo ou garnatjo dans le Maresme et la Catalogne du Nord, giró ou gironet à Mayorque, granaccia, toccai rosso,  et uva di spagna entre autres.

Cabernet Sauvignon ? Sans doute un des raisins les plus utilisés dans l?élaboration de vin, cette popularité lui donne beaucoup de synonymes tels que : bordeaux, sauvignon rouge, petit bouchet, carbonet, marchoupet, vaucluse, carmenet, burdeos tinto, castet, veron, bordo, breton, kaberne sovinjon, bidure, navarre, lafet, petit cabernet,  et petit vidure parmi d?autres.

Syrah ? Dans les pays autres que la France, qui est le pays d?origine de ce raisin, il est aussi appelé : Shiraz (Australie et Nouvelle Zélande) et Petite Sirah (États-Unis). Mais en français il reçoit des noms comme : Candive Noir, Entournerein, Hignin Noir, Plan de la Biaune, Schiraz, Sérine, Séräne, Sirac, Syra, Syrac et Petite Syrah.

Macabeo ? C?est un raisin d?origine espagnole, là-bas on l?appel aussi : Alcañol, Alcañón, Blanca de Daroca, Charas Blanc, Forcalla, Gredelín, Lardot, Maccabeu, Perpignan, la cola de Renard, Rossan et Viuna ou Viura. Les deux derniers étant les plus populaires de ses synonymes ainsi que Alcañol.

Airén ? C?est le raisin blanc le plus cultivé en Espagne, il y reçoit des noms tels que : Lairén, mantuo laeren, valdepeñas, laeren del rye, valdepenero, aidén, manchega, forcallada, forcallat et lairén.

Chardonnay ? Ce raisin originaire de Bourgogne reçoit beaucoup de noms, parmi eux nous avons: ardone, klevanjka biela, chatey petit, sainte marie petite, chaudenet, rousseau, rouci bile, bargeois blanc, arboisier, chardennet, arnaison blanc, luisant, aubaine, auvernat blanc, epinette blanche, moulon, plant de tonnerre, maconnais, auxois blanc, noirien blanc, melon blanc, gentil blanc, chablis, arnoison, beaumois, pinot chardonnay, clevner weiss, auvernas blanc, auxerrois blanc, petit chatey, petite saint-marie, pinot blanc a cramant, melon d’arbois, gelber weissburgunder, feinburgunder, roussot, blanc de champagne, breisgauer sussling, romeret, morillon blanc, feherburgundi, pinot blanc chardonnay, weissedler, auvergnat blanc, epinette de champagne, ericey blanc, grosse bourgogne, lisant, luizant, luizannais, luzannois, maurillon blanc, moreau blanc, romere, burgundi feher, claevner, klawner, weiss silber, rulander weiss, feher chardonnay, shardone et pino shardone.

Bonarda ? Ce raisin appelé en France: Fouce noir. Et en Italie : Dolcetto nero.

Tempranillo et olé! Le connaissez-vous réellement ?

 TAGS:Tempranillo est le nom principal du raisin rouge espagnol le plus connu. Mais, que sait-on sur le Tempranillo ? Le connaît-on aussi bien qu?il ne parait ? Et les vins Tempranillo ? Révisons quelques données intéressantes sur le roi des rouges espagnols:

Le Tempranillo, malgré le fait d?être le raisin qui caractérise le plus l’espagne, n?est pas celui qui occupe la plus grande superficie de vignobles. Cet honneur revient au raisin Airén, variété blanche prédominante dans les DO (appellation d?origine) de La Mancha, Valdepeñas et Vins de Madrid, entre autres. Non, le tempranillo n?est pas non plus le raisin rouge le plus cultivé, au niveau mondiale, cet honneur correspond au, aussi espagnol, mazuelo (cariñena, carignan, carignane), tandis qu?en Espagne le raisin rouge le plus cultivé est le Grenache.

L?origine du nom Tempranillo semble résider dans sa maturation, plus tôt que celle de la plupart des raisins rouges.

Tempranillo n?est pas le seul nom qu?a ce raisin : selon la zone d?Espagne où on le se trouve, on l?appellera Tinta del País (ou Tinto del País, si on parle de vin), Tinta Fina (ou Tinto Fino), Ull de Llebre, Arauxa, Cencibel, Juan García, Morisca, Valdepeñas,?

On le cultive aussi (et beaucoup) hors de l?Espagne, avec d?autres noms : Aragonez et Tinta Roriz (au Portugal), Tinta Montereiro et Tinta Santiago (en Amérique du Sud) et Valdepeñas ou Valdepenas (aux États-Unis).

Il existe aussi le Tempranillo blanc. C?est une mutation qui est apparue naturellement et qui est documentée depuis seulement 1988.

Un des derniers nom à être associé au Tempranillo est celui de Tinta de Toro. Jusqu?à il y a peu, on pensait que c?étaient 2 raisins différents, jusqu?à l?an 2000, grâce à l?avancée des études de l?ADN, il est démontré qu?en réalité il s?agit du même raisin. Malgré cela, ça reste sujet à controverse.

On a accusé le Tempranillo d?avoir un manque de robustesse, d?acidité et de sucres, c?est pourquoi, pour l?utiliser dans des vins de vieillissement, il fallait le mélanger avec d?autres raisins tels que le Grenache, le Mazuelo ou le Cabernet Sauvignon.

Actuellement, grâce à un plus grand contrôle de la vinification, on commence à produire de bons vins de réserve exclusivement avec du raisin Tempranillo.

Mais finissons-en avec la théorie, maintenant il faut goûter les vins Tempranillo. Nous allons vous recommander 3 vins pour que, la prochaine fois que vous parlerez du Tempranillo, vous disiez : olé !

Miros de Ribera Reserva 2001 : Un exemple de ce que nous venons de dire. Il s?agit d?un vin réserve fait exclusivement avec du raisin Tempranillo, dans la Ribera del Duero. Un vin très moderne, une vin de réserve excellent.

Mirabel 2007 : Nous l?avons déjà recommandé quelques fois, mais il s?agit d?un authentique caprice. Combinaison de Tempranillo avec du Cabernet Sauvignon, il offre des saveurs d?un très grand vin.

Azpilicueta Reserva 2006 : Il ne peut pas manquer, dans cette collection, un vin élaboré à la Rioja avec le mélange traditionnel de Tempranillo, de Mazuelo et de Graciano. Dans ce cas, le Azpilicueta Reserva 2006 représente l?union des techniques modernes avec la tradition la plus classique du vin de Rioja. Un grand vin de réserve à petit prix.