Étiquette : boissons alcoolisées

La technologie révolutionne aussi le monde des boissons

 TAGS:undefined

Il est incontestable que la technologie est omniprésente dans nos activités journalières, nous apportant des solutions qui simplifient notre vie. Aucun aspect de notre quotidien n’est épargné et cela inclut les boissons alcooliques.

Les inventions technologiques  du secteur concernent principalement la production, la maturation et l’emballage des boissons – avec son lot de résistances équivalentes dû au conservatisme régnant dans ce secteur qui provoque des batailles légales comme celles du vin bleu. Cependant, il y a des nouveautés dans d’autres domaines comme le démontre le projet Gutenberg, un prototype de bibliothèque de boissons alcoolisées présenté par le groupe Pernod Ricard qui n’est pas encore disponible dans le commerce.

L’idée n’est pas révolutionnaire puisque son intention est celle d’être un guide personnalisé pour les consommateurs à travers des modèles de consommation. Sa nouveauté réside dans l’approche du « code ouvert » semblable à celui des softwares libres afin de générer une communauté en ligne qui échangerait des idées via ses smartphones et les réseaux sociaux.

Autres technologies au service des boissons alcooliques

Les applications mobiles sont le principal champ de développement dans l’interaction directe avec le consommateur. C’est le cas du « bouton de bière » créé par Carlsberg, une application qui ajoute automatiquement des bières à votre panier en ligne  actuellement à l’essai dans 5 chaînes de distributeurs de boissons alcooliques.

D’autres idées offrent des approches expérimentales visant à rendre la consommation d’alcool plus « convenable » ; une ligne technologique qui suscite certains des événements les plus excitants de l’industrie depuis longtemps. Dans ce cas, la robotique jouera un rôle central. Nous pensons, par exemple, à Bartesian, un robot serveur domestique capable d’élaborer mélanges et cocktails à l’aide de capsules selon la demande de son usager. Il s’agit d’une invention qui sera commercialisée l’année prochaine.

Ce n’est qu’une petite partie de la révolution que prépare la technologie dans le monde des boissons. Pour beaucoup, ses conséquences modifieront remarquablement les habitudes du consommateur. Mais cela reste encore à voir car n’oublions pas que la majorité des projets n’en est encore qu’à la phase d’essais.

 TAGS:La WambrechiesLa Wambrechies

La Wambrechies est une bière au genièvre pur vieux malt. Une bière spéciale, gastronomique, idéale pour accompagner les apéritifs gourmands.

 

 TAGS:Gïk Live (vin bleu)Gïk Live (vin bleu)

Gïk Live (vin bleu) créé par un groupe de jeunes qui ont voulu créer quelque chose de différent, d’amusant, de nouveau.

Le whisky indien est sur le point de faire une avancée majeure

 Le whisky indien est dans son apogée TAGS:undefinedMême si cela peut sembler étrange ou hors du commun, l’Inde devient progressivement une réelle puissance en matière de production de whisky de haute qualité. Rien que l’an dernier, le pays a consommé plus de 1500 millions de litres de whisky. Oui, nous pouvons dire que ce chiffre élevé et dû à son importante population, mais reste quand même une statistique qui doit être respecté et prise au sérieux.

Le pays possède de nombreux avantages sur les plus puissants concurrents, qui sont l’Écosse et les États-Unis. L’un de ces avantages est que la main-d’œuvre y est moins chère.
Un autre fait important est que l’Inde, toute seule, est l’un des pays producteurs d’orge de la meilleur qualité du monde , sans parler du climat présent dans la région qui est optimal pour le vieillissement annuel d’un bon whisky.

Les deux producteurs plus pertinents de whisky d’Inde, Amrut et Paul John Whisky, ont récemment atteint le sol américain et prévoient d’insérer dans le marché au moins une douzaine des whiskies indiens.

Paul John se trouve à Goa, car ce lieu bénéficie d’un climat tropical très favorable, qui stable toute l’année, qui est parfait pour vous donner une maturation plus rapide pour le whisky, en aidant les distillateurs à avoir des niveaux plus uniformes. »Il n’y a pas besoin de faire tourner les barils contrairement aux américains » précise Michael D’Souza,le maître distillateur de Paul John.

« Vous ne pouvez pas comparer les whiskies les uns avec les autres car chaque malt d’orge a son caractère propre», dit D’Souza.“ Cela dit, nous avons étés très bien évalués sur le plan international avec les écossais,et dans de nombreux cas, nous avons eu l’honneur d’être encore mieux classés qu’eux « .

 TAGS:Amrut Indian Single MaltAmrut Indian Single Malt

Amrut Indian Single Malt

 

 

 TAGS:Amrut Intermediate Sherry MaturedAmrut Intermediate Sherry Matured

Amrut Intermediate Sherry Matured

 

Êtes-vous plus comme Mary Poppins ou comme Hemingway?

 TAGS:undefined

S’il y a une chose qui est sûre dans le secteur des boissons alcooliques, c’est qu’aujourd’hui, des études de tous types sont réalisées, ce qui démontre l’intérêt que suscite ce monde parmi le public en général. Même les études les plus sérieuses et fondées trouvent un écho dans les médias par des exposés qui attirent l’attention comme celui réalisé récemment par l’Université du Missouri-Columbia, aux États-Unis, qui divise les buveurs en quatre types de personnalités différentes.

 

L’essai réalisé, intitulé « En cherchant Mr. Hyde: une approche de cinq facteurs qui caractérisent les « types de buveurs », publié dans la revue Addiction Research and Theory, présente les résultats obtenus après avoir sondé plus de 300 hommes et femmes à propos de leur comportement quand ils sont sobres et quand ils sont « ivres ». 

Ansi, on évalue des facteurs comme l’extraversion, l’amabilité, la responsabilité, l’intelect et la stabilité émotionnelle pour classer les types de buveurs, donnant comme résultat quatre catégories de base, à savoir, « Mary Poppins », « Hemingway », « Professeur cinglé » et « Mister Hyde ». 

Curieusement, une grande quantité de personnes sondées, jusqu’à 40%, tombent dans la classification « Hemingway », réservée aux gens qui apparemment constatent peu de diminution dans leur intelect ou responsabilité quand il boivent, et se considèrent fiables et capables d’assimiler des idées complexes. Dans cette typologie, les hommes et les femmes se partagent la vedette. 

En revanche, les hommes sont prédominants dans le type « Professeur cinglé », qui inclut 20% des participants, qui se considèrent introvertis et deviennent extravertis quand ils boivent.  

Les femmes sont majoritaires quand nous parlons de « Mary Poppins », qui comprend les buveurs qui restent amicaux, coopératifs, compatissants et aimables (environ 15% du total).

Finalement, le type “Mr. Hyde”, avec un  considerable 23% du total de buveurs et dominé de nouveau par les femmes, représente ceux qui constatent une baisse des capacités intellectuelles, de la conscience et de l’amabilité lorsqu’ils boivent, avec une certaine tendance à souffir des épisodes « d’amnésie » et à être arrêtés à cause de leur comportement.

Quoi que vous soyez, cependant, nous vous recommandons de boire avec modération, et quand vous le ferez, une bière de grande qualité ou une coupe d’un  bon vin, comme vous le verrez à continuation, puisqu’ils s’agit toujours d’une expérience plaisante. À la vôtre!

 

 TAGS:Domaine Richard Leroy Les Noëls de Montbenault Blanc 2013Domaine Richard Leroy Les Noëls de Montbenault Blanc 2013

Domaine Richard Leroy Les Noëls de Montbenault Blanc 2013

 

 

 TAGS:Domaine Jean-Baptiste Senat Le Bois Des Merveilles 2012Domaine Jean-Baptiste Senat Le Bois Des Merveilles 2012

Domaine Jean-Baptiste Senat Le Bois Des Merveilles 2012

 

Les femmes savent mieux boire

 TAGS:

Les femmes d?âge moyen savent mieux se contrôler que les hommes quand elles boivent de l’alcool. Telle est la conclusion d’une étude récemment apparue, menée par l’Université Calédonienne de Glasgow. L’information a été publiée dans le journal écossais The Scotsman. Elle indique que les femmes ont plus de chances de cesser de boire des boissons alcoolisées quand elles atteignent un certain niveau d’intoxication. Elles restent  » dans leurs zones de sécurité » plus facilement que les hommes.

L’étude, qui est parue dans la revue Sociologie de la santé et de la maladie, est intitulée «Rester dans la zone de confort sans passer le point de non-retour : boire dans la quarantaine « . Elle analyse le comportement des hommes et des femmes d?âge moyen dans leurs habitudes de consommation d?alcool. Grâce à des entrevues avec des personnes des deux sexes dans la tranche d’âge de 30 à 50 ans.

Selon le Dr Carol Emslie, co- auteur de la recherche, «les hommes disent souvent qu’ils savent quand s’arrêter, mais ne sont pas en mesure ou refuse d?en expliquer les raisons ; Cependant, les femmes disent qu’elles savent quand arrêter de boire lorsqu?elles réfléchissent à leurs responsabilités, ainsi qu?à leurs rôles de femmes actives et des mères. Autre facteur important, le « qu?en dira-t-on ». Une femme ivre est toujours plus mal perçue qu?un homme ivre.

Ainsi, plutôt que de se concentrer sur le calcul des unités d?alcool, les sujets de l’étude ont été eu à partager leurs changements physiques et psychologiques. C?est une nouveauté, que les autorités sanitaires des pays le monde pourraient exploiter dans des campagnes de prévention. Cela leur permettrait d’atteindre plus efficacement les individus et modifier les risques de l?abus des boissons alcoolisées.

Etes-vous une femme active ? Une mère ? Félicitations ! Nous vous recommandons :

 TAGS:Jack Daniel's HoneyJack Daniel’s Honey

Jack Daniel’s Honey

 

 

 TAGS:Ricard 1LRicard 1L

Ricard 1L

Les boissons alcoolisées et le diabète

 TAGS:Le diabète est une maladie qui impose beaucoup de limitations à un patient, parmi lesquelles figurent de nombreuses boissons alcoolisées. Pour mieux comprendre, nous devons partir du fait que le diabète est une maladie qui affecte les êtres humains par l’augmentation des niveaux de glucose dans le sang, laquelle affecte à son tour notre organisme de diverses façons à différents niveaux.

Comprenons glucose comme du sucre, ingrédient présent en grande quantité dans les boissons alcoolisées. Mais les boissons alcoolisées peuvent aussi faire partie du régime alimentaire du patient diabétique. « Être diabétique n’est pas forcément synonyme d’être interdit d’alcool ». 

Les boissons avec un fort contenu de sucre doivent être automatiquement éliminées dans la plupart des cas chez le pantient diabétique ; on fait référence au vin douce, au cidre, à la bière, aux macérés, aux liqueurs et tout autre type de boisson ayant un fort contenu de sucre. Mais les distillés comme le whisky, la vodka, le gin, le pisco et même la bière light peuvent s’inclure dans le régime alimentaire d’un patient diabétique. 

La American Diabetes Association recommande une mesure d’alcool pour les femmes touchées par le diabète et deux mesures d’alcool pour les hommes touchés de diabètes. Par mesure on entend, 360 ml de bière light, 150 ml de vin ou 45 ml de boissons alcoolisées distillées. Nous connaissons déjà les bien-faits du vin, ainsi que l’importance d’une consommation modérée. Elle recommande également 0 alcool aux patients diabétiques en cours de gestation. On parle même d’échanger une mesure d’alcool pour une de graisse dans le régime du patient atteint de diabète. 

Un autre facteur clé dans la consommation d’alcool chez les patients diabétiques est la « modération », car la consommation excessive d’alcool peut réduire les niveaux de glucose du sang, ce qui pourrait produire une hypoglycémie, donc très dangereux pour une personne atteinte de diabète. 

Il faut savoir que le diabète est une maladie qui a plusieurs niveaux différents, ce qui fait que les patients touchés par cette maladie ne sont pas tous pareils. C’est pour cela que l’on recommande toujours, avant de consommer une boisson alcoolisée, même avec une infime quantité de sucre, de consulter notre médecin, car les conséquences ou les effets sont différents pour chaque personne. 

Attention, les informations et conseils écrits dans cet article sont à titre de référence et ne supplantent en aucun cas l’avis d’un médecin, seul un professionnel pourra vous conseiller avant la consommation d’une boisson alcoolisée si vous avez du diabète. 

Si vous souhaitez profiter de boissons sans alcool, on en a aussi chez Uvinum !

 TAGS:Warsteiner Sin AlcoholWarsteiner Sin Alcohol

Warsteiner Sin Alcohol : La Warsteiner est une bière puissante et savoureuse, une des plus grandes valeurs du marché. Ici nous vous offrons la version sans alcool, avec un goût aussi excellent que l’original.

 

 

 TAGS:Liquer de Granadine Sans Alcool 1LLiquer de Granadine Sans Alcool 1L

Liquer de Granadine Sans Alcool 1L : Une liqueur espagnole qui conserve le goût du fruit avec l?illusion de l’alcool. Presque sûre que vous ne sentirez pas la différence.

Une bière s’il vous plait !

Bière

Qui n’a pas rêvé d’une bière bien fraiche lors des grosses chaleurs de l’été ? Elle nous désaltère à merveille, tout en accompagnant un bon moment avec des amis, sur la plage par exemple…

Bien-sûr, comme toutes autres boissons alcoolisées, la bière doit être consommé avec modération. Profitez d’elle(s) en tant que détail composant un instant appréciable, mais pas comme étant seule(s) protagoniste de ce moment.

Nous vous proposons ici des conseils utiles, qui vous permettront de savourer vos bières cet été sans vous soucier d’autres choses que du moment agréable que vous serez en train de passer en leur compagnie :

  • Veillez à bien choisir une bière adéquate pour accompagner l’instant que vous savourez, et ne prenez pas deux bières différentes lors d’une même après-midi par exemple . Parfois, les différences d’alcool et de température des bières trompent notre perception alcoolique.

  • Plus la bière est fraiche, et plus elle est désaltérante, mais sa fraîcheur masque son taux d’alcoolémie. Cette sensation est subjective bien-sûr. Préférez la qualité à la quantité.

  • Il est évident que vous ne devez pas prendre le volant après avoir bu. Faites confiance à quelqu’un de sobre pour vous reconduire, ou prenez le taxi. Le risque n’est pas divertissant, et il n’en vaut pas la peine.

  • Selon que vous soyez assis sur une chaise ou allongé sur la plage, vous ne remarquerez pas de la même façon les effets de l’alcool. Prenez garde lorsque vous vous relevez.

  • Même si la chaleur est présente et que vous transpirez, vous n’êtes pas pour autant en train d’éliminer plus vite l’alcool qu’en hiver.

Comme nous vous l’avons dis, chaque moment est unique et singulier. Donc pourquoi prendriez vous la même bière pour chaque instant ? Sur Uvinum, de nombreuses bières sont disponibles, et nous vous en recommandons trois ici :

  • Budweiser : La bière la plus médiatisée aux Etats-Unis. Ses annonces publicitaires sont diffusées sur la télévision, et lors de grands événements sportifs comme la Orange Bowl et les finales de la NBA. C’est la reine des lager (bières blondes) américaines. Elle s’apprécie à juste titre sur la plage avec des amis, entre quelques passes de beach-volley ou quelques échanges de raquettes de plages. Elle est très légère, mais d’une saveur amère qui la rend si désaltérante !

  • Heineken : Cette bière est parfaite lors des soirées musicales sur la plage ou lors des fêtes en ville. Séductrice, élégante, facile à garder fraîche grâce à son fond épais et ses parois opaques. Les bières Heineken ont cette note chic qui vous fera triompher lors de vos plus belles soirées.

  • Warsteiner : Apportez une ambiance originale lors de vos repas entre amis. Elle accompagnera très bien un barbecue. Mais cette bière blonde allemande, fait très bien patienter vos hôtes durant l’apéritif, pendant que vous êtes en train de vous occuper du dîner.

Quelle est votre bière favorite ? Changerez-vous de bière selon le moment que vous passez ?