Étiquette : température

Quels vins doivent être réfrigérées et comment ?

 TAGS:undefined

Tous les amateur de vin savent que chaque variété a une température de consommation idéale, certains doivent être consommés à la température ambiante, et parfois, une dégustation peut échouer si un vin est servi trop chaud ou trop froid.

Par exemple, la plupart des vins jeunes blancs et rosés, mousseux et sucrés, sont meilleurs servis froids. Au contraire, des vins avec plus de corps perdent une partie de leurs richesse en arômes et saveurs s’ils sont servis à une température trop basse.

Même si nous savons que le vin rouge ne doit pas, par exemple, être servi trop froid, il ne le doit pas non plus être trop chaud, car parfois ce que nous appelons “température ambiante” est loin d’être idéal pour apprécier un vin correctement. Cet inconvénient disparaît presque toujours si nous possédons une cave avec une bonne température de stockage, mais tout le monde ne peut pas se le permettre, et doivent déguster du rouge (en été par exemple, ou dans des maison chauffées) plus chaud qu’il ne le serait souhaitable.

Une bonne solution est de les mettre dans le réfrigérateur pendant un certain temps, et vérifier la température de temps à autre par l’un des thermomètres pour bouteilles de vin qui sont sur le marché. Dans le cas des vins rouges de réserve, il est préférable de les avoir dans un endroit frais et aéré assez longtemps pour qu’ils refroidissent au moins à environs 20°c. Si cela est impossible, 10 ou 15 minutes au réfrigérateur suffiraient.

 A basse température, peut être, d’autre part un bon allié quand masquer une certaine mesure, les lacunes d’un vin médiocre, quelque chose qui peut facilement être vu dans de nombreux bars et restaurants, qui ont tendance à refroidir au-dessus de ce que normalement conseillé les vins considérés comme étants doux.

 

 TAGS:Cave à vin CV004Cave à vin CV004

Cave à vin CV004

 

 

 TAGS:Cave à vin 35 Bouteilles Ls35B la SommelièreCave à vin 35 Bouteilles Ls35B la Sommelière

Cave à vin 35 Bouteilles Ls35B la Sommelière

Comment fabriquer de la bière fait maison

 TAGS:La bière, étant un des alcool les plus populaires et consommés dans le monde, elle a gagné sa place comme boisson que l’on peut déguster lors de diverses occasions à n’importe quel période de l’année grâce à son faible degrés d’alcool, qui varie entre 5 et 10 degrés.

C’est une boisson avec un faible degrés d’alcool et il en existe une grande variété pour tous les goûts, qu’elle soit blanche ou noire, elle est aussi considérée comme une liqueur ?sociale?, car elle est parfaite pour être bue entre amis. 

Un autre facteur qui s’ajoute à sa grande popularité est sa simplicité de fabrication à la maison, car pour préparer de la bière il n’y a besoin que de quelques ingrédients et quelques outils que l’on trouve facilement sur le marché. Cette habitude à produire de la bière fait maison vient d’une longue tradition anglo-saxonne, d’un procédé appelé ?homebrewing?. 

Recette pour préparer de la bière fait maison

Il n’y a que 4 ingrédients essentiels: Eau, orge, houblon et levure, des éléments qui vont interagir de la manière suivante. 

Ils sont nécessaires dans les quantités suivantes: 

  • 20 à 25 litres d’eau
  • 1 Kilogramme d’orge
  • 500 grammes de maïs jaune
  • 1 kilo et demi de sucre, de préférence sucre de canne ou de table pour ajuster la densité
  • 25 grammes de houblon
  • 25 gramme de levure de bière 

Chacun d’eux rempli une fonction spéciale dans sa préparation. 

L’eau doit être filtrée et ne doit pas venir du robinet car elle contient trop de chlore. Il ne faut pas non plus utiliser d’eau distillée car le goût final se verra affecté négativement. D’ailleurs, presque 70% de la bière que l’on boit est faite à partir de ce liquide. 

De plus, il faut de l’eau à faible minéralisation mais elle doit avoir une quantité suffisante de calcium, de sulfate, de chlorure, de cuivre, de manganèse et de zinc. 

Le calcium est très important car il aide à augmenter l’extraction du malt et du houblon pendant la macération et la cuisson, de même qu’il réduit l’opacité de la bière, lui donnant sa couleur caractéristique. 

De leur côté, les minéraux comme le cuivre, le manganèse et le zinc empêchent la floculation des levures; tandis que les chlorures donnent plus de ?corps? à ce mous et les sulfates renforcent la touche d’amertume et la sécheresse du houblon. 

De son côté, le grain d‘orge doit être tremper dans l’eau jusqu’à germination, ensuite il est séché pour être moulu en petites doses. Cela dit, il est nécessaire d’éviter de le moudre jusqu’à le convertir en poudre. 

Une fois le procédé démarré, commence alors l’étape de macération pour extraire le sucre et l’amidon du grain afin de le faire bouillir dans une marmite pendant environ une heure et demi voir deux heures. 

C’est à ce moment que la combinaison de tous ces éléments devient le malt si attendu, que l’on doit chauffer à une température de 38 à 49 degrés centigrades pendant 24 heures

Une fois placé dans l’eau en ébullition, il faut attendre que le grain moud atteigne le point de fermentation, c’est alors que l’on peut voir des apparaître de bulles en grande quantité dans la marmite. 

À ce moment là, il faut ajouter à cette cuisson des portions de houblon, qui sont des fleures vertes qui poussent dans les vignes et qui apportent le goût et l’arôme amer typique de la bière et l’aide à se conserver. 

Une fois le mélange refroidit à une température inférieure à 10 degrés centigrades, on lui ajoute la levure de bière, un micro-organisme ou champignon vivant dont la fonction est de convertir les sucres en alcool et de produire des anhydrides carboniques. Vous pouvez utiliser de la levure de haute fermentation pour produire des bières Ale et de basse température (entre 7 et 13 degrés centigrades) pour élaborer une Lager. 

Couvrez la marmite et laissez-la dans un lieu sombre, sans de changement de température ni la lumière du soleil; puis vous la laissez fermenter pendant 48 heures

Tandis que l’on attend que la levure fasse son effet et transforme ce mous en bière prête à être consommée, il est nécessaire d’attendre une période de 7 à 10 jours pour que celle-ci ai terminé son travail. À partir de là, vous pouvez la mettre en bouteille et faire ?santé!?. Cela dit, pendant que vous attendez que votre bière soit prête, pourquoi ne pas goûter celles-ci? 

 TAGS:BudweiserBudweiser

Budweiser: La bière noire la plus célèbre du monde, désormais aussi en bouteille.

 

 

 TAGS:HeinekenHeineken

Heineken : La bouteille verte la plus célèbre au monde.

 

La température idéale pour boire du vin

 TAGS:La température du vin est un thème e longue date et qui cause beaucoup de controverses. Comme il est de coutume populaire le vin blanc se boit plus frais que le vin rouge, mais, quelle est la température exacte pour pouvoir profiter du vin dans toute sa splendeur ? Nous allons essayer de diluer ce sujet d?autres thèmes à continuation.

Habituellement, les vins sont gardé dans les sous sols ou les endroits frais de la maison, des endroits qui pourraient arriver aux 11 degrés Celsius, en tenant compte que la température ambiante normal fluctue entre 18 et 25 degrés Celsius : Ces détails climatologiques compliquent le tout encore plus car tout dépendra de où on se trouve et à quelle saison de l?année on se trouve aussi. L?éventail de climats différents s?ouvre en une multitude d?alternatives qui rendent impossible d?obtenir une température exacte.

La température des vins rouges

Les vins rouges doivent se boire à température ambiante, c’est-à-dire, entre 16 et 18 degrés, cette température aidera à garder la saveur, l?arome et le corps du vin.
Cependant :

· Si le vi rouge est jeune, la température idéale sera plus basse, entre 12 et 15 degrés, ainsi on pourra savourer sa fraicheur, une nuance florale ou fruitée s?il en possède.

· Si il s?agit d?un vin âgé, la température idéale se trouvera entre 16 et 18 degrés, ainsi on pourra mieux apprécier son bouquet.

· Si le vin es âgé on pourra le boire a une température qui atteint les 20 degrés, bien sure cela dépend de l?origine du vin.

La température des vins blancs

Les vins blancs définitivement se dégustent mieux frais, plus que les vins rouges. Mais comme dans le cas des vins rouges il existe des variétés spécifiques de vin blanc. Si le vin blanc que nous allons boire est un vin blanc jeune, il est idéal de le boire a une température inferieur aux 10 degrés, jusque 7 ou 8 degrés, ainsi on marquera ses aromes sans dénuder son acidité ou sa saveur a alcool.

Si il s?agit d?un moelleux on pourra le boire jusqu’à 6 degrés, révélant ainsi son gout doux et sa saveur fruitée. Les vins blancs fins se dégustent bien à 10 degrés, on peut nommer entre eux les vins Manzanillos.

Pour ce qui est des vins rosés, ceux-ci doivent se boire de préférence sous les 8 degrés jamais a moins de 6 degrés. On recommande de boire les Cavas à une température qui se situe entre les 5 et 7 degrés.

Comment faire de la bière maison

 TAGS:La bière, étant l?un des alcools les plus populaires et consommé dans le monde, ha gagné sa place comme gorgée qui peut être dégustée dans des occasions diverses et pendant n?importe quel saison de l?année du a son bas taux alcoolique, celui-ci variant entre 5 et 10 degrés.

C?est une boisson a faible degrés d?alcool et il en existe une grande variété, pour tous les goûts, que se soit blanche ou noire, et elle est considérée comme une liqueur « sociale », car elle parfaite pour être consommée en compagnie d?amis.

Un autre facteur à ajouter à sa popularité et sa facilité à être fabriquée à la maison, parce que pour préparer de la bière, il faut seulement quelques ingrédients y des ustensiles faciles à obtenir sur le marché. Cette habitude de produire de la bière faite maison provient d?une longue tradition anglo-saxonne, un processus que l?on nomme « homebrewing »

Recette pour préparer de la bière faite maison

Il y a 4 principaux ingrédients : Eau, orge, hop et levure, des éléments se combineront comme nous allons expliquer à la suite.

Il faut respecter les quantités suivantes :

  • 20 à 25 litres d?eau
  • 1 Kilo d?orge
  • 500 grammes de mais jaune
  • 1 kilo et demi de sucre, brun si possible ou de table pour ajuster la densité
  • 25 grammes de hop
  • 25 grammes de levure de bière

Chacun de ces éléments joue un rôle spécifique dans la préparation.

L?eau doit être filtrée, pas de l?eau potable que l?on peut obtenir chez nous et qui vient du robinet car elle possède trop de chlore. Il ne faut pas non plus utiliser de l?eau distillé car cela affectera négativement la saveur finale de la bière. En effet, presque 70% de la bière que l?on boit est faite à partir de ce liquide.

De plus, l?eau doit être faiblement minéralisée mais doit contenir une quantité suffisante de calcium, sulfates, chlorures, cuivre, manganèse et zinc.

Le calcium est très important car il aide à augmenter l?extraction du malte et du hop pendant la macération, cuisson et réduction de l?opacité de la bière, lui donnant la couleur caractéristique de cette liqueur.

De leur côté, les minéraux comme le cuivre, le manganèse et le zinc inhabilitent la floculation des levures ; pendant que les chlorures lui donnent plus de « corps » et les sulfates renforcent la touche amère et sèche du hop.

Pendant ce temps, le grain d?orge doit tremper dan de l?eau jusqu?à qu?il germe, et ensuite il faut le sécher pour qu?il soit moulu en petites portions. Par contre il faut éviter de le moudre jusqu?à ce qu?il devienne en poudre.

Une fois ce processus commencé, il faut passer à l?étape de macération pour extraire le sucre et l?amidon du grain pour le bouillir dans une casserole commune pendant une période de 1 heure et demie à 2 heures.

C?est à ce moment que ces éléments combinés de forme à la tant attendue malte, celle qui doit chauffer à une température de 38 à 49 degrés Celsius pendant 24 heures.

Une fois que l?eau est placée pour bouillir, il faut attendre que le grain moulu ait atteint son point de fermentation, moment pendant lequel on verra des bulles sortir abondamment de la casserole.

À ce moment, on ajoute les portions de hop, fleures vertes qui poussent en bouquets et apportent le goût et l?arôme amère qui est typique de la bière et l?aide à se conserver.

Une fois le mélange refroidi à une température non supérieure à 10 degrés Celsius, on y ajoute de la levure de bière, micro-organisme et champignon vivant dont la fonction est de transformer les sucres en alcool et de produire de l?anhydride carbonique. On peut utiliser de la levure pour haute fermentation pour produire des bières Ale et à basse températures (entre 7 et 13 degrés Celsius) pour élaborer de la Lager.

Il faut couvrir la casserole et la laisser dans un endroit obscur, où il n?y a pas de changements de température et où le soleil n?arrive pas. Ensuite, il faut la laisser fermenter pendant 48 heures.

Pendant que l?on attend que la levure fasse son effet et transforme ce breuvage en bière prête à être consommée, il est nécessaire d?attendre entre 7 et 10 jours pour que celle-ci ait agi. A partir de ce moment, on peut mettre la bière dans des bouteilles et trinquer ! Mais bien sur, pendant que vous attendez que votre bière soit prête, pourquoi ne gouttez vous pas une de celles-ci ?

 TAGS:Guinness DraughtGuinness Draught

La bière la plus reconnue dans le monde, maintenant en bouteille.

 TAGS:Acheter Guinness Draught 1,95?



 TAGS:HeinekenHeineken

La bière verte la plus connue au monde.

Acheter Heineken 1,00?

Comment fabriquer sa bière à maison

 TAGS:

La bière est l?un des alcools les plus populaires et plus consommés au monde. En raison de sa faible teneur en alcool, qui varie entre 5 et 10 degrés, cette boisson se déguste tout moment de l?année et pour diverses occasions.

C?est une boisson avec un faible taux d?alcool et qui propose une grande variété, qui conviendra à tous les goûts, qu?elle soit blonde ou brune. Elle est considéré comme étant une boisson « sociale », car elle accompagne parfaitement les moments passés entre amis.

Un autre facteur vient renforcer sa popularité : sa facilité à être préparée à la maison. En effet, pour fabriquer sa propre bière à la maison, il suffit de quelques ingrédients et d?un appareil facile à obtenir sur le marché. Cette coutume de produire sa propre bière, provient d?une longue tradition anglo-saxonne, processus appelé « homebrewing »

Recette de la bière maison

Il n?y a que quatre ingrédients nécessaires à la préparation de la bière maison : de l?eau, de l?orge, du houblon et de la levure. Ces ingrédients se mélangent de la façon décrite ci-dessous.

Vous aurez besoin des quantités suivantes :

  • 20 à 25 litres d?eau
  • 1 kilogramme d?orge
  • 500 grammes de maïs
  • 1 kilo et demi de sucre, brun de préférence
  • 25 grammes de houblon
  • 25 grammes de levure de bière

Chacun de ces ingrédients remplis une fonction précise lors de la préparation.

L?eau doit être filtré, et ne doit provenir du robinet, car celle-ci contient trop de clore. Il ne faut pas non plus utilisé de l?eau distillée, car cela modifiera le goût de la bière. De fait, 70% de la bière se compose d?eau.

De plus, l?eau doit être faiblement minéralisée, mais avoir une quantité suffisante de calcium, sulfates, chlorure, cuivre, manganèse et zinc.

Le calcium est très important car il contribue à augmenter l?extraction de malt et de houblon dans le trempage et la cuisson, et de baisser l?opacité de la bière, donnant ainsi la caractéristique typique de cette boisson.

D?autre part, les minéraux comme le cuivre, le manganèse et le zinc désactivent la floculation de la levure, tandis que le chlorure donne plus de « corps » au liquide. Quant aux sulfates, ils renforcent le goût amer et sec du houblon.

Pendant ce temps, les grains d?orges doivent être trempées dans l?eau, jusqu?à ce qu?ils germent, puis séchés pour être broyés en petits morceaux. Il ne faut cependant pas moudre le résultat jusqu?à obtenir de la poudre.

Une fois le processus entamé, il faut commencer la phase de macération afin d?extraire le sucre et l?amidon du grain, pour le faire bouillir pendant une heure et demi ou deux.

C?est à ce moment là que les éléments se combinent et se convertissent en malte, elle doit bouillir entre 38 et 49 degrés Celsius pendant 24 heures.

Une fois placés dans l?eau bouillante, vous devrez observer le moment de fermentation des grains moulus, qui se manifeste par des bulles provenant du bouillonnement du pot.

A ce moment là, il vous faudra verser le houblon, qui se compose de fleurs vertes qui poussent sur les vignes et qui fournissent des saveurs et des arômes amers, typiques de la bière, qui ont la fonction de la conserver.

Une fois le mélange cuit, il faudra le conserver sous une température inférieure à 10 degrés Celsius. Puis, vous ajouterez la levure de bière, micro-organisme, champignon vivant, dont la fonction est de convertir les sucres en alcool et produire du dioxyde de carbone. Vous pouvez utiliser une levure de haute fermentation pour faire des bière Ale et de basse température (entre 7 et 13 degrés Celsius) pour faire de la Lager.

Couvrez la casserole et laisser la dans un endroit sombre, où il n?y a pas de changement de température, et où n?arrive pas le soleil. Laissez fermenter la boisson pendant 48 heures.

Pendant ce temps, il faudra attendre que la levure fasse son effet et transforme ce breuvage en bière, prête à être consommée. Il faut attendre pendant une période de 7 à 10 jours. Une fois cette durée atteinte, vous pourrez embouteiller la boisson et la déguster.

En attendant que vos bière soit prête, goûtez à celles-ci :

 TAGS:GuinnessGuinness

La bière brune la plus connue au monde, désormais disponible en bouteille.

 TAGS:Acheter Guinness 2,15?



 TAGS:HeinekenHeineken

La bouteille verte la plus connue au monde.

Acheter Heineken 0,83?