Étiquette : nouveautés

Les robots vont travailler dans les restaurants

 TAGS:undefined

Les nouvelles technologies sont intégrées progressivement dans nos vies, parfois de façon révolutionnaire, et parfois doucement, de manière graduelle mais inexorable. Ces dernières années, chaque jour, de nouvelles inventions naissent, à un tel niveau que peu d’entre nous auraient put imaginer, à tous les niveaux de la société, que ce soit la restauration, le commerce, les services publics ou privés, il n’y a pas d’exception.

Selon un article publié sur le site diariodegastronomia.com, la robotique commence à être mise en oeuvre précisément dans ces secteurs, et dans quelques années, nous verrons des robots humanoïdes, qui nous serviront dans tous les types d’établissements.

La baisse des coûts de production de la technologie et les progrès de l’intelligence artificielle rendent possible ce qu’y était impossible il y a quelques années, et qui à l’époque, faisait plus référence à de la science fiction. De nombreuses entreprises intègrent déjà leurs services robotiques “assistants” dans des tâches telles que le service client, la résolution de questions, et recueillement d’informations sur les habitudes d’achat et les besoins du public ciblé.

En fait, nous pouvons déjà en trouver quelques exemples dans des entreprises de divers secteurs, comme les croisières, l’éducation, la restauration, et même dans le monde du vin: le projet VineRobot vise à concevoir un véhicule terrestre qui permettra de recueillir et de transmettre des informations sur l’état des vignobles par des capteurs non invasifs.

Le domaine de l’agriculture est déjà appliquée sur ces développements, tant dans la surveillance des cultures que dans la lutte antiparasitaire, l’irrigation, la récolte… Dans un avenir proche, il y aura des vignes et des champs de toutes sortes entièrement actionnés par des véhicules et des drones robotiques autonomes pour remplacer l’homme et la machinerie plus traditionnelle.

Pour ceux qui pensent que les robots vont remplacer les humains, avec les dommages menant au niveau de l’emploie, il sera toujours nécessaire que quelqu’un les programmes, les conçoivent, apportant des bénéfices quand au délais en ce qui concerne une création d’emplois de profils plus technologiques.

 TAGS:E. Guigal Côtes du Rhône 2012E. Guigal Côtes du Rhône 2012

E. Guigal Côtes du Rhône 2012

 

 

 TAGS:Luc Belaire Fantôme RoséLuc Belaire Fantôme Rosé

Luc Belaire Fantôme Rosé

Qu’a donc la « veste pour boire » pour que tout le monde la finance?

 TAGS:undefined

C’est sûr qu’au moins une fois vous vous êtes retrouvé dans une fête, réunion entre amis ou un repas familial informel avec l’inconfort d’avoir à tenir votre boisson, au même temps que votre assiette, debout, sans savoir quoi faire pour avoir un certain confort pendant que vous parlez. Il vous aura certainement manqué un décapsuleur de bouteilles à portée de main et vous avez passé un moment à le chercher, en manquant les meilleurs moments de la fête, ou dans des évènements en plein air vous avez certainement eu froid en tenant votre bière gelée avec la main.

Toute une série de petites incommodités que vient arranger une curieuse initiative apparue récemment sur la plateforme de micro-mécénat Kickstarter. Le cas est que bien que cela puisse paraître incroyable, la campagne, qui avait comme objectif collecter 50000 dollards, a réussi à récolter la bagatelle de 574000 $, de sorte que sa commercialisation paraît assurée. Il s’agit d’une « veste pour boire », dénommée précisément Drinking Jacket, qui compte sur une série d’accessoires utiles et « gadgets » à savoir:

  • Une capuche avec doublure.
  • revers protecteur pour fermeture éclair
  • Un décapsuleur dans le curseur de la fermeture éclair
  • Un support pour des lunettes de soleil
  • Une poche pour bouteilles ou des boîtes en néoprène
  • Des poches latérales
  • Des poignets rétractables antiglissants pour tenir des boissons
  • Une poche occulte pour flasque (comprise)
  • Une poche pour des documents et de l’argent

De plus, la veste a un design assez attractif, discret mais fonctionnel, et elle plaît à tout type de public, se révélant être un vêtement idéal pour offrir en cadeau, amusant et utile. Son créateur, Zane Lamprey, présentateur d’un show en ligne dans lequel ils visite différents endroits du monde avec le leitmotiv d’apprendre de chaque pays sa « culture du boire » autochtone. Selon le site web du projet, la drinking Jacket aura un PVP de 95 dollars + les frais d’envoi. 

Et, si vous voulez commencer à vous entraîner, n’hésitez pas à le faire avec nos recommandations pour aujourd’hui: 

 

 TAGS:Chimay RougeChimay Rouge

Chimay Rouge est une bière trappiste de fermentation haute fait en Belgique et 10º de teneur en alcool. 

 

 

 TAGS:DuvelDuvel

Duvel est une bière pale ale élaborée avec une fermentation haute produit en Belgique et 8º d’alcool.

Le panier multi-boutique de Uvinum

Depuis toujours chez Uvinum, nous avons l’obsession de fournir à nos clients la meilleure expérience de vente possible. Il s’agit selon nous d’offrir un processus sûr, garanti, rapide, cohérent et facile. Avec les nouvelles fonctionnalités que nous avons mis en œuvre aujourd’hui, nous franchissons une étape décisive allant vers cette direction, en éliminant un obstacle majeur qu’ont eu les clients jusqu’à présent : Il est désormais possible d’acheter les produits de plusieurs boutiques en une seule commande.

 TAGS:

Le modèle de marketplace offre de nombreux avantages lorsqu’il s’agit de faire un achat. Par exemple, il est possible de comparer les prix qu’offrent différentes boutiques, ou de trouver des produits inhabituels, et tout cela depuis un seul et même lieu.

Cependant, ce système peut parfois mener à des inconvénients.

De nombreux marketplace, optent pour des modèles d’adhésion traditionnelle : une fois que le client à choisit le produit qu’il souhaite acheter, il est rediriger vers la boutique en question pour effectuer le processus de paiement. C’est l’option la plus simple pour le commerçant (pas besoin d’être très pointilleux concernant la précision et la qualité des informations du catalogue, sur les duplications ou les imprécisions), mais c’est sûrement la plus compliqué pour l’acheteur. Même si le client peut jouir des avantages qu’offre le mode de recherches, les comparaison et la sélection de produit depuis le marketplace, son expérience ne sera pas cohérente, et se brisera à l’instant fatidique : la décision d’achat. Ce point fut le premier que nous avons décidé d’améliorer : depuis décembre 2010, nous disposons de notre propre plateforme de vente, de sorte que les utilisateurs n’aient pas à quitter Uvinum pour pouvoir acheter les produits qu’ils ont choisis. Nous avons réussis à fournir au client, une expérience de vente cohérente et uniforme.

A partir de ce point, nous avons pu concentrer nos efforts sur l’amélioration de la simplicité et de la rapidité du processus d’achat. La première version de notre plateforme de vente était une plateforme Open Source, Magento, qui même si elle nous permettait de faire des transitions rapides, nous imposée beaucoup de limites : de trop nombreuses étapes de paiement, des intégration difficiles sur notre plateforme de contenus, un très long processus d’importation des prix et de mises à jour quotidienne des prix… Et voilà comment nous avons développer notre plateforme de paiement, en incérant aussi en route, un certain nombre d’améliorations d’usage tout au long du processus d’achat. Les processus d’importation sont passés d’environ deux heures à cinq ou six minutes, le processus de paiement est passé de sept à deux étapes, nous avons intégré la passerelle de paiement à notre propre page… Le processus de paiement est désormais beaucoup plus rapide.

Malgré ces améliorations, de nombreux clients ont trouvés des difficultés, souvent encore, en raison du modèle de marketplace : jusqu’à présent il n’était pas possible d’acheter simultanément des produits proposés par différentes boutiques. Principalement à causes des limites technologiques et la complexité à communiquer de façon précise ce qu’il se passe lorsque deux produits livrés par deux commerçants différents se trouve sur la même commande. La solution à cette difficulté s’est vue retardée. Mais chez Uvinum nous sommes très têtus, et nous n’aimons renoncer à une difficulté trop complexe, c’est pourquoi cet été, nous nous sommes mis au travail.

A partir de maintenant, il ne vous sera plus nécessaire d’avoir un panier différent pour chaque boutique dont nous proposons les produits sur notre site, il vous suffira simplement d’ajouter à votre panier n’importe quel produit que vous souhaitez acheter, et le panier vous informera des produits qu’il contient : quelle boutique vous l’enverra, quel est le temps d’attente de livraison estimé, et l’estimation complète des frais de ports, ajoutés au prix total des produits cumulés. Vous ferez une seule commande, et ne recevrez qu’un seul mail de confirmation.

Nous remercions tous ceux qui souhaitent partager leurs opinions, idées, suggestions et critiques, car il ne fait aucun doute qu’ils nous aideront à  améliorer le fonctionnement d’ Uvinum. Comme nous l’avons dit précédemment, c’est notre principale obsession. Et ce n’est pas tout, en octobre, vous découvrirez d’autres NOUVEAUTES, en lettre majuscules… Restez attentifs.