Étiquette : dégustation de vins

Les défauts les plus habituels du vin (I)

 TAGS:undefined

Bien qu’aujourd’hui les processus qui sont employés dans la production de vin aient beaucoup changé, nous pouvons toujours noter quelques défauts dans les vins que nous consommons. Que ce soit par oxydation, par une odeur forte ou un goût un peu bizarre, il n’est pas toujours facile d’identifier les défauts qui sont les plus fréquents dans le vin. Sachez donc quels sont ces défauts.

Goût de vinaigre. sûrement vous avez remarqué au moins une fois un peu de goût de vinaigre dans le vin. On a aussi l’habitude de dire qu’il est piqué et cela peut être dû à un mauvais processus de viellissement, entre autres questions. Il est important que lorsqu’on détecte cette odeur ou goût si nous sommes dans un restaurant, nous le disions pour qu’ils le sachent et que l’on vérifie combien de bouteilles sont de cette façon. 

Dépôts dans le vin.  Il se peut que nous voyons beaucoup de dépôts dans le vin et que cela nous semble être un défaut. Mais, la vérité est que souvent c’est quelque chose de normal, qui a été utilisé pour ne pas perdre quelques uns des qualités du vin. Oui, il est vrai que le dépôt lui donnera un goût plus amer et que nous verrons la couleur la plus sombre. Nous devons apprendre à l’apprécier.

Dioxyde de carbone. C’est lorsque les vins ont une odeur gazeuse. Cela est possible parce qu’un processus de préfermentation a été initié et que l’on ne veut pas à l’intérieur de la bouteille. 

Le bouchon. On dirait parfois que le vin a une certaine odeur de bouchon. Cela n’est pas réel parce que le bouchon n’a pas d’odeur, et cela est dû à une odeur de moisi puisque le bouchon contient diverses bactéries qui sont restées incrustées. Il est compliqué d’enlever cette odeur et elle peut affecter la totalité du vin. Statistiquement, il peut y avoir une bouteille de vin sur 15 avec une odeur de moisi, de sorte que le problème est plus fréquent que nous pouvons le penser. 

Beaucoup d’oxydation. C’est l’une des erreurs ou défauts du vin. Avec l’oxygénation, nous savons que le vin a été trop en contact avec l’air. Cela fait que la couleur et le goût sont un peu différents. C’est un problème important car on ne peut rien faire pour le réparer. 

Pour la recommandation d’aujourd’hui nous vous incluons des vins qui sûrement ne vont pas avoir ces défauts 😉

  

 TAGS:Château Gloria 2004Château Gloria 2004

Château Gloria 2004: un vin rouge d’ Appelation Saint-Julien, élaboré aves des merlot et gloria de 2004 et 13º d’alcool.

 

 

 TAGS:Cloudy Bay Sauvignon Blanc 2014Cloudy Bay Sauvignon Blanc 2014

Cloudy Bay Sauvignon Blanc 2014: un vin blanc sous l’ appelation Marlborough élaboré avec sauvignon blanc de 2014 et 13.5º de degré d’alcool. 

 

 

Vins de la Rioja Alavesa, vins de qualité pour palais exigents

 TAGS:Dénomination d’origine traditionnelle la plus connue dans toute l’Espagne, les vins de Rioja ne sont pas seulement d?une excellente qualité, mais ils sont aussi exportés vers de nombreux pays et se trouvent dans des restaurants renommés, avec des prix intéressants, où ils sont en concurrence avec les vins italiens et français.

Au sein de cette dénomination, les vins de Rioja d’Alava sont produits principalement sous le climat de l’Atlantique-Méditerranée, ce qui favorise la production de vins riches en saveurs et corsés.

Principales variétés

Parmi les cépages rouges, la variété la plus importante est le Tempranillo, ce qui représente 90% de la production totale. Il en résulte des vins jeunes avec des saveurs de la forêt et de fruits frais. Excellent choix pour vos plats les plus spéciaux. Le Garnache et Graciano sont les deux autres variétés de vins rouges.

Pour les vins blancs Macabeo produit des vins frais, fins, de couleur transparente, tandis que le vermeil, (moins produit) donne lieu à un arôme profond avec quelques touches aigres.

Comment sont ces vins ?

Les vins jeunes sont les plus caractéristiques de cette variété. Ils ont un goût de fruits et sont généralement assez légers. Idéal pour les plats les plus variés, puisqu?ils s?accommodent de presque toutes les saveurs. Les Crianzas ont beaucoup plus de corps et s?accordent parfaitement avec des viandes et diverses espèces d’oiseaux.

Les réserves sont de haute qualité et les plus mûrs ont le goût de fruits, tout comme de la vanille et on ne peut pas s’empêcher de sentir les saveurs du bois où ils vieillissent. Enfin, on trouve la grande réserve, avec des notes variées d’épices et une forte personnalité.

Dans tous les cas, acheter des vins de la Rioja est toujours une valeur sûre …

Partons pour l?éno-rourisme !

L’un des domaines avec plus d’itinéraires à découvrir est celui de la Rioja, et la Rioja Alavesa ne fait pas exception. L?Association des caves de la région organise des ateliers de dégustation et des itinéraires de dégustation de vins afin de présenter leurs vins à un type de touriste gourmet et exigeant.

 TAGS:Luis Cañas Crianza 2009Luis Cañas Crianza 2009

Luis Cañas Crianza 2009

 

 

 TAGS:Coto de Imaz Reserva 2005Coto de Imaz Reserva 2005

Coto de Imaz Reserva 2005

Les vins de McLaren Vale, un caractère australien

McLaren Vale est l’un des domaines de vignes les plus importants d?Australie, et se situe à proximité de la ville d’Adélaïde. Fondée au milieu du XIXe siècle, lorsque deux fermiers anglais émigrèrent de Devon. Il s?agit de William Colton et Carles Thomas Hewett.

Ils ont construit leurs fermes dans ce domaine et ont dans un premier temps planté des céréales, jusqu?à s?intéresser aux vignes à partir de 1950.

McLaren Vale dispose de 88 établissements vinicoles dédiés à la fabrication du vin, la plupart d’entre eux étant de petites entreprises familiales et des caves à vin. Cette région jouit d’un climat méditerranéen et de quatre saisons très différentes les unes des autres.

La plus grande production vient du Shiraz, le cépage le plus populaire dans cette région qui représente 50% de la production locale. En plus du Shiraz, la région c?est étendue au Cabernet Sauvignon (1288 hectares plantés), Grenache, Chardonnay (722 hectares plantés), Sauvignon Blanc, Petit Verdot, Tempranillo et Sangiovese.

Les vins de McLaren se distinguent par leur degré de maturité, leur structure et leur puissance, grâce aux  sols minces de la région, limités en eau avec des étés chauds qui permettent de profiter de la vigueur du Shiraz qui produit des fruits avec des saveurs intenses. Ce vin de couleur violette peut durer des décennies embouteillé.

  • Le Shiraz : récoltée à partir de fin février à début avril, et offre des saveurs de fruits, d’épices, de chocolat noir et de réglisse. Le McLaren Shiraz est réputé pour sa douceur au toucher en bouche, est produit naturellement et est reconnaissable grâce à ces petits grains à haute concentration de pulpe.
  • Cabernet Sauvignon : Récolté à la fin de mars, il est moins célèbre dans la région mais très savoureux. Ce vin n?échappe pas à la maturité caractéristique de la région, et nous offre des saveurs de prune, de menthe et de réglisse qui sont mélangés à des saveurs de chocolat noir.
  • Grenache : récolté en avril, les sols de McLaren sont particulièrement adaptés pour ce type de vin, mais certaines années le Grenache peut avoir quelque difficulté à pousser à cause de l?humidité, produisant de grandes grappes de raisin qui se traduisent par une saveur moins concentrée.
  • Chardonnay : récolté en mars, c?est la plus grande variété de blanc de McLaren Vale. Il se distingue par des arômes de pêches mûres. Certains ont également identifié des arômes de melon mûr, banane, noix ou de figues.
  • Sauvignon Blanc : récolté au début de mars, il offre des arômes caractéristiques de fruits tropicaux,  d?olives vertes et d?asperges. Il a un niveau de sucre relativement élevés par rapport à d’autres régions viticoles de ce type.
  • Petit Verdot : raisins de cuve qui produisent la même intensité, couleur et saveur que le Shiraz, avec en plus un parfum de violette, ce qui lui donne une saveur très particulière.
  • Sangiovese: récolté à la fin Avril et début Mars.
  • Tempranillo: c?est une variété espagnole qui produit du vin rouge. Le raisin mûrit rapidement.
  • Verdelho: c?est une variété de vin blanc portugais.

 TAGS:D'Arenberg The Laughing Magpie Shiraz / Viognier Magnum 2007D’Arenberg The Laughing Magpie Shiraz / Viognier Magnum 2007

D’Arenberg The Laughing Magpie Shiraz / Viognier Magnum 2007

 

 

 TAGS:Coriole Chenin Blanc 2010Coriole Chenin Blanc 2010

Coriole Chenin Blanc 2010

Les vins puissants de la Rioja Baja

 TAGS:Actuellement, personne ne conteste la supériorité du rayonnement du vin de Rioja, comparé à d?autres vins espagnols qui gagneraient à s?exporter plus pour mieux se faire connaître. Cette région est constituée de trois sous-zones avec de vastes vignobles et ses caves historiques qui ont créé cette reconnaissance mondiale.

L’une de ces sous-zones est la Rioja Baja, la seconde étant la Rioja Alta et pour finir la Rioja Alavesa, qui produisent des vins de grande qualité avec une personnalité toujours intéressante et un corps puissant. Le terroir de la Rioja Baja occupe 17.787 ha et possède un climat essentiellement méditerranéen, avec quelques régions sèches où s?étendent les vignes les plus vastes des trois sous-régions de cette DO.

Cette zone s’étend sur plusieurs communes situées entre Logroño et Alfaro, comme Calahorra, Arnedo Arnedo et San Adrián, entre autres. Y travaillent environ 6.700 agriculteurs dans plus de 24.000 parcelles qui se sont engagés à cultiver et faire prospérer la richesse de leurs terres afin d’obtenir de plus grandes cuvées chaque saison.

Vins de raisins mûrs

Ce climat engendre des vins de raisins mûrs, un rouge principalement fait avec du Tempranillo ? présent dans toute la Rioja – , avec la présence plus qu?intéressante du grenache, qui représentent environ 90% de la production totale . Ces vins sont donc plus forts, carnassiers avec une saveur puissante et moins acide que les autres DO. Ils ont des saveurs de fruits des bois et ont généralement une plus haute teneur en alcool. Remarquée pour sa variété de saveur dans les vins âgés, qui se reposent pendant quelques années, et pour ses grandes réserves qui ont encore besoin de temps pour terminer de se développer.

Musée du vin Rioja Baja

La ville d?Aldeanueva de Ebro, en particulier la construction du Sanctuaire de Notre-Dame du Portail est l’un des lieux les plus importants de la région puisqu?il y abrite un lieu incontournable: le musée du vin de La Rioja Baja. On y découvre l’histoire des vins de cette région, grâce à des panneaux explicatifs qui nous éclairent sur les variétés, les vendanges et la recherche scientifique. Il abrite également une salle de dégustation où vous pourrez déguster les variétés locales.

 TAGS:Luis Cañas Crianza 2009Luis Cañas Crianza 2009

Luis Cañas Crianza 2009

 

 

 TAGS:Coto de Imaz Reserva 2005Coto de Imaz Reserva 2005

Coto de Imaz Reserva 2005

Les 6 mauvais arômes du vin

 TAGS:Le vin et ses arômes sont un sujet sans fin, mais, sans aucun doute, la saveur est fondamentale dans la dégustation des vins. Savoir distinguer les arômes nous permet de mieux connaître le vin qui se présente à nous, de savoir si il est de bonne qualité ou, au contraire, si il ne l?est pas. 

Une des plus célèbres expertes du monde de l??nologie est Mary Orlin, qui écrit la colonne The Wine Fashionista du Huffington Post. Elle soutient qu?il existe 6 arômes qui nous permettent de dire si un vin est mauvais ou si il est en mauvais état, 6 défauts qui peuvent nous donner une idée plus claire du vin et de son véritable état. Accompagnez-nous pour découvrir quels sont ces 6 mauvaises saveurs du vin.

Arôme acide: Lorsqu?un vin a une acidité excessive, l?arôme perçu ressemble plus à du vinaigre ou à de l?acétone, ce goût veut dire que le vin est infecté par une bactérie. Ce vin n?est pas du tout apte à la consommation. On peut éventuellement l?utiliser dans la cuisine comme vinaigre. 

Arôme d’oxydation: On associe cette odeur au vin périmé, il ressemble, en général, au jerez ou à la noix rance, on le reconnaît aussi pour son rouge intense chez les vins rouges et par sa dorure profonde chez les vins blancs. C?est presque toujours dut au fait que le vin a été précédemment ouvert ou qu?il a été mal fermé. Même si on peut le boire, l?idéal est de ne pas le faire. 

Arôme de sulfure: Le vin élaboré avec trop de sulfure aura une saveur proche de l??uf pourri. L?abus de sulfure est dut à l?élimination des bactéries propres du vin. Il est recommandé de ne pas boire ce vin, car il peut être mauvais pour la santé. 

Arôme de Brettanomyces: Cet arôme est causé par la levure, cette odeur ressemble à la transpiration humaine. Bien qu?il ne soit pas nocif, et même si certaines personnes apprécient ce vin, c?est signe qu?il n?est pas en bon état. Dans ce cas, cela dépend du goût de chacun. 

Arôme de liège: C?est probablement l?arôme le plus facile à reconnaître parmi les 6, l’odeur de liège, d?humidité ou de cuir mouillé « saute au nez ». Il est souvent dut à la bactérie qui habite le liège, qui le gâche tout autant que le vin. Il n?est pas recommandé de le boire. 

Arôme de sulfite: Cet arôme ressemble à celui qui émane d’une allumette ou d’un phosphore qui s?allume, c?est courant chez les vins récents ou mal embouteillés. On peut le boire car il n?est pas nocif pour la santé. 

Lorsque le vin que l’on vient d’acheter est en mauvais état, il ne faut pas avoir honte de le ramener, ou de demande qu?on nous l?échange. Même si il s?agit d?un vin économique et que la dépense est été minuscule, il doit être apte à la consommation, c?est pourquoi nous devons faire valoir nos droits. 

Cependant, si on a acheté le vin il y a un bout de temps, même si il a été conservé fermé et dans d’apparentes bonnes conditions, alors dans ce cas, la dévolution est plus difficile, car le commerçant ne peut pas savoir comment a été conservé le vin. Il faut se rappeler que l?équilibre du vin est fragile, et que quelques heures à une mauvaise température suffisent à l?abîmer. Comment le commerçant peut-il alors être responsable ? 

Sachez que même les vins rouges les plus chers ne sont pas exempt de présenter des problèmes, donc, lorsque cela arrive, tentez de vous souvenir des mauvaises odeurs pour mieux les identifier si vous tombez dessus à nouveau. 

Croisons les doigts et profitons d?un bon vin! Aujourd?hui nous vous recommandons quelques vins que nous avons goûté et qui nous ont donné un très bon résultat :

Ramon Bilbao Reserva 2006: Avec le mélange de raisins caractéristique du vin Rioja, ce Ramón Bilbao offre un corps, un caractère et une élégance tous à parts égales.

Fuentespina Reserva 2006: Nous vous avons déjà recommandé pas mal de réserves de Ribera del Duero, et dans ce cas nous recommençons car la puissance des arômes et saveurs de ce vin sont impressionnants.

Tinto Pesquera Gran Reserva Janus 2003: Si un Reserva de Ribera del Duero est quelque peu différent, que dire d?un Gran Reserva? Sûre que vous avez déjà goûté un Crianza de Pesquera, mais ce Gran Reserve le dépasse largement. Continuez de le déguster.

 Avez-vous déjà eut un vin qui a mal tourné ? Comment l?avez-vous découvert ? L?avez-vous rendu? Racontez-nous votre expérience !

Trouver le meilleur vin

 TAGS:Ce vin est recommandé par Uvinum, celui-ci par Robert Parker, ou par le serveur,?De nos jour il existe mille façon d?avoir des recommandations de vin pour distinguer le bon vin de celui qui ne l?est pas autant, et pourtant, il n?y a rien qui provoque autant d?hésitation (ni autant de peur de se tromper) que de choisir un vin.

Réfléchissez un instant: Avez-vous autant de doute pour changer de marque de lait? Il pourrait exister une étiquette universelle qui afficherait uniquement les bons vins, mais cela serait tellement subjectif ! Parfois il s?agit seulement d?une question de goût particulier. Et ce n?est pas quelque chose qui vous affecte seulement à vous. Les professionnels, lorsqu?ils recommandent un vin, doivent aussi se poser cette question : je conseil ce vin parce qu?il est bon ou parce qu?il me plait ?

Pire encore, quand vous lisez les fiches des ?experts?, ils vous parlent de ?l?attaque au palet moyen?, ?profond rétro-nasal » ou « rappel de viande fumée avec des touches de tabacs ». Comment expliquez-vous alors, quel est le vin qui vous plaît ? Parfois, le plus difficile n?est pas de trouver celui qui nous plaît, mais plutôt, une fois qu?on l?a goûté, d?expliquer « pourquoi » il nous plaît.

Si vous voulez voir juste dans vos choix, nous allons vous donner quelques conseils pour choisir avec un peu plus de confiance.

Si vous pensez à un vin correct, qui puisse parraitre agréable à plusieurs personnes différentes, alors vous penserez sûrement à un vin qui ne soit pas excessivement sucré, ou acide, ou amère?Le mot qui le définit le mieux serait « équilibré ». Donc, nous sommes déjà un peu plus avancé. Nous avons un mot avec lequel tout le monde peut nous comprendre, et après ?

En réalité, nous avons bien avancé, car l?équilibre s?oriente presque exclusivement dans 2 directions, si nous parlons des vins blancs, et dans 3 directions pour les rouges. Donc presque tout est fait.

Chez les vins blancs, les 2 directions à prendre par le vin sont en relation avec :
La fruitée. Si il est trop fruité, vous noterez que le vin a comme goût à compote de fruit pourri.
L?acidité. Si au contraire, le vin a une acidité très élevée, vous aurez l?impression de manger un citron.

Mais imaginez que vous goûtez un vin qui a la proportion adéquate entre les saveurs d?une macédoine de fruits et le juste point d?acidité. Il vous plaira probablement, non ? C?est ce que l?on appel un vin équilibré, qui pourrait vous plaire à vous et (normalement) aux autres.

Dans le cas des rouges, la 3º direction est représentée par :

Le tanin. Le tanin (composé habituel des vins rouges) est cette sensation sèche, comme poussiéreuse, que l?on ressent lorsque, par exemple, on boit une tasse de thé sans sucre.

Plus le thé sera noir, plus longtemps nous le laisserons, et plus la sensation tannique sera grande. Si vous ajoutez du lait et du sucre, cette sensation diminuera. Le tanin correcte serait comme prendre une bonne tasse de thé. Si un vin à trop de tanins, ou qu?ils sont trop forts, vous ne remarquerez ni l?acidité ni la fruitée, donc, au revoir le vin équilibré ! et bonjour la bouche à feuille de verre !

Il est clair que les vins Chardonnay équilibrés ne sont pas pareils que les vins Sauvignon Blancs équilibrés. Chaque variété de raisin a son goût (et son équilibre), c?est pourquoi il vous faudra connaître peu à peu chaque raisin pour pouvoir apprécier leur valeur, et choisir celui qui vous plaît le plus. Mais nous allons vous donner encore quelques devoirs à faire à la maison.

Un vin équilibré est un vin correcte, qui ne rate jamais, mais les questions de goût appartiennent à chacun. Comment aimez-vous les vins ? Légèrement acides ? Fruités? Dans la mesure où vous connaissez vos préférences vous pourrez choisir celui qui pourrait vous plaire le plus, et l?expliquer ou le demander dans un restaurant ou en magasin en toute confiance.

Quand nous recommandons des vins, nous essayons de choisir les vins « de façon objective » les plus équilibrés, bien que chacun ait ses goûts. Si vous regarder l?image, j?ai dessiné les directions d?un vin rouge parfaitement équilibré et, dessous, les lignes des vins tels que je les apprécie, faible acidité, légèrement tanniques et avec beaucoup de fruits.

Lequel choisiriez-vous ?

Comment organiser une dégustation du vin

 TAGS:Une dégustation du vin peut être un événement agréable pour profiter en famille ou entre amis, qui est simple à organiser. Peu importe que se soit dans l’intimité ou pour des raisons commerciales, car dans le fond, il s’agit de suivre les mêmes étapes.

Commençons par une minutieuse planification. La dégustation est un événement pour profiter de tous ses sens, et chaque détails doit y contribuer. On peut aussi préparer des invitations pour donner un caractère plus distinguer, pour que les invités voient que l’on s’est éforcé, et qu’ils se rendent compte que l’on a fait l’effort de leur préparer une expérience spéciale:

  1. Penser au type d?événement que l’on organise. Préparer un dîner, un cocktail ou un apéritif après la dégustation initiale en fonction de l’heure et des assistants attendus, et ainsi pouvoir profiter de cette expérience pour apprécier quelques bons mélanges. Cela permettra à nos invités d’élargir le plaisir de la dégustation et de se rendre compte des différentes saveurs des vins avec des plats différents.
  2. Si on prétend faire une dégustation professionnelle, il vaut mieux compter sur l’aide d’un professionnel. Pour les amis il peut être suffisant d?apprécier le vin en bonne compagnie, on peut même leur demander de participer au choix des vins, ou du mélange. Mais un professionnel. ne désirera pas perdre à nouveau son temps avec nous si on ne lui offre pas une expérience pro. Choisir minutieusement le lieu, la déco, les vins et les plats, les invitations et, comme on l’a déjà dit, tous les détails.
  3. Préparer les choses dont on aura besoin pour la dégustation: verres appropriés, tire-bouchons et, bien sûre, les vins à déguster. Offrez aux invités un kit de dégustation (verres, serviettes, papiers stylo pour les notes) pour leur simplifier la dégustation. De même, il serait intéressant que ce kit puisse inclure un guide de dégustation avec les caractéristiques des vins, indications sur les arômes présents dans ces vins et leur origine, voir quelques astuces de dégustation (comment goûter, comment distinguer la couleur, températures,…)
  4. Il est préférable de disposer des vins de la dégustation, au moins, 48 heures auparavant, en position horizontale, pour qu’ils se posent, et à la température adéquat, afin qu’ils soient prêt. Pendant la dégustation, s’assurer que chaque invité possède un verre pour chaque vin, ou alors trouver une façon de laver le verre avec de l’eau et de resservir du vin, de telle sorte que l’attente entre deux vins ne soit pas trop longue. La meilleur option est celle d’avoir un verre par vin, de cette façon, une fois le vin goûté, le verre restera à disposition de notre invité afin de lui de permettre comparer ce vin avec les suivants.
  5. Guider nos invités pendant la dégustation. Commençons par le vin le plus léger et finissons par le plus fort, pour que leurs arômes ne couvrent pas entre eux, et commentons leur les raisons qui nous pousser à choisir chaque vin. Il serait préférable qu’il existe un fil conducteur entre les vins (vins de la même région, du même raisin, de même millésime). C’est souvent très intéressant pour les invités car ils peuvent ainsi avoir une perspective plus large du thème de la dégustation.
  6. Terminer la dégustation avec le mélange. Laisser les invités commenter, et que les conversations fluent. Une dégustation doit terminer telle une fête et, comme dans toutes les fêtes, l’hôte doit savoir cesser d’être le protagoniste pour devenir un invité de plus. Profitez-en!

Le nom des vins

 TAGS:Dire d?un vin qu?il possède du Terpène, des Pyrazines, des Norisoprénoïdes ou des Thiols volatils dans le moût, pour n?en citer que quelques uns, c?est comme si on parlait chinois à un consommateur. En revanche, si on luidit que la bouteille de vin qu?il vient d?acheter se compose d?un raisin qui libère pendant sa vinification un arôme floral (le Terpène) et qu?il a une forte odeur de poivron (les Pyrazines), notre consommateur pourrait correctement associerces références avec un Cabernet Sauvignon.

Par contre, si on lui raconte que dans son vin se trouvent des goûts de fruit exotique, de rose et même de compote de pomme (les Norisoprénoïdes), il pourrait éventuellement penser qu?il va boire un Chardonnay. D?un autre côté, si ondistingue des touches de goyave dans le liquide, des écorces d’agrume et du pamplemousse (les Thiols volatils dans le moût), ce consommateur va deviner qu?il se trouve face à un Sauvignon Blanc.

L?odeur, le goût et l?arôme du vin dépendent donc de sa composition chimique, où la prédominance de l?une ou l?autre de ces substance dans chaque jus déterminera son caractère. C?est pour cette raison qu?il est essentiel desavoir de quel raisin est composé le vin que l?on achète car c’est ainsi que l’on va pouvoir identifier la variété qui nous plaît le plus.

Au-delà du fait que le procédé d?élaboration du vin soit presque toujours le même, l’expression singulière d?un raisin répond à son terroir (sol, climat, ensoleillement, soins de la vigne), qui présente des nuances différentes dans chaquerégion et devient donc un jus particulier.

De manière générale, les vin blancs libères des arômes citrique de citron, d?orange ou de pamplemousse et de fruits comme la poire, l’abricot, le melon ou la groseille. D?un autre côté, les variétés de rouges se caractérisent pour êtrechargées d’anthocynes, substance responsable de la coloration du vin qui se libère au contact de la pulpe brisée avec la peau ou l’écorce ; et la présence de tanins, un composé polyphénolique associé à l?astringence et au goûtamère du vin, qui prolongent sa vie et apportent au consommateur, entre autres choses, des antioxydants. Ces derniers nous évoquent des fruits rouges comme la cerise, la prune, la framboise, la fraise ou la mûre. Ces deuxvinifications peuvent aussi offrir des arômes minéraux, épicés, d?herbe ou autres communs a la fermentation comme le pain ou la levure.

Le vin n?est pas seulement du raisin, ses arômes et saveurs se construisent au travers des procédés chimiques auxquels il est soumis, comme la fermentation (transformation du sucre contenu dans le raisin en alcool), lafermentation malolactique si s’était le cas (transformation de l?acide malique, habituellement associé à la pomme verte, pour le convertir en acide lactique) et le vieillissement (disposé dans des barriques de chêne ou en bouteille).Cependant, il existe des facteurs communs qui s?expriment dans chaque variétal et qui se reflètent toujours dans le produit final, la bouteille.