Étiquette : ribera del duero

Rioja vs Ribera del Duero

 TAGS:undefinedSi à première vue le thème peut paraître banal, la question m’a récemment été posée par plusieurs clients. Quelle est la différence entre les vins de la Rioja et ceux de la Ribera del Duero ? D’ailleurs, d’après mon expérience, cette question est généralement suivie d’une autre sur la différence de prix entre ceux-ci. C’est pourquoi j’ai pensé qu’un article serait  l’occasion de revenir sur ce sujet, sans oublier que Noël approche à grands pas et qu’il nous faut penser aux vins que nous ouvrirons durant les fêtes.

Les Dénomination d’Origine les plus connues d’Espagne et celles dont les vins se vendent le mieux sont, sans aucun doute, la Rioja et la Ribera del Duero. Leurs vins rouges sont célèbres non seulement en Espagne mais également dans le monde. Chacune est défendue par ses amateurs dont les positions semblent difficiles à concilier. Mais quelles sont les différences entre les vins rouges de ces appellations ? Afin de comprendre ces vins, je me dois d’expliquer quelques différences « ennuyeuses » … Avant de passer aux choses plus intéressantes ! 

La création

La Rioja est une dénomination d’origine (Denominación de Origen, D.O.) depuis 1925 et elle obtint le titre de Dénomination d’Origine Qualifiée (Denominación de Origen Calificada, D.O.C.) en 1991, ce qui implique une très haute qualité. En revanche, la Ribera del Duero est une D.O. beaucoup plus jeune qui ne fut reconnue qu’en 1982.

 

La situation géographique

L’aire de production de la D.O.C. Rioja est située dans le nord de l’Espagne de part et d’autre des rives de l’Èbre, principalement dans les communautés autonomes de la Rioja et du Pays basque et est subdivisée en trois dénominations géographiques : Rioja Alta, Rioja Alavesa et Rioja Baja. Au total, ce sont 63.593 hectares de vignobles qui produisent entre 280 et 300 millions de litres (90% de rouge, 5% de blanc et 5% de rosé).

 

La zone de production de la D.O. Ribera del Duero s’étend sur le sud-est de la Castille-et-León, principalement dans les provinces de Burgos, Ségovie, Valladolid et Soria. On y trouve 22.320 hectares de vignobles produisant quelque 130 millions de litres (98% de rouge, 2% de rosé).

 

En ce qui concerne la situation géographique, ce n’est pas tant la délimitation entre les zones qui est importante mais leurs sols ou le « terroir » ainsi que leurs climats respectifs. Ce sont les sols et le climat qui déterminent la qualité du vin entre autres choses.

Pour la D.O.C. Rioja, de manière générale pour les 3 aires de production, le climat est continental, modéré, voire presque méditerranéen dans le cas de la Rioja Baja. Les températures  douces permettent une maturation lente et prudente du raisin. La dénomination possède une diversité de sols même si les types argilo-calcaires, argilo-ferreux et alluviaux sont les trois dominants.

La D.O. Ribera del Duero se caractérise par un climat continental extrême et très peu de précipitations. Les hivers sont froids avec des vents glacials et les étés sont chauds et secs mais avec des températures nocturnes basses. En conséquence, le raisin mûri plus rapidement et est plus concentré. Les sols sont assez divers dans cette D.O. bien que le calcaire y soit dominant.

 

Les variétés de raisin

La principale variété de raisin cultivée dans les deux D.O. est le Tempranillo. C’est ce qu’elles ont en commun mais leur similitude s’arrête ici. Dans la Rioja, les cépages rouges autorisés sont le Tempranillo (le plus cultivé), le Grenache noir, le Carignan et le Graciano ainsi que trois variétés de blancs : le Macabeu, le Malvoisie et le Grenache Blanc.

Dans la Ribera del Duero, les cépages rouges sont le Tempranillo, aussi appelé Tinto Fino ou Tinta del País localement, le Cabernet, le Sauvignon, le Merlot et le Malbec, ainsi qu’une petite quantité de Grenache et en blanc l’Albillo. 

Bien que le Tempranillo soit la variété la plus cultivée et la plus utilisée pour l’élaboration des vins des deux D.O., les vins restent très différents.

  TAGS:undefined

Arômes, puissance en bouche, alcool et degrés, couleur, saveur

Les vins rouges de la Rioja peuvent se résumer comme étant des vins suaves, peu astringents. Ils n’assèchent pas la bouche et ne sont pas rugueux. 

Les vins de la Ribera del Duero sont plus concentrés et plus intenses tant de par leur couleur que de leur saveur grâce au climat extrême et à la maturation rapide du raisin. Ils donnent une sensation d’une plus grande astringence, de sécheresse et de rugosité en bouche. On dit d’eux qu’ils sont plus puissants. 

Pour les mêmes raisons que leur puissance en bouche, les vins de la Ribera del Duero ont un degré d’alcool supérieur que ceux de la Rioja. Si les vins sont bien élaborés, on ne remarque pas nécessairement le degré d’alcool plus fort de la Ribera.

L’arôme des vins de la Rioja rappelle les fruits rouges. En bouche, nous avons une sensation de fraîcheur grâce à l’acidité. L’arôme des vins de Ribera del Duero rappelle les fruits mûrs, il paraît plus  gouleyant en bouche et se termine habituellement avec une touche lactique, comme un yogourt aux fraises.

Les deux D.O. classifient les vins selon son temps d’élevage ou de vieillissement (crianza) :

  • Joven / Roble (ils n’ont pas de vieillissement en fût de bois ni de passage en barrique ou inférieur à 12 mois)
  • Crianza (minimum deux ans d’élevage, dont un en fût)
  • Reserva (minimum trois ans d’élevage, un en fût et les autres en bouteille)
  • Gran  reserva (minimum cinq ans d’élevage, 2 en fût et 3 en bouteille).

Le graphique ci-dessous montre le potentiel de garde des vins selon la durée d’élevage. Dans le cas des deux D.O., les vins jeunes doivent se boire assez rapidement, contrairement aux vins avec une « crianza » plus longe qui pourront se déguster après quelque temps.

La partie ennuyeuse et objective est enfin terminée et nous pouvons passer à la partie la plus intéressante …

La différence de prix

Pourquoi les riojas sont-ils généralement meilleur marché que les vins de la Ribera del Duero ? J’ai répondu en grande partie à cette question dans mes explications antérieures. L’aire de production et la quantité de litres produits dans la Rioja sont nettement supérieures à ceux de la Ribera. On se rappelle ainsi des 63.593 hectares de la Rioja pour « seulement » 22.320 hectares dans la Ribera. Le climat a également une influence. En effet, il est plus « facile » de produire du vin dans la Rioja que sous les températures extrêmes de la Ribera. Les caves de la Ribera sont confrontées à plus de problèmes de gelées qui ne favorisent pas un bon rendement. Moins de vin, des prix plus hauts !

En résumé, ce sont des régions différentes avec des sols différents, un climat différent et un assemblage de cépages différents. Mais alors, pourquoi les gens se disputent-ils toujours pour savoir si l’une est meilleure que l’autre ? À chacun ses goûts, non ? Ou devrais-je préférer la viande au poisson ?

Ceci dit, certains thèmes et désaccords sont mis en lumière. De nos jours, plusieurs Domaines de la Rioja Alavesa voudraient se détacher de la D.O. actuelle et en créer une nouvelle (D.O. Viñedos de Ávala). Les petits vignerons alavais (au nombre d’environ 42) défendent les différences et le caractère unique de leurs vins. Ce qui aurait beaucoup de sens, si l’on regarde le système de classification des vins en France ou en Italie. La célèbre Bodega ARTADI est sortie de la D.O. Rioja en 2015. Le vigneron s’était justifié en disant : « Les régions viticoles de renom comme Bordeaux (qui a 52 sous-appellations) ou la Bourgogne (96) offrent au consommateur des vins qui évoquent des zones spécifiques. Il est essentiel d’offrir au consommateur l’opportunité de découvrir la diversité de notre terre, qui offre aux vins de valeur leur unicité et leur authenticité« . 

S’ils ont raison de souhaiter une reconnaissance spécifique et de promouvoir le caractère si particulier de leurs vins, j’émettrais cependant quelques réserves. En effet, n’oublions pas que la réputation et la reconnaissance des vins de la Rioja sont évidemment le fruit des efforts et du travail des vignerons mais également des moyens considérables mis en place par la D.O. pour aider la commercialisation et la promotion de leurs produits. Il faut remercier les D.O. pour leur grand travail. Mais il ne peut en être autrement, ils doivent prendre leur indépendance tels les enfants à qui nous donnons le jour, que nous aidons à grandir et qui, un jour, désirent plus d’autonomie et volent de leurs propres ailes…

Dans le cas de la Ribera del Duero, cette D.O. si connue, les choses sont un peu différentes. On parle ici des exclus de la D.O.. Certaines des caves les plus célèbres de la région de Castille-et-León comme Mauro, Abadía Retuerta, Bodegas Leda, … ne font pas partie de la D.O. Ribera del Duero mais de celle « Vino de la Tierra de Castilla y León ». Est-ce un problème ? Abadía Retuerta répond : « À Abadía Retuerta, nous pourrions dire que notre auto-régulation est beaucoup plus stricte que les autres dénominations. Bien que nous ayons sollicité l’entrée au sein de la Ribera del Duero qui nous fut cependant refusée, à ce jour, nous pouvons affirmer que cet événement est un des secrets du succès d’Abadía Retuerta. Aujourd’hui, nous sommes en contact avec l’administration afin de créer notre propre dénomination en accord avec la nouvelle Loi du Vin récemment votée ». 

Mauro lui, fait partie des meilleurs vins rouge d’Espagne et est reconnu comme tel par tous les plus grands critiques du monde.

En France, il y a chaque jour plus de vignerons qui décident de sortir de leur appellation d’origine et de commercialiser leurs vins sous le nom de Vin de France. Peut-être est-il temps que les dénominations envisagent de se dépoussiérer et de se rénover. Il se passe la même chose en Catalogne avec la D.O. Cava où plusieurs domaines sont sortis de la D.O mais qui, à la différence d’autres régions, a créée deux classifications : Clàssic Penedès et Cava de Paraje.

Mais retournons à nos D.O.. Serait-il plus sensé ou plus pertinent de parler de vins Modernes vs Classiques. Les uns sont-ils meilleurs que d’autres ?

C’est comme demander si l’on préfère le plat traditionnel de nos grands-mères aux sushis … Ne serait-il pas possible d’apprécier les deux ? Ce sont deux styles de vinification totalement différents que nous ne devrions pas comparer.

Les vins dits modernes sont habituellement de plus grande intensité, avec plus de corps, plus de puissance et un degré d’alcool plus élevé et plus charnu. Ce sont des vins vieillis en fût neuf (mes grands amis …). Dit ainsi, cela sonne mal. Rien n’est moins sûr, le problème de ces vins est qu’ils sont consommés trop tôt, trop jeune. Ils doivent rester en bouteille pendant 10 ans avant d’être bus afin qu’ils puissent s’équilibrer et atteindre leur point idéal de consommation. Ils sont consommés trop tôt.

Au contraire, les classiques, qui pour moi, sont ceux qui m’interpellent et que j’apprécie le plus, sont laissés pour une longue durée dans des fûts de plusieurs vins, c’est-à-dire qu’ils ne sont pas neufs. Le bois ne marque pas autant le vin qui est plus suave. De plus, les vins restent en bouteille dans les caves pendant un plus longtemps avant d’être commercialisés. Par exemple, Viña Tondonia, La Rioja Alta, Vega Sicilia sont des vins qui ont des couleurs allant vers un aspect tuilé, avec une nuance évoluée et une bouche très agréable. 

En réalité, la distinction Rioja vs Ribera n’a pas beaucoup de sens. Il existe des valeurs sûres dans les deux D.O., des grands vins incontournables et des petites caves qui leur donnent un nouvel air. Chacune a des bons vins, à condition qu’ils soient bien élaborés, avec leur propre caractère et il est possible de les trouver à un prix qui convient à toutes les bourses.

Cependant, le paysage viticole espagnol a changé énormément en peu de temps. Certaines petites régions dévoilent un potentiel incroyable et fantastique grâce à une nouvelle génération de viticulteurs qui a voyagé, étudié et travaillé dans toute l’Espagne ou à l’étranger avec des grands vignerons. Cette génération à la volonté de développer les vignobles, la culture de variétés autochtones et des vins de qualité qui méritent d’être reconnus et, avant tout, savourés.

 

 TAGS:La Rioja Alta Gran Reserva 904 2007La Rioja Alta Gran Reserva 904 2007

La Rioja Alta Gran Reserva 904 2007, un vin rouge sous l’ appelation Rioja avec un mélange à base de graciano et tempranillo du millésime 2007 et avec 14º d’alcool.

 

 TAGS:Joc Ribera del Duero 2011Joc Ribera del Duero 2011

Joc Ribera del Duero 2011 est un vin rouge élaboré sous l’AOC Ribera del Duero élaboré à base du meilleur de tinta del país du millésime 2011.

 

 

 

Qu’est-ce qui est meilleur, la Ribera ou la Rioja ?

 TAGS:undefined

On a tellement parlé et écrit sur les qualités des vins de Ribera et de la Rioja qu’ils finissent par devenir rivaux. Les propriétés des vins de ces deux appellations sont excellents et connues de part le monde grâce à leurs exportations.

Si  nous parlons des débuts, il est indiscutable que l’AOC de La Rioja a été la première à obtenir cette appellation alors que l’AOC Ribera del Duero est venue plus tard. En ce qui concerne les cépages, ceux qu’on utilise pour l’élaboration des vins de l’AOC de la Rioja sont les rouges Tempranillo, Grenache Noir, Mazuelo et Graciano et les blanches Viura, Malvoisie et Grenache Blanc. L’AOC Ribera del Duero autorise le cépage Tempranillo, Cabernet Sauvignon, Merlot et Malbec, en petites quantités le Grenache et l’Albillo. Les deux  partagent le cépage tempranillo pour ses vins.

Par conséquent, ils apportent des différences dans ses vins mais également certaines similitudes. Peut-être les plus grandes différences entre les deux sont dues à leur goût au palais, car ceux de la Rioja sont plus fruités et ceux de Ribera sont plus intenses, y compris avec des différences dans les couleurs, puisque ces derniers en ont des plus fortes. 

Les vins de Ribera del Duero sont élaborés dans le sud-est de Castille-Leon, concrètement à Burgos, Ségovie, Soria et Valladolid, et la Rioja s’étend sur plusieurs communautés autonomes: Depuis le Pays Basque à Castille-Leon, en passant par d’autres plus proches.

Les différents climats de chaque AOC peuvent aussi varier dans certaines zones. Par exemple l’AOC Ribera del Duero présente une atmosphère un peu plus extrême, aussi bien en été qu’en hiver. Dans la Rioja il y a différentes parties, chacune avec un climat un peu plus personnel. La Rioja Alta offre une température modérée, la Rioja Baja a des zones avec des pluies plus fréquentes en hiver, alors que la Rioja Alavesa a des sols plus tempérés. Ce qu’ils ont en commun, c’est que chaque climat permet de consommer des vins différents mais d’une qualité énorme.  

Pour faire un résumé, ce qui est clair est qu’il n’y a pas de réponse absolue ou fermée à la question, et que, fondamentalement, cela dépendra de la qualité du vin et du goût et et du palais de celui qui le boira. En fin de compte, c’est ce qui finit par marquer la différence. 

 TAGS:La Planta 2014La Planta 2014

La Planta 2014

 

 

 TAGS:Marqués de Riscal Reserva 2010Marqués de Riscal Reserva 2010

Marqués de Riscal Reserva 2010

 

 

Prise de pouls à FENAVIN 2015 (Espagne)…

 TAGS:undefined

Photo: Elisabeth Banyols et Albert López, équipe de dégustateurs et contenus Uvinum.

La semaine dernière a eu lieu à Ciudad Réal, en Castilla la Mancha, Espagne… un des salons les plus importants des vins espagnols. Nous nous y sommes rendus pour pouvoir déguster les nouveaux millésimes des grands classiques comme pour essayer de découvrir de nouveaux domaines intéressants et toucher le pouls du monde du vin en Espagne…

Chaleur étouffante, 43ºC à l’ombre, heureusement, le salon était climatisé. Nous décidons de commencer par les classiques et les incontournables présents sur ce salon. Etonnamment il y en a peu. Si l’on pensait voir La Rioja Alta, CVNE ou encore Marques de Riscal, il n’en fut rien. Par contre, des Domaines comme Pago de los Capellanes, Perez Pascuas ou encore Arzuaga, tous trois du Ribera del Duero ont répondu présent.

Ma sélection des vins du Ribera del Duero:

 TAGS:Viña Pedrosa Crianza 2012Viña Pedrosa Crianza 2012

Viña Pedrosa Crianza 2012: Un classique de la Ribera del Duero, fait avec passion par la famille Perez Pascuas, c’est un vin aimable, soyeux, équilibré où le bois ne cache pas le fruit, sinon lui apporte la complexité nécessaire. 94/100

 

 TAGS:Arzuaga Reserva 2010Arzuaga Reserva 2010

Arzuaga Reserva 2010: Arzuaga Reserva est un vin complexe, structuré, profond, soyeux en bouche et equilibré. Arômes de fruits rouges et de baies. Une valeur sûre pour accompagner les plats de viande. 93/100

 

 

 TAGS:Pago de los Capellanes El Nogal 2010Pago de los Capellanes El Nogal 2010

Pago de los Capellanes El Nogal 2010: Une valeur sûre, de grande qualité et il ne déçoit jamais. L’alcool et le bois sont parfaitement intégrés. Un vin soyeux avec des arômes de fruits rouges. 96/100

 

 

Le lendemain, la chaleur était de retour, toujours aussi étouffante. Imaginez, Ciudad Real est au milieu de rien, surtout très loin de la mer et très goudronné! Bref, des conditions fantastiques…

Bien heureusement, les vins dégustés ce jour la étaient fantastiques. Journée dédiée aux petits vignerons espagnols. Leur philosophie est commune, recherchée et transmettre dans leurs vins les particularités des terroirs et des cépages tout en respectant la nature. Tous travaillent en bio ou en biodynamie même si la plupart ne sont pas certifiés. Alors comment le savoir me direz-vous? Je suis d’accord, de mon point de vue, il faudrait qu’ils se certifient pour s’affirmer.

 

Mes coups de coeur petits vignerons:

 TAGS:Nosso 2014Nosso 2014

Nosso 2014: Un Verdejo nature, sans maquillage, de la personnalité, frais et amusant avec un super rapport qualité / prix. Un coup de coeur! 94/100

 

 

 TAGS:Viña Almate Garnacha 2013Viña Almate Garnacha 2013

Viña Almate Garnacha 2013: Culture en biodynamie et sans souffre ajouté, après un an d’élevage en fûts usagés de 500L, le grenache donne tout son jus. Aimable, soyeux, propre avec un fruit terrible. De l’émotion pure. 95/100

 

 

 TAGS:Mengoba Brezo 2014Mengoba Brezo 2014

Mengoba Brezo 2014: Un vin jeune avec un léger élevage élaboré à partir de Mencia et Grenache. Un vin intense avec des arômes de fruits des bois et épicé. Très doux et frais, c’est un vin de tous les jours. 91/100

 

 

 TAGS:Valdehermoso Crianza 2012Valdehermoso Crianza 2012

Valdehermoso Crianza 2012: Belle acidité, de bons arômes de fruits rouges, équilibré, les arômes du bois sont pleinement intégrés. Un Ribera del Duero crianza avec un très bon rapport qualité / prix. A découvrir sans aucun doute! 93/100

 

Comment choisir un vin comme cadeau de Noël

 TAGS:

Noël a le goût du vin. Et si vous ne savez pas quoi offrir, je suis certaine que votre ami ou partenaire serait heureux de recevoir une bonne bouteille de vin. Connaissez-vous un meilleur cadeau de Noël ? Nous vous donnons des conseils pour acheter du vin pour Noël cette année. Prenez des notes !

Nouveautés : Il est préférable d’offrir un vin qui répond aux attentes et préférences de notre ami, mais il est aussi important de lui faire découvrir des nouveautés. Les derniers millésimes des vins de référence sont toujours un succès lorsqu’il s’agit de jeunes vins aux saveurs étonnantes.

Selon la région : Les régions viticoles déterminent, dans la grande majorité des cas, notre choix de vin. En outre, chaque zone cache les véritables caractéristiques de chaque vin qui les rendent uniques. Bien sûr, vous distinguez le goût d?un Rioja et d?un vin Ribera del Duero.

Être plus original : On oublie les vins traditionnels. Soyez toujours prêts à surprendre vos convives. Pour ce faire, pensez aux vins Bios moins connu, un vin d’Afrique du Sud ou d’autres pays …

S’adapter à la personne : Il y a toujours un vin différent pour chaque personne. Si l’ami en question aime les saveurs puissantes, nous choisirons un rouge vif, tandis que s?il préfère les desserts, le Moscatell ou autre vin doux est une meilleure idée.

Vins personnalisés : Il est possible d?offrir un vin qui dispose d?une étiquette personnalisée, avec le nom ou la photo de la personne à qui vous offrez votre cadeau.

Par Appellation d’Origine Contrôlée: Les appellations d’origine marquent, en quelque sorte, la qualité d’un vin. Nous pouvons toujours choisir le vin que nous offrons selon dénomination, surtout si la personne vient de cette région ou pays.

Aujourd’hui, nous recommandons deux grands vins pour offrir en cadeaux :

 TAGS:Predicador 2009Predicador 2009

Predicador 2009

 

 

 TAGS:Hijos de Rainera Perez Martin Sherry Manzanilla la GuitaHijos de Rainera Perez Martin Sherry Manzanilla la Guita

Hijos de Rainera Perez Martin Sherry Manzanilla la Guita

 

Vin Ribera del Duero

 TAGS:Le vin Ribera del Duero porte le nom de la DO (Denominación de Origen ? Appellation d’Origine) la plus importante de la vallée du Duero et de Castilla y León. Pendant les dernières années, il s’est renforcé comme étant la 3º DO d’Espagne la plus importante au niveau international (après Rioja et Cava, et proche de Priorat), exportant dans le monde ses vins caractéristiques de raisin Tempranillo, appelés ici Tinto Fino ou Tinta del País. Que savez-vous de la Ribera del Duero?

Le Duero arrose plusieurs Appellations d’Origine de vins, et pas seulement dans la Ribera del Duero: Rueda, Toro, Tierra del Vino de Zamora et Arribes del Duero en Espagne, de même que Douro et Porto au Portugal qui sont aussi baignés par ce fleuve.
Dans Castilla y León, en plus, il existe d’autres appellations comme le Bierzo, le Cigales, le Arlanza,…

La variété principale de raisin est le Tempranillo, appelée ici Tinta Fina ou Tinta del País. De plus, on peut voir des vins qui ajoutent une partie de Cabernet Sauvignon, Merlot ou Malbec, mais jamais comme une variété principale.
Ribera del Duero n’est pas seulement une terre de vins rouges: bien qu’ils soient moins connus, il s’y élabore aussi de bons vins rosés, frais, agréables et avec du corps.

Dans la Ribera del Duero il existe une zone appelée le triangle d’or du vin de Ribera del Duero, composé par la zone délimitée entre les villes de Peñafiel, Pesquera de Duero et Vallbuena de Duero. C’est ici que se concentre la majeur partie des bodegas les plus célèbres de cette DO, et d’où sortent beaucoup des vins les plus réputés. Le Castillo de Peñafiel est considéré comme le monument le plus représentatif de cette Appellation, et il apparaît sur l?étiquette de beaucoup de ses vins.

Un autre point important de Ribera del Duero est Aranda de Duero.
Les vins Ribera del Duero se caractérisent par une couleur cerise intense et pour être plutôt opaques, modèle suivi par beaucoup de bodegas et d’Appellations de toute l’Espagne, en contraste avec les Rioja, qui sont généralement plus clairs et transparents.
Au nez, le raisin Tempranillo acceuil très bien les arômes de la barrique, et c’est pour cette raison que triomphent les rouges de chênes et les crianza, où se mélangent les arômes fruités avec les arômes de tabacs, café et fruits secs propres du vieillissement en barrique.

En bouche, un Ribera del Duero a une faible acidité et une charge tannique très élevée, qui assèche le palet et qui rend ces vins parfait pour accompagner des plats copieux comme les confits et les viandes rouges.
Pour son contenu tannique, ce sont des vins que l’on peut conserver pendant plusieurs années, et dans certains cas, c’est la meilleure option, car beaucoup de crianza et réserves de Ribera del Duero sont généralement vendus juste après avoir été élaboré et ont besoin d’un peu plus de temps en bouteille pour atteindre leur plus grande splendeur.
Vous avez sûrement déjà goûté les vins de Ribera del Duero mais, voulez-vous en découvrir un nouveau?

Chez Uvinum nous vous montrons quelques-unes des nouveautés:

Aalto 2009: Un des Ribera del Duero qui a eut le plus de succès dernièrement. Un vin puissant mais sans perdre la touche parfaite de fruit. Vous devez le goûter.
Resalte Crianza 2004: Si tous les Ribera vous semblent identiques, alors goûtez celui-ci. Un des meilleurs vins de cette fantastique année, d’une bodega qui compte sur toutes les avancées technologiques pour élaborer le meilleur vin. Et à très bon prix.
Áster Finca el Caño Reserva 2005: Certaines des bodegas les plus emblématiques de Rioja ont parié pour le Ribera del Duero. C’est le cas de La Rioja Alta, qui a investit dans cette bodega et qui est en train de développer des vins magnifiques. Une découverte.

Top 10 des régions viticoles

 TAGS:Le magasine online anglais Askmen a publié un ranking des 10 meilleures régions viticoles, et y a inclu celle de Ribera del Duero.

Ribera del Duero se situe à la place du classement, pour sa tradition dans la culture de la vigne, pour être le berceau d?un des vins les plus cher et prestigieux du monde (Vega Sicilia), et pour son effort dans la culture de l?autochtone Tempranillo (Tinta del País) qui, combiné dans certains cas avec du Cabernet Sauvignon du niveau de celui de Bordeaux, offre des jus spectaculaires.

Dans ce Top 10 il est dit aussi que le vin rouge de Rioja n?est plus le seul ambassadeur d?Espagne; dans la Ribera del Duero il y a des bodegas capables de maintenir un style et une qualité constante au fil tu temps, tels que le prouvent des vins comme le Pesquera et le Pago de Carraovejas, qui sont des valeurs sûres. Voila la liste complète du Top 10 des régions viticoles à visiter :

Bourgogne: Pour sa perfection dans la culture, aussi bien des vins rouges avec le Pinot Noir que des blancs comme le Chardonnay, pour sa tradition, pour ses paysages uniques et pour ses vignobles si célèbres tels que le Domaine Romanée-Conti, Vosne-Romanée et Chassagne-Montrachet, qui produisent des vins uniques capables de vieillir pendant très, très longtemps, ce magasine anglais le considère comme la meilleure région viticole du monde.

Champagne : Le berceau des pétillants les plus célèbres au monde. Tradition et innovation, mélange de petits producteurs qui chouchoutent leurs produits et grandes marques de renom universel, la vie ?disent-il- serait un peu moins spéciale sans Champagne.

Toscane : La Toscane est une région vraiment très jolie. Elle produit également une variété inégalable de vins de qualité : Chianti, Brunello, Carmignano. C?est une région qui respire le vin.

Bordeaux: La surprise de ce classement. La région qui a le plus de renommé de nos jours, mais qui n?a pas la tradition ou la singularité des autres régions, même si on y produit les vins les plus célèbres du dernier siècle ou les Sauternes les plus spéciaux. De plus, la surexploitation du nom Bordeaux fait que, auprès des grands, entrent aussi beaucoup de châteaux médiocres.

Mosel: Cette région allemande était la région la plus importante au monde avant que Bordeaux ne la surpasse. Sa capacité à produire des ?uvres d?art avec le raisin Riesling continue de provoquer son admiration, pour la complexité que ses vins peuvent avoir.

Napa Valley : La première région des États-Unis à retenir notre attention, elle doit son succès à son micro-climat méditerranéen et à la détermination de ses cavistes, qui ont franchi des obstacles, tels que l?époque de la « loi sèche » ou la limitation de certains de ses sols, avec beaucoup de travail et de dévouement.

Piemonte: L?autre grande région italienne, surplombée par les Alpes, le raisin Nebbiolo et le Moscato Blanco y sont presque une religion. C?est ici que sont produit les impressionnants Barolos et Barbarescos, auprès des Moscato d?Asti et des Asti Spumante.

Ribera del Duero : La notre, déjà citée au premier paragraphe. À ce qui a déjà était dit, on peut ajouter des vins comme le Pingus ainsi que ses voisins Rueda et Cigales, comme parties d?un ensemble spectaculaire.

Barossa Valley: Bien que par ici l?Australie soit la grande inconnue, cela fait des années que les vins de cette région se promènent dans le monde recevant des éloges là où ils passent. Se sont des vins concentrés, avec beaucoup de goût et de puissance, où le Shiraz atteint sa plus grande expression.

Central Coast en Californie et le Rhône : En réalité, 2 zones occupent la 10º place, toutes 2 pour la même raison, leur respect des valeurs environnementales et leur ardeur pour innover dans le champs de la culture biodynamique et écologique.