Étiquette : armagnac

Les spiritueux français

 TAGS:Parmi les distillats français les plus emblématiques et les plus connus ont doit inclure l’Armagnac et le Cognac, le dernier étant la plus ancienne eau-de-vie de vin de France.

Nous distinguons cinq dénominations géographiques pour cette boisson:

  • Armagnac
  • Bas Armagnac
  • Haut-Armagnac
  • Armagnac Ténarèze
  • Blanche Armagnac

La production d’armagnac passe par une distillation continue fusionnée à une distillation en alambic. La faible toxicité de ce type de liqueur a conduit à une plus grande consommation de l?Armagnac en France. (Comparée au Cognac.)

Le cognac est élaboré grâce à une distillation exclusivement effectuée en alambic, durant laquelle les distillats du début et de fin sont éliminés. Cette procédure assurait une toxicité plus faible que d?autres procédés, mais après l?invention de la distillation continue, de nombreuses liqueurs de vins ont pris de l?avance. Dans l’élaboration du cognac, une grande place est donnée au vieillissement, car il améliore la saveur et aide à éliminer le méthanol.

Autres spiritueux d’origine française :

  • Abricot ou Abricotine: Brandy distillé à partir d’abricots, fabriqué en France et en Suisse.
  • Verveine du Velay: liqueur française faite depuis 1859 et élaborée avec 33 plantes différentes dont l’essence de verveine. Peut être jaune ou vert.
  • Trappistine: liqueur française faite à l’Armagnac et d?autres herbes diverses, créé par les moines de l’abbaye de la Grâce de Dieu de Doubs.
  • Suze: Apéritif français fabriqué à partir de racines de gentiane.
  • Secrestat: Type de liqueur amère française préparée avec des plantes amères et aromatiques.
  • Sapindor: liqueur française faite à Pontarlier depuis 1825 sur la base de différentes plantes de couleur verte.
  • Saint-Raphaël: apéritif français similaire au vermouth et aromatisé avec du cacao, du quinquina, de l’orange et de la vanille.
  • Quinquina: Apéritif français fabriqué à partir de vins aromatisés aux quinas
  • Pousse Rapière: Liqueur à base d?Armagnac, avec sucre, substances végétales et caramel.
  • Pineau des Charentes: Apéritif fait dans la région Charente à base de jus de raisin et de Cognac, peut être blanc, rosé ou vicié.
  • Pernod: liqueur d?anis produite à Paris sur la base d?anéthol, alcool neutre, eau, le sucre et essences aromatiques obtenues par distillation de différentes plantes.
  • Pêche: brandy fait par distillation de pêches, il est également préparé comme liqueur.
  • Pastis: apéritif marseillais anisé, préparé par macération de l’anis et de la réglisse dans l?alcool. Servi en mélangeant 1 volume de pastis pour 5 d?eau.
  • Parfait Amour: liqueur sucrée faite par distillation de citrons et girofles macérés dans l’alcool sucré. Parfumé et coloré avec de l’essence de violette.

Intéressé par les liqueurs françaises ? Ici, nous vous en proposons 2:

 TAGS:Ricard 1LRicard 1L

Ricard 1L, le pastis classique

 

 

 TAGS:Chartreuse Verte 1LChartreuse Verte 1L

Chartreuse Verte 1L, parfait comme digestif

Armagnac, le frère pauve du Cognac?

 TAGS:Armagnac est le nom d?une région française, célèbre pour les liqueurs du même nom. Le succès du Cognac a souvent fait de l´ombre à la merveilleuse qualité de cette boisson. Vous vous demanderez sûrement « quelles sont les différences entre ces deux alcools ? » Le Cognac est-il meilleur que l´armagnac ?

Dans un premier temps il faut situer ce genre de boisson dans les types de liqueurs. Le Cognac et l´Armagnac sont tous deux des liqueurs de vins, et comme telles, ce sont des eaux de vie.

L?origine de ces eaux de vie de vin est obscure ; cependant, on pense que le vin se distillait pour faciliter son transport, avec l’intention de lui ajouter de l´eau par la suite, pour pouvoir reconstruire le vin. Cependant, le résultat de ?récupéré? n´était pas à la hauteur et, au lieu d’obtenir un bon vin, on découvrait que l?on avait élaboré une excellente liqueur. Son succès fut immédiat en Hollande ; d´ailleurs, les fabriquants préparaient de l’eau de vie exclusivement pour le marché hollandais. Le produit fût pendant longtemps connu comme « holandas », et on parlait d?eau hollandaise.

Le stockage en barriques de chêne donna plus de caractère au résultat obtenu, les hollandais l’appellaient brandewijn, d’où vient le mot brandy.

On peut distinguer le Brandy Holandas, stocké en barriques de chêne, de l?Orujo qui est une eau de vie à base de peau de raisins fermentés, alors que le Brandy provient du vin.

En ce qui concerne les brandis, certains ont tout de suite démontré une grande qualité et une certaine tradition dans trois zones particulières : Cognac, Armagnac et Jerez. Ces trois zones ont obtenu leur propre Appellation d´Origine et fabriquent ainsi des Brandies uniques et particulièrement protégés, même si on trouve aussi d´excellents brandies dans le Douro portugais, ou bien même dans le Penedés.

On sait déjà tout sur Cognac : Ils furent les premiers à utiliser le mot « Brandy » pour leurs liqueurs, et auusi les premiers à abandonner ce mot, pour utiliser ensuite leur propre Appellation d’Origine.

On élabore des brandies uniques à Jerez. L´utilisation du Palomino Fino et le système de pépinière pour le vieillissement, en plus des qualités commerciales pendant la guerre de 100 ans, furent des éléments clé pour la création de brandies magnifiques.

Armagnac fut pendant longtemps connu comme le « frère pauvre? de Cognac. Même si elle a obtenu son Appellation d’Origine, au même titre que le Cognac, il est vrai que la croyance générale insinuait qu’elle n’arrivait pas au niveau du Cognac. Cela revient à dire pour nous que les vins de Bourgogne sont inférieurs en qualité à ceux des Côtes du Rhône.

Pourtant, c´est bien faux. Sans vouloir démériter la qualité des Cognacs, l?Appellation d?Armagnac est beaucoup plus large et complexe et elle rassemble une plus grande variété. L’armagnac est fabriqué dans les Landes, le Gers, le Lot et la Garonne et se divisent en 4 grandes appellations:

Bas-Armagnac : Ce sont les plus connus et les plus commercialisés. Ils sont fruités et très aromatisés. La dernière tendance est le mélange avec du jus de fruit.

Armagnac-Ténarèze : Ils sont puissants et vieillissent extrêmement bien. Il est très courant de voir des Armagnac de 30 ou 40 ans.

Haut-Armagnac : Ce sont les plus rares et spéciaux. Nous n´avons aucune information spécifique sur leur production, car la distillerie est secrète.

Blanche-Armagnac : C´est l´équivalent à « las holandas » classiques puisqu´elles ne sont pas vieillis en barriques de chêne, mais plutôt dans des récipients neutres, qui ne provoque pas de couleur ou d´arôme à la distillation. C´est un type d´Armagnac simple, que l´on coupe souvent.

Alors, osez-vous goûter les Armagnac? Nous vous conseillons les 3 plus connus :

Armagnac Dartigalongue 1990: La maison Dartigalongue propose un excellent rapport qualité-prix. Celui-là est concrètement un Armagnac de gamme moyenne qui vous donnera une bonne idée de cette Dénomination.

Armagnac Château de Laubade 1979 : Laubade élabore des Armagnac de millésimes très prisés. Celui de 1979 a déjà plus de 30 ans, et chaque jour il devient meilleur.

Joy Paco Rabanne 1970 : Paco Rabanne participe dans le design de la bouteille. Elle est pensée et fabriquée pour le plaisir de tous les sens.

 Si vous êtes amateur d’Armagnac, vous devez bien avoir votre préférence. La partagez-vous avec nous?

 

L’Armagnac est-il le frère pauvre du Cognac ?

Armañac

Armagnac est le nom d?une ville française, connue pour les liqueurs qui portent son nom. Le succès des Cognacs a souvent fait de l´ombre à la merveilleuse qualité de ces boissons. Vous vous demanderez sûrement « quelles sont les différences entre ces deux alcools ? » Le Cognac est-il meilleur que l´armagnac ?

Tout d´abord, il faudrait situer ce genre de boisson dans la classe des liqueurs. Le Cognac et l´Armagnac sont tous les deux des liqueurs de vins, et comme telles, ce sont des eaux de vie.

L?origine de ces eaux de vie de vin est obscure ; cependant, on pense que le vin se distillait pour faciliter son transport, avec pour intention celle de lui ajouter de l´eau ensuite, pour pouvoir reconstruire le vin. Cependant, le résultat de récupération n´était pas à la hauteur et, au lieu d´obtenir un bon vin, on découvrait que l?on avait élaboré une excellente liqueur. Son succès fut immédiat en Hollande ; d´ailleurs, les fabriquant d´eau de vie se préparaient exclusivement au marché hollandais. Le produit fût pendant longtemps connu comme « holandas », et on parlait d?eau hollandaise.

Le stockage en barrique de chêne donna plus de caractère au résultat obtenu. Les hollandais l´appelèrent « brandewijn », ce qui donna ensuite le mot « brandy ».

Il faut distinguer le Brandy Holandas, stocké en barrique de chêne, de l?Orujo qui est une liqueur à base de peau de raisin fermentés, alors que le Brandy provient du vin.

En ce qui concerne les brandies, certains ont tout de suite démontré une grande qualité et une certaine tradition dans trois zones particulières : le Cognac, l´Armagnac et Jerez. Ces trois zones ont obtenu leur propre Appellation d´Origine et fabriquent ainsi des Brandies uniques et particulièrement protégés. On trouve aussi d´excellents brandies dans le Douro portugais, ou bien même dans le Penedés.

  • On connait déjà tout sur Cognac : Ils furent les premiers à utiliser le mot « Brandy » pour leurs liqueurs, et les premiers aussi à abandonner le mot, pour utiliser ensuite la Dénomination d´origine.
  • On trouve des brandies uniques à Jerez. L´utilisation de la « Palomino Fino » et le système de pépinière pour le vieillissement, en plus des qualités commerciales pendant la guerre de 100 ans, époque clé pour la création de brandies magnifiques.
  • L´armagnac est depuis longtemps connu comme le « frère pauvre? du Cognac. Même si elle a obtenu la Dénomination d´Origine, au même titre que le Cognac, il est vrai que la croyance générale insinuait l´infériorité de la liqueur d´Armagnac face au Cognac. Cela revient à dire pour nous que les vins de Bourgogne sont inférieurs en qualité à ceux des Côtes du Rhône.

Pourtant, c´est bien faux. Sans vouloir nier l´évidente qualité des Cognacs, l?Appellation d?Armagnac est beaucoup plus large et complexe puisqu´elle rassemble une grande variété. L´armagnac est fabriqué dans les Landes, le Gers, le Lot et la Garonne et se divisent en 4 grandes dénominations :

  • Bas-Armagnac : Ce sont les plus connus et les plus commercialisés. Ils sont fruités et très aromatisés. La dernière tendance est le mélange avec du jus de fruit.
  • Armagnac-Ténarère : Ils sont puissants et vieillissent extrêmement bien. Il est très courant de voir des Armagnac de 30 ou 40 ans.
  • Haut-Armagnac : Ce sont les plus rares et spéciaux. Nous n´avons aucune information spécifique sur leur production, car la distillerie est secrète.
  • Blanche-Armagnac : C´est l´équivalent à « las holandas » classiques puisqu´elles ne sont pas vieillis en barriques de chêne, mais plutôt dans des récipients neutres, qui ne provoque pas de couleur ou d´arôme à la distillation. C´est un type d´Armagnac simple, que l´on coupe souvent.

Alors, osez-vous goûter les Armagnac? Nous vous conseillons les 3 plus connus :

Armagnac Dartigalongue 1990 : La maison Dartigalongue propose un excellent rapport qualité-prix. Celui-là est concrètement un Armagnac de gamme moyenne qui vous donnera une bonne idée de cette Dénomination.

Château Laubade 1967 : Laubade élabore des Armagnac de millésimes très prisés. Celui de 1967 a déjà plus de 40 ans, et chaque jour il devient meilleur.

Joy Paco Rabanne 1970 : Paco Rabanne participe dans le design de la bouteille. Elle est pensée et fabriquée pour le plaisir de tous les sens.

Si vous aimez les Armagnac, vous devez bien avoir votre préférence. Voulez-vous la partager avec nous ?

 TAGS:Armagnac Dupeyron Private Collection Millésime 50cl 1991Armagnac Dupeyron Private Collection Millésime 50cl 1991

Armagnac Dupeyron Private Collection Millésime 50cl 1991, haute qualité

 

 

 TAGS:Armagnac la MaziereArmagnac la Maziere

Armagnac la Maziere, ideal pour digérer