Étiquette : caves

Les zones viticoles d’Allemagne (I/III)

 TAGS:undefined

Les vins allemands ont une longue tradition et ils se font de plus en plus remarquer sur la marché mondial des vins. Pour connaître ses crus, il est nécessaire de savoir quels sont les principales régions viticoles d’Allemagne.  

Ses régions se divisent en 13 avec une superficie moyenne de 100.000 hectares, et la grande majorité se trouvent concentrées dans le sud et la partie sudouest, compte tenu des meilleurs conditions météorologiques pour son élaboration. 

Ses cépages les plus importants sont les Riesling et Müller-Thurgau, qui sont les plus vendus et exploités, avec des vins frais, blancs en grande partie. L’exportation de ses vins est destiné à d’autres pays européens, parmi lesquels se distingue la Grande Bretagne, et en dehors du continent, ils sont surtout vendus aux États-Unis.  

Quelques une des régions viticoles allemandes sont Ahr, Baden, Franken, Hessische Bergstraße, Mittelrhein, Nahe, Pfalz, Rheinhessen, Saale-Unstrut et Württemberg. 

Région viticole d’Ahr.

Les paysages de la région viticole d’Ahr ont comme protagonistes la rivière qui porte son nom, en plus des collines et des roches. Elle a une superficie de 552 hectares de culture viticole, une grande majorité de vins rouges comme les cépages de Spätburgunder, le Portugieser, le Dornfelder et le Frühburgunder. Le cépage blanc le plus étendu de la région est le Riesling, avec 41 hectares de superficie. Une grande partie des viticulteurs de la région exercent une activité secondaire, même s’il est vrai qu’une nouvelle génération de jeunes viticulteurs qui veut réactiver le secteur dans cette zone est en train de grandir.  

Zone de Baden

Avec un paysage digne d’un film, Baden offre un climat plus ensoleillé et chaud, de sorte qu’elle est l’une des meilleurs zones pour la production de vins. Dans ce cas, 60% de la culture de vin est faite avec des cépages blancs, alors que le reste correspond à des cépages noirs. Son cépage le plus caractéristique est le Spätburgunder, avec la célébre variété Burgunder (Pinot); en plus des blancs Riesling et Müller-Thurgau. Il faut souligner que le vin est produit par des caves de type familial avec 77 coopératives de viticulteurs et 400 propriétés de vignobles.  

 TAGS:Stern Cuvée Zephyr Trocken 2013Stern Cuvée Zephyr Trocken 2013

Stern Cuvée Zephyr Trocken 2013: un vin rouge Pfalz élaboré à partir des récoltes de 2013 et a un degré d’alcool de 13.5º. A reçu une note de 4 points sur 5 selon les utilisateurs d’Uvinum.

 

 

 TAGS:St. Urbans-Hof St. Urbans-Hof Riesling 2014St. Urbans-Hof St. Urbans-Hof Riesling 2014

St. Urbans-Hof St. Urbans-Hof Riesling 2014: est un Mosel de la cave St. Urbans Hof élaboré à base du meilleur de riesling du millésime 2014 et 10.5º d’alcool.

Locaux où l’on peut boire du bon vin à Madrid

 TAGS:undefined

Madrid est une ville cosmopolite, où la restauration est l’une de ses marques d’identité. Si vous habitez là-bas, si vous y allez en vacances ou si vous êtes de passage, vous pouvez rentrer dans les fantastiques locaux, bars et restaurants de toute la vie, qui se mélangent avec les nouveaux et qui ont du design. Et dans beaucoup d’entre eux on peut boire du bon vin. Découvrez-les !

Bodegas Rosell (« Caves Rosell »). C’est l’un des classiques, Située dans la rue General Lacy, vous pouvez y boire plus de 200 références différentes de vin, sans râter ses bonnes tapas. 

Taberna Laredo. Des caves aux tavernes, un autre classique de la vie madrilène. Dans ce cas-là, dans la rue Doctor Castelo, nous trouvons un local géré par les frères Laredo où l’on peut goûter des vins de différentes appellations d’origine avec des tapas de première classe. Il faut souligner qu’il s’agit de l’un des locaux où avait l’habitude d’aller le roi Juan Carlos. 

Alhuzena. Ce local est situé dans la zone d’Argüelles et se distingue par ses meubles rustiques. Des Tapas élaborées et de grandes proportions acompagnées toujours de bons vins. 

Le Tempranillo. Le nom dit tout dans ce bar de La Latina, réellement économique. Pour les amateurs du vin, il est idéal puisqu’il offre une multitude de vins de toutes les régions espagnoles. Des Tapas pour donner et pour offrir.

El Quinto vino (« Le cinquième vin »). Et le premier ou le deuxième! La taverne se distingue par le fait qu’elle offre une carte nombreuse et excellente de vins de qualité et à bon prix. Souscoupes, tapas et autres choses pour rassasier notre faim.  

Vinícola Mentridana. Dans le quartier de Lavapiés, le bar possède une vaste oenothèque. La liste comprend aussi de vins dans des coupes, aussi bien froids que chauds. 

Bodegas Ricla. (« Caves Ricla ») Depuis les tavernes nous retournons aux traditionnelles caves du centre de Madrid. Bien qu’il s’agisse d’un petit local, on y offre du vin et du Xérès à des prix très réduits. Ses tapas classiques sont bonnes et aussi celles qui sont rénovées. 

Vous avez été dans l’un de ces locaux? Si vous allez dans l’un d’entre eux, n’oubliez pas de demander l’un des vins du moment. 

 

 TAGS:Coto de Imaz Reserva 2008Coto de Imaz Reserva 2008

Coto de Imaz Reserva 2008:  n vin rouge d’AOC Rioja de El Coto de Rioja élaboré à base du meilleur de tempranillo du millésime 2008 et 12.5º d’alcool. 

 

 

 TAGS:Glárima 2012Glárima 2012

Glárima 2012 est un Somontano de la cave Alianza de Garapiteros avec un mélange à base de raisins du millésime 2012. 

 

Vous n’avez pas de plans? Ne râtez pas ces routes gastronomiques pour ce long weekend!

 TAGS:undefined

Profitez d’un long weekend pour vous offrir une escapade. Quelle meilleure façon de déconnecter que de découvrir le charme de la richesse espagnole à travers sa gastronomie.

Les routes gastronomiques de différentes régions englobent les foires, des dégustations, des itinéraires oenologiques et la visite de caves. Nous vous montrons quelques routes pour ce long weekend.

Évènements gastronomiques aux Asturies. L’ une des communautés où l’on mange le mieux, c’est les Asturies.  La fabada cède le pas à différents plats montagne. L’une des routes les plus remarquables est celle qui va de Cangas de Onís à Cabrales, pour pouvoir déguster les fromages gamoneu y le cabrales. En plus, pour ces jours-là, on célèbre les XIX Journées Gastronomiques de l’Abattage, du 6 au 11 décembre, à Felechosa. Il y aura du pote asturiano, du compango maison, une gorgée d’orujo, etc. 

sortir pour manger des pintxos à San Sebastián. Cette ville basque cache des restaurants de 5 étoiles, mais aussi des bistrots de taille où l’on peut déguster d’excellents pintxos. Après avoir le tour de la plage de la Concha et son mirador, nous vous recommandons de vous enfoncer dans le  vieux quartier et goûter des pintxos chauds et froids, toujours arrosés avec le txacolí, l’une des boissons du Pays Basque. 

Oenologie à la Rioja. Si vous aimez le vin, profitez de ce long weekend pour connaître de près les caves et les vins d’appellation d’origine contrôlée de la Rioja. Dans la localité de Briones nous pouvons nous arrêter dans le Musée de la Culture du vin de la Dynastie Vivanco, avec cave incluse, afin de connaître de près l’histoire et l’évolution du vin. 

Gastronomie à Grenade. Si vous avez la chance d’être dans le sud pendant ce long weekend de décembre,  la province offre des plats succulents. Vous trouverez le traditionnel pot-au-feu de San Antón, les miettes avec un oeuf frit, la brioche de zafra, les beignets de la Encarnación… en plus des tapas dans ses bars et les routes dans lesquelles on fait des menus taurins dans l’arène de taureaux de la ville. 

Et si vous sortez,  vous avez toujours la possibilité faire un dîner à la maison accompagné d’un bon vin… Ce n’est pas non plus un mauvais plan, n’est-ce pas?

 TAGS:La Rioja Alta Gran Reserva 904 2001La Rioja Alta Gran Reserva 904 2001

La Rioja Alta Gran Reserva 904 est un gran classique, complexe et élégant. Idéal pour le déguster pendant les meilleurs moments. 2001, un millésime excellent à la Rioja.  

 

 

 TAGS:Txacolí Rezabal 2013Txacolí Rezabal 2013

Txacolí Rezabal 2013, un vin blanc Txacoli De Getaria élaboré avec du ondarrabi Zuri de 2013 y 11º d’acool.

 

 

 

Quels vins boivent les gens célèbres?

 TAGS:undefined

Actrices, chanteurs, personnages importants de la vie sociale….Tous ont une influence sur nous au moment de prendre des décisions, comme par exemple dans le fait de choisir un vin ou un autre. C’est que les gens célèbres boivent aussi du vin et ils ont leurs préférés, il y en a même certains qui osent les élaborer dans leurs propres caves. Nous allons connaître ce que boivent les gens célèbres, Prenez en bonne note si vous voulez leurs ressembler!

Arnold Schwarzenegger. L’acteur célèbre pour ses rôles dans Terminator et pour avoir été gouverneur de Californie pendant quelque temps, a un goût très raffiné et il a choisi les vins italiens. Bien qu’il soit également un bon ambassadeur des vins qui sont élaborés en Californie. 

Michelle et Barack Obama. Le président des États-unis et son épouse sont aussi portés à boire du bon vin. Ils aiment les vins français et italiens, puisqu’il a même dans sa maison de Chicago une grande cave avec beaucoup de références. 

Keanu Reeves. L´éclectique acteur est un amoureux du célèbre vin italien Chianti. C’est le vin qui est élaboré dans la Toscane italienne, qui distille des saveurs douces. 

Johnny Depp. À nouveau les vins français se positionnent pour les gens célèbres, puisque Johnny Depp préfère ceux de Romanée Conti ou un château Ségur Saint Estephe AOC. 

Andres Iniesta.  Nous connaissons la passion du joueur du F.C Barcelone, Andrés Iniesta, pour le monde du vin. Et c’est tellement vrai qu’il possède sa propre cave, située à Fuentealbilla, Albacete, d’où est originaire sa famille. Ses vins appartiennent à l’AOC Manchuela. 

Francis Ford Coppola. Le directeur de cinéma déguste des vins divers mais ses préférés sont ceux de Californie. Et il possède la propre cave qui porte son nom, Francis Ford Coppola Winery en Californie.

Antonio Banderas. Avec le but de favoriser ce qui est espagnol, Antonio Banderas a l’habitude de boire des vins d’Espagne partout où il se trouve. De plus il possède une partie des actions d’une cave, Anta Banderas, avec plus de 200 hectares de vignoble qui lui appartient dans la Ribera del Duero, l’acteur est également aller voir des terrains dans d’autres zones comme Penedés, région située en Catalogne.

Vous aimeriez goûter l’un de ces vins ? Vous les avez à votre portée avec un seul click!

 TAGS:Geografico Chianti Classico Contessa Di Radda 2010Geografico Chianti Classico Contessa Di Radda 2010

Geografico Chianti Classico Contessa Di Radda 2010

 

 

 TAGS:Francis Ford Coppola Diamond Collection Blue Label Merlot 2012Francis Ford Coppola Diamond Collection Blue Label Merlot 2012

Francis Ford Coppola Diamond Collection Blue Label Merlot 2012

Les meilleurs vins de Bordeaux

Vin BordeauxLes meilleurs vins de Bordeaux Impossible de n’en choisir qu’un, non? Et pourtant, les guides de vins et les plus grandes classifications sont originaires de cette région historique, depuis de très très nombreuses années…

Ce qui est clair est que la méthode américaine de classifier les vins selon les cépages n’est pas coutume chez nous. En effet, la plupart des caves élabore des vins issus de cépages différents. Du côté espagnol, ils fonctionnent par classifications régional, ce qui peut paraitre peu précis pour nous étant donné qu’il y a en France 20 régions vinicoles, dénominations génériques, d’origines ou régionales et même des dénominations propres à seulement une cave. Juste à Bordeaux, on compte 57 AOC, autant que toutes les dénominations en Espagne !

Cela ne date pas d’aujourd’hui : la France est le premier pays producteur de vin depuis quasiment que les registres et contrôles existent. Au Moyen Age, alors que les guerres et les invasions barbares rendaient l’agriculture risquée (obligation de rester au même endroit jusqu’à la récolte suivante malgré le danger), la culture du raisin était confié aux monastères, puisque ces derniers étaient censés être neutres dans les conflits. C’est en France que les ordres religieux étaient les plus enracinés, comme l’ordre Cistercien qui fournissait du vin aux paroisses de toute l’Europe occidentale ainsi qu’aux hauts mandataires de l’époque.

Bordeaux commence sa tradition exportatrice en devenant le premier fournisseur de vins de l’Angleterre, dont la ville a fait partie jusqu’à la guerre de 100 ans. Elle devance ainsi la France en terme d’exportation de vins vers l’Angleterre, d’une part car elle faisait partie du pays et d’autre part car elle avait le contrôle sur l’embouchure de la Garonne, par laquelle passaient les vins du Languedoc et d’autres zones concurrentes.

En contrôlant le fleuve, et en appliquant des lois comme celle de la Police des vins, Bordeaux empêchait les autres zones vinicoles de lui faire de la concurrence dans des conditions d’égalité, puisque cette loi leur empêchait de vendre leurs vins à Bordeaux, et en Angleterre, jusqu’au premier Décembre, lorsque les vins de Bordeaux s’étaient déjà accaparé le marché.

La suprématie de Bordeaux est telle (plus de 3000 appellations et caves) qu’en 1855 à l’occasion de l’Exposition Universelle de Paris, Napoléon III décide de promouvoir la classification des vins de Bordeaux, pour que n’importe qui puisse savoir quels vins étaient les meilleurs et les moins bons en fonction du prestige et de l’histoire de son Châteaux ou de sa cave.

L’objectif était de gagner la confiance des acheteurs, pour qu’ils sachent que le prix de la bouteille correspondait bien à la qualité du produit acheté. Tous les Bordeaux ne sont pas bons, c’est pourquoi tous les Bordeaux ne pouvaient pas se vendre au même prix. Les meilleurs caves seraient les Premier Crus, puis, par ordre décroissant : les Deuxième, Troisième, Quatrième et Cinquièmes Crus. Ainsi, un vin élaboré par un Château Premier Cru était certainement meilleur (et plus cher) qu’un de Deuxième Cru.

Cette classification a du sens et d’autant plus qu’elle est appliquée de manière stricte. Ainsi, seulement 4 Châteaux ont eu le privilège de recevoir l’Appellation Premier Cru : Château Lafite RothschildChâteau LatourChâteau Margaux et Château Haut-BrionEn 1973 Château Mouton Rothschild a été ajouté. La confiance du consommateur pouvait ainsi se consolider sur des Châteaux qui étaient censés produire des vins exceptionnels.

C’est à partir de là qu’est apparue l’idée, qui perdure encore aujourd’hui, de classer les vins en fonction de la marque ou du Châteaux. Mais quels étaient les inconvénients de cette méthode ? En 1855, il n’était inimaginable pour un acheteur de vins, d’avoir accès aux guides et aux notes attribuées chaque année, d’où la tendance à se laisser guider par la tradition et par l’histoire d’une cave. Cependant, cela pénalisait fortement les plus petits qui, malgré, l’amélioration de leurs vins, ne montaient pas dans la classification. La classification de 1855 n’a jamais été révisée ou à peine, en partie par peur de la controverse, qui aurait pu créer une limite entre le succès et l’échec d’une cave.

La liste finale inclue en plus les vins du Haut Médoc et les Sauternes à l’exception du Haut-Brion de Graves, ce qui a encore plus accentué la différence entre Bordeaux et le reste. Un Premier Cru de Bordeaux n’est pas un Premier Cru de n’importe quelle région en France mais il paraissait l’être donc il était vendu plus cher. Très vite, d’autres zones limitèrent la classification, selon plusieurs critères, mais la renommée de des caves bordelaises avaient déjà pris énormément d’avance par rapport aux autres.

Même si les années ont passé, les caves ont changé de mains, d’emplacement ou en qualité, la puissance des noms continue d’être impressionnante. Cette suprématie pourrait seulement être limitée en révisant les classifications, ce que personne ne veut se risquer à entreprendre apparemment.