Étiquette : grand cru

Comment seront les grands crus du futur?

Nous ne pouvons pas deviner comment sera le vin du futur mais les tendances visent une série de paramètres qui nous indiquent vers où elles se dirigent. Pour ce qui est des grands crus du futur, nous nous basons sur les nouvelles techniques qui sont à l’étude pour poursuivre l’objectif initial de ce type de vin qui est celui de préserver le goût du produit.

Tendances des grands crus

Lorsque nous parlons de grands crus, nous faisons reférence à un processus de vieillissement et de maturation qui poursuit les meilleurs arômes et nuances, que ce soit en tonneaux, en dépôts ou en bouteille.

Le grand cru rouge a un vieillissement de 24 mois, 6 desquels dans des tonneaux de chêne. Pour ce qui est des vins blancs et rosés, le temps de maturation total est de 18 mois dont 6, au moins, doivent se faire en fûts.

Le vin a toujours été conservé dans des tonneaux en bois. Puis il y a eu tous types de bois. Il y a, par exemple, le chêne Espagnol qui a un grand potentiel pour l’élevage et le Hongrois, qui préserve plus les arômes fruités que le chêne Français. Les autres bois utilisés sont le pin ou le châtaignier qui ont un coût moindre.

On abandonne les tendances des années 80 et 90 durant lesquelles l’excès de bois éclipsait le reste des arômes. De nos jours les grands crus ont des arômes épicés, une forte personnalité et doivent reposer dans d’autres endroits, pas seulement dans du bois.

D’autre part, nous voyons que dans certaines DO comme La Rioja, la durée de l’élevage de certains vins est plus courte, ce qui conserve le fruit du raisin sans perdre une touche de bois qui lui apporte de la complexité. Nous pensons que la garde moyenne est une grande tendance, promise à un long parcours, que le consommateur actuel apprécie.

Au-delà du bois

L’expansion de producteurs optant pour l’utilisation de conditionnements plus neutres pour la fermentation et l’élevage du vin a commencé en 2017, donnant de la sorte la priorité aux caractéristiques des variétés de raisin, au terroir et à sa personnalité plus qu’à l’apport aromatique et structurel des matières comme le bois.

Entre les nouvelles tendances qui naissent pour les grands crus, nous trouvons leur préservation dans des endroits autres que le bois. Telles que des jarres qui, en plus de nous ramener aux méthodes traditionnelles ancestrales, dont la porosité de leur argile permet la micro-oxygénation du vin. Il y a également l’élevage dans des cuves en béton qui permet une transpiration similaire au bois et apporte de l’oxygène au vieillissement du vin, mais sans ajouter de saveurs. C’est déjà a tendance chez certains producteurs.

D’autres utilisent l’élevage en flexitank, un conteneur qui par une micro-oxygénation par porosité, apporte de la complexité au vin tout en maintenant fruit et fraîcheur. Nous suivrons attentivement ces changements.

Vins de Bourgogne

 TAGS:La culture de la vigne des vins français possède une tradition ancienne, dont l’origine remonte au 2º siècle de notre ère et qui a été développé pendant l’Empire Romain. Elle est sans nul doute une partie fondamentale de la cuisine française, dont les marques ont obtenu une reconnaissance mondiale et sa qualité soit une marque reconnu.

Précisément, la Bourgogne est une région aussi célèbre que sa tradition, c?est une région viticole de l’Est de la France qui s’étend sur 250 kilomètres depuis le nord de Chablis jusqu’au sud du Mâconnais. Il est à noter que ses vins, avec ceux de Bordeaux et le Champagne sont parmi les plus prestigieux du monde.

Les vins produits par la Bourgogne sont des vins rouges, à base de raisins pinot noir ou de gamay; les vins blancs, sont à base de souches chardonnay et aligoté: il s?y produit aussi des petites quantités de vin rosé et vin effervescent. Toute cette production située sur 25800 hectares arrivent à fabriquer près de 1500000 hectolitres de vin « Bourgogne ». Cette zone appelée « Vignoble bourguignon » se compose de 4 zones de production qui sont, du Nord au Sud : les vignobles de Yonne, la Côte d?Or, la Côte Chalonnaise et celle du Mâconnais.

Nous devons tenir compte du fait que les vignobles de la Côte d?Or possèdent les vins les plus célèbres mais aussi les plus chers de toute la Bourgogne, comme le « Grand Cru », le « Premier Cru » ou le « Village ». Plus au sud se trouve la région du Beaujolais, célèbre pour ses vins rouges fruités faits avec du raisin gamay.

En ce qui concerne les raisins blancs, le plus courant est le chardonnay produit à Chablis, Mâcon et la Côte d?Or. Tous sont fait à 100% avec du raisin chardonnay, plutôt vigoureux et aromatique pendant sa jeunesse, mais qui gagnent en vieillissant entre 2 et 4 ans.

Quant aux raisins rouges, par exemple, la production de la Côte d?Or se concentre surtout sur le raisin pinot noir tandis que le raisin gamay est produit dans le Beaujolais. Comme info importante pour les amateurs de vin, le pinot noir est le principal raisin rouge de Bourgogne et fut cultivé par les gaulois avant la conquête des romains.

Comme vous pouvez le voir, la qualité et l?excellence en Bourgogne sont une priorité, ainsi que ses vins et sa tradition viticole, une des plus importante au monde, il ne nous reste plus qu?a déguster ses vins et goûter l?histoire de la veine de leur qualité.