Étiquette : mourvèdre

Les vins exotiques ont la cote !

Le marché mondial du vin est en constante transformation. En plus des cépages de toujours, il semble qu’il y ait une tendance à consommer des raisins inconnus qui produisent des vins exotiques. Il s’agit de raisins plus authentiques qui n’ont pas subi de manipulation excessive lors du processus de production.

Pourquoi est-ce-que les vins exotiques sont à la mode?

La vague des millennials

Il semble que les millennials sont de gros consommateurs de vin. Cette génération, toujours hyper-connectée, montrent sur les réseaux sociaux les vins qu’elle boit et qu’elle aime. Elle se différencie, de la sorte, de ses parents qui eux misent pour des cépages plus classiques comme un Pinot Noir, un Chardonnay ou un Cabernet Sauvignon.

Être différent

Une autre raison est qu’il est de bon ton de nos jours d’être différent. Et c’est pour cela que l’on préfère les cépages plus rares et indigènes ainsi que les variétés historiques qui à un certain moment ont presque disparu mais ont resurgi.

L’expérimentation des producteurs

Comme ce qui est différent fait sensation, le nombre des producteurs à se lancer dans l’expérimentation de nouvelles variétés, apportées de pays différents, augmente. C’est donc aux producteurs que nous devons l’augmentation de vins exotiques!

Autres exemples

Parmi les cépages exotiques que l’on peut découvrir, se trouve le Petit Verdot, qui nous vient de Bordeaux, berceau du vin. Il s’agit d’une variété qui lui donne un profil aromatique et offre une couleur et des notes spéciales. On entend également beaucoup parler du Bonarda, originaire de Savoie en Italie qui donne une couleur très obscure aux vins. Il donne des arômes de fruits rouges aux tannins doux.
Il est bon de souligner que l’Italie est un pays où l’on cultive des centaines de variétés indigènes. La région des Abruzzes est la plus citée avec des variétés comme le Montelpuliciano, le Trebbiano, le Pecorino, la Passerina et la Cococciola qui sont de plus en plus recherchés. De nombreuses zones se centrent sur la production organique de raisins qui donne des saveurs faisant ressortir le citron sec et minéral.

Il y a aussi la Californie ou la variété Mourvèdre émerge et ici les clients ne sont pas tant des millennials mais des personnes dont l’âge moyen est de 47 ans. La Géorgie est un autre marché indicatif de ce type de vins exotiques, suivi de la Grèce, la Sicile, l’Autriche et il y a également des variétés chaque fois plus “rares” en Espagne. L’avantage est que tous les types de cépages peuvent cohabiter, depuis les classiques à ceux qui le sont moins et qui un jour seront plus quotidiens.