Étiquette : glaçons

Boire du vin rouge sans avoir peur d’en galvauder

Nous commettons, parfois, certaines erreurs à l’heure de boire du vin rouge qu’il convient de considérer pour ne pas en gaspiller. Prenez note.

Boire le vin rouge à température ambiante

Pendant les mois les plus chauds, bien que nous adorions le vin rouge, en boire à température ambiante, et encore plus, s’il n’est pas conservé, correctement, dans un lieu humide, peut le rendre imbuvable. Lorsque nous avons soif et chaud, l’idéal est de le mettre, juste un peu, dans le frigo pour qu’il refroidisse, ou bien, dans un seau à glaces. Ainsi, le vin restera froid,  sans aller jusqu’à geler.

Les erreurs à l’heure de boire du vin rouge en été

Le boire très froid directement sorti du frigo

Un peu de fraîcheur fait toujours du bien. Seulement, le vin rouge trop froid perd de sa saveur et l’on n’apprécie plus les nuances et odeurs. De plus, le froid excessif abîme les vins. Il est donc déconseillé de le laisser au frigidaire pendant des jours car il sera insipide à l’heure de le boire.

Remplir le verre jusqu’à ras bord

Un verre rempli jusqu’à ras bord de vin rouge, va se réchauffer plus vite et nous ne pourrons pas le terminer. Mieux vaut remplir le verre juste un peu,  disons jusqu’à la moitié. Cela évitera d’avilir des vins qui sont de bonne qualité.

Vin rouge en été

Prendre le verre par la tige

Autre erreur à éviter: toujours prendre le verre par la tige car si nous le prenons par le ballon, le vin se réchauffera plus rapidement.

Conserver la bouteille à température ambiante

Nous avons précisé que, lorsqu’il fait chaud, il n’est pas bon de laisser les bouteilles de vin à température ambiante. Á moins d’avoir une cave ou une vinothèque où conserver les bouteilles à basse température, mieux vaut mettre la bouteille au frigidaire debout. Surtout n’oubliez pas de terminer ce vin au plus tôt. Si vous laissez passer plusieurs jours, il n’aura plus de goût.

Comment boire du vin rouge en été?

La température idéale pour le boire

L’Organisation des Consommateurs et Usagers, OCU, recommande de boire le vin jeune à 9 degrés,  les grands crus à 15 et à 17 degrés maximum  pour les vins de réserve et grande réserve.

Verser des glaçons dans le vin

Si vous suivez notre blog, vous saurez  qu’il s’agit de la plus grosse erreur à ne pas commettre. En laissant les glaçons fondre dans le vin, ceux-ci libèreront de l’eau qui finira par altérer le vin. Unique exception pour des glaçons dans le vin: ces vins qui ont été produits pour être consommés de la sorte.

Si vous avez d’autres erreurs qui valent la peine d’être mentionnées, dites-le nous !

Les glaçons dans les boissons

 TAGS:L’absence de glaçons dans certaines boissons est impensable, même si son rôle est presque toujours ignoré par la boisson elle-même, c’est une partie fondamentale des cocktails et de beaucoup de distillés. Suivez-nous dans un voyages très frais pour en savoir plus sur les glaçons et leurs multiples usages ainsi que leur importance dans le monde des boissons.

Même si il est vrai que la glace est un complément important, ce n’est pas le cas pour toutes les boissons. Les boissons fermentées comme le vin et la bière n’ont pas besoins de glaçons, mais pour les distillées ou spiritueux le glaçon est un fidèle compagnon, ainsi que pour les liqueurs et crèmes. Tout comme avec les cocktails pour lesquels ils est impensable de ne pas avoir de glaçons. Mais le glaçon, qui n’est que de l’eau dans son état solide, a d’autres variétés pour chaque boisson.

Types de glaçons

Cube de glace ? La forme la plus populaire, ancienne et peut-être même la plus utilisée dans les boissons. Lorsqu’on dit « On the Rocks », on fait référence au cube de glace. Les cubes de glace tardent plus à fondre, c’est pourquoi il sont parfait pour rafraîchir les boissons distillées que l’on boit seules ou avec de l’eau, car ils réduisent la puissance, font ressortir le goût et, en plus, rafraîchissent la boisson.

  • Glace frappé ? Cette glace, telle de la neige, est obtenu à la main ou avec un blender. Elle a deux objectifs de base dans le cocktail qui sont refroidir rapidement et obtenir un bel effet visuel. On l’utilise en général uniquement dans les cocktails dans lesquels elle fond très vite.
  • Glace fizz ? C’est la glace la plus petite, elle peut être ronde, de la taille d’une bille ou bien cubique, mais petite. L’idée principale de cette glace est qu’on peut en mettre plus. On l’utilise dans les cocktails et les boisson distillées. À cause de sa taille, elle fond plus vite que les cubes de glace et refroidit, donc, plus rapidement aussi.
  • Glace pilée ? Aussi connu comme « Cobbler ». C’est une glace similaire à la frappé, mais qui est plus consistante et transparente (la frappé ressemble d’avantage à de la neige), on l’utilise aussi beaucoup avec les cocktails pour les rendre plus voyant et les refroidir rapidement. 

On peut trouver de la glace pour boissons dans les magasins spécialisés, distilleries et supermarchés. Mais ne laissez pas de côté l’idée de faire le votre chez vous. Pour cela il faut que l’eau ait été porté à ébullition auparavant ou que ce ne soit pas de l’eau du robinet, car elle aura goût de chlore. Dans le cas de la glace frappé ou pilée, préparez-la toujours quelques instants avant de servir le cocktail ou la boisson. 

Envie d’un cocktail ? On vous suggère deux boissons facilement combinables :

 TAGS:Ron Barceló ImpérialRon Barceló Impérial

Ron Barceló Impérialest le rhum d’origine espagnole le plus universel. Créé en République Dominicaine, c’est un rhum brun vieillit en barriques qui se combine parfaitement dans les cocktails.

 

 

 TAGS:Bacardi Piña ColadaBacardi Piña Colada

Bacardi Piña Colada nous rapproche du véritable goût de la piña colada sans avoir besoin d’utiliser un shaker. Une façon simple de profiter d’un cocktail tropical.