Étiquette : accompagnement

Accords culinaires d’automne

 TAGS:undefined

L’une des meilleurs manières d’organiser un bon accord culinaire est de l’associer avec la saison. Les petits plats que l’on consomme en hiver et en automne ne sont pas les mêmes qu’en été ou au printemps. Pendant les saisons d’automne et d’hiver la cuisine française (considérée comme l’une des plus importantes au monde) est plus aromatique, et se fait remarquer par ses textures et graisses. Pour ce type de cuisine, l’accord idéal est celui organisé avec des vins corpulents. 

Bien que les repas français soient classés en Apéritif, Entrée ou hors-d’oeuvre, Plat principal ou plat de resistance, fromage et dessert. Nous avons voulu vous montrer quelques choix de petits-déjeuners, entrées, plat principaux et desserts. Quelques recommandations de plats français pour cette automne et leur accompagnement sont : 

Petits-déjeuners et goûters

Crêpes : on peut les manger sucrées ou salées, elles constituent un bon choix pour l’automne. La recommandation, c’est quelques crêpes aux champignons et au jambon doux ou quelques crêpes à la Normande préparées à base de crevettes, fromage gruyère et farine de blé, acompagnées de cidre de pomme. 

Entrées

Salade Niçoise : elle vient de la région Provence Alpes-Côte d’Azur, elle est préparée à base de feuilles de laitue, de thon, champignons, et pommes de terres entre autres ingrédients. Elle est idéale pour l’accompagner d’un vin rosé sec à base de Syrah, Pinot Noir ou Cabernet Sauvignon

Crème de courge : c’est un choix parfait pour profiter de la saison d’automne. Accompagnée d’un vin blanc mousseux. 

Plat principal

Quiche Lorraine de courgette et emmental: préparée à base de pâte briseé, de lard, de courgette, fromage emmental et oignon, elle est typique de la cuisine française et vous pouvez l’accompagner d’une salade et d’un vin blanc jeune et fruité. 

Parmentier de foie: préparé à base de puré de pommes de terres et de foie de canard, il peut être accompagné d’un vin de Porto. 

Desserts

Quelques choix possibles sont la Tarte Saint Honoré ( préparée à base de pâte feuilletée ) ou les Madeleines françaises classiques ( également servies comme petit-déjeuner ) accompagnées de vin rouge moelleux.

*Image: jypsygen (flickr)

Que boire avec les champignons d’automne?

 

 

 TAGS:undefinedL’été est dernière nous, le mois de septembre se termine et l’automne s’annonce. Mais ne nous laissons pas envahir par la nostalgie. L’automne est une saison velouté, pleine de bonnes choses. Le paysage se teinte de couleurs chaudes, les vignes se font rouges, jaunes, chocolat, les feuilles mortes balayent nos rues et les étals de fruits et légumes s’ornent de citrouille, courge, raisins, noix, poires, grenade et champignons. 

Les champignons d’automne sont tellement appétissants. Cèpes, giroles, chanterelles et autres, autant de gouts différents, délicieux, de recettes savoureuses depuis les plus faciles aux plus élaborées et autant d’accords mets et vins pour titiller le palais. Que boire avec les champignons?

 

Une recette toute simple comme une poêlée de girolles (4 personnes)

500g de girolles, 1 gousse d’ail, du persil plat.

Lavez les girolles sous le robinet d’eau, ne les faites surtout pas tremper, sinon elles se gorgeront d’eau. Egouttez-les à l’aide d’un torchon propre.

Préparez une persillade en hachant la gousse d’ail et le persil. Faites revenir les girolles dans une poêle bien chaude avec de l’huile d’olive. Elles doivent devenir bien dorées et sans eau. Ajoutez la persillade, du sel et du poivre. Servir et savourer!

Quel vin avec les girolles? Favorisez les vieux vins, un pinot noir de préférence. Un Bourgogne mais pas trop puissant. Un vin élégant comme un Chambolle Musigny, un Savigny les Beaune. Si vous êtes plutôt blancs, alors ce sera un blanc sec comme un bon Chablis, un Meursault ou un Puligny Montrachet.

 

Une recette plus longue mais tout aussi délicieuse, le risotto aux cèpes.

Un peu longue à décrire, je vous laisse le soin d’aller chercher « la » recette qui vous fera le plus saliver sachant que l’ingrédient vedette sera le cèpe. Champignon qu’on adore ou que l’on déteste à cause de sa texture et de ses arômes de sous-bois et de mousse.

Que boire avec le risotto aux cèpes? Un vin blanc complexe comme un Meursault, en rouge, un pinot noir de Bourgogne ou un barbaresco du Piemont.

 

Enfin, le troisième champignon star de l’automne, c’est la chanterelle.

Champignon, simple mais riche en gout. Recette facile et rapide, l’omelette aux chanterelles. C’est rapide et efficace… Pour 300g de champignons, 6 oeufs, 1 gousse d’ail, du persil.

Rincez les chanterelles sous l’eau, ne les laissez pas tremper. Poêlez, les chanterelles à feu doux pour qu’elles rendent l’eau puis chauffer à feu vif pour les saisir. Ajoutez les oeufs battus et assaisonnés (sel, poivre, persillade). Cuire à votre convenance et servir…

Avec l’omelette, dégustez un vin rouge de Bordeaux, un Côtes du Rhône ou pourquoi pas un Chinon de Loire.

 

Quelques suggestions:

 TAGS:Meursault Villages 2009Meursault Villages 2009

Meursault Villages 2009

 

 

 TAGS:La Spinetta Vigneto Bordini Barbaresco 2009La Spinetta Vigneto Bordini Barbaresco 2009

La Spinetta Vigneto Bordini Barbaresco 2009

 

 

 TAGS:Savigny Les Beaune Latour 2011Savigny Les Beaune Latour 2011

Savigny Les Beaune Latour 2011

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Barbecue en vue? Choisissez les vins en toute connaissance de cause!

 TAGS:undefined

Choisissez le jour, les amis, les meilleures viandes, poissons, légumes, et un site qui répond aux normes pour faire un barbecue en été (important!)… Votre grillade semble parfaite mais avez-vous déjà choisi le vin? Ne le laissez pas pour la fin et accordez vos viandes, poissons et légumes avec les vins appropriés pour que votre barbecue soit mémorable.

 TAGS:undefined

Il fait chaud et la fête bat son plein. La viande est sur le gril et vous pas loin de fondre à côté! Les tapas et apéritifs circulent et vous ouvrent l’appétit, donc, quoi de mieux que de servir un blanc bien frais pour une entrée triomphale. Un Muscadet ou un Sauvignon Blanc peuvent être parfaits, n’hésitez plus! Bien sûr, vous pouvez aussi opter un pastis ou un vermout, qui à cette époque sont très rafraichissant.

 TAGS:undefined

Viande et vin rouge, mariage classique, tout le monde le sait. Mais tous les vins rouges ne vont pas avec toutes les viandes et surtout ils ne font pas tous envie en toute saison. Premier conseil, pour réussir une grillade estivale, choisissez un vin rouge jeune, aimable, léger et fruité. Dans cette ligne, une bonne option serait un Beaujolais ou un Cabernet Franc de Loire. Bien qu’il soit également possible d’affiner son choix en fonction du repas que vous allez préparer.

 TAGS:undefined

Plus la viande est rouge et plus le vin peut être puissant. Aussi, pour accompagner une belle pièce de boeuf vous pouvez opter pour un vin vieillit en fût de chêne. Un vin complexe comme Bordeaux du Médoc ou un Côtes du Rhône qui s’accorderont parfaitement à la texture et la saveur fumée que prend la viande cuit à la braise.

 TAGS:undefined

Si vous incluez à votre grillade de la viande de porc, étant donné qu’elle est plus fine et plus grasse, le mieux est de choisir un vin qui compense l’excès de graisse: un vin plus léger et moins structuré comme un Sancerre Rouge ou un grenache léger sera fantastique. Si vous ajoutez de l’agneau, son gout puissant et sa texture nécessitent un vin rouge de caractère comme un Châteauneuf du Pape ou un vin du Languedoc Roussillon.

De même, il est plus que probable que la saucisse ait une place dans votre festin. Si c’est le cas, en plus d’un vin rouge jeune, vous pouvez opter pour un rosé, en considérant que, plus la viande est épicée, moins puissant doit être le rosé que vous choisirez comme un rosé du Roussillon ou un Clairet. C’est que les viandes épicées et marinées elles aussi veulent leur place à la fête!

Et pour une version plus légère du barbecue, si vous décidez de griller de la viande blanche comme du poulet, n’hésitez pas à ouvrir un vin blanc aromatique, onctueux et un plus complexe comme un Saint Joseph Blanc ou un Languedoc Roussillon.

 TAGS:undefined

Vu que nous parlions d’une version plus légère du barbecue et que nous sommes en plein été, il est possible que vous ajoutiez du poisson ou directement préparer une parillade 100% de poisson et crustacés. Si c’est le cas, un sauvignon blanc ou un muscadet ne doivent pas manquer. Mais rappelez-vous aussi que les bulles peuvent être un compagnon parfait, surtout si vous comptez parmi vos invités un amant du cava ou du champagne. Si en plus, c’est un Brut Nature ou un Non Dosé, vous pouvez le servir sur la viande et gagner le titre d’expert en accords mets et vins des grillades.

 TAGS:undefined

es temps changent, oui, et du typique barbecue nous sommes passés au « verbecue » (soit barbecue végétarien). A nouveau, ici, le mieux c’est de recourir à un rosé ou un vin blanc. Légers, frais et faciles à boire, ils rehausseront parfaitement les saveurs des courgettes, tomates, aubergines, poivrons et oignons grillés… Ah! et si un de vos invités préfère un vin peu alcoolisé, notre dernière recommendation serait un Moscato D’Asti. Ils adoreront!

*C’est l’été et il y a des risques d’incendie. Profitez de cette activité en toute sécurité en respectant les normes et espaces spécialement habilités à cet effet.

3 recettes délicieuses pour cuisiner des asperges vertes

 TAGS:undefined

Les asperges vertes sont un légume de saison très versatile et sain. Il y a une infinité de façons de les préparer, alors aujourd’hui nous vous présentons quelques unes d’entre elles. Bon appétit!

Des asperges sauvages avec du bacon

Ingrédients:

  • 12 asperges sauvages
  • 4 tranches de bacon
  • De l’huile d’olive selon le goût
  • Du sel et du poivre selon le goût

Préparation:

  1. Étendez sur une table les tranches de bacon.
  2. Retirez les parties dures des tiges des asperges et placez trois d’entre elles sur chaque tranche de bacon.
  3. Ajoutez un peu de sel aux asperges et enroulez-les avec le bacon.
  4. Dans un plat pour le four placez les rouleaux préparés, saupoudrez-les par dessus de poivre et  d’un filet d’huile d’olive.
  5. Introduisez le plat dans le four préchauffé à 180 degrés centigrades pendant 10 minutes.
  6. Retirez du four et servez.

Asperges à la Milanaise

Ingrédients:

  • 1 ½ kilogrammes d’asperges.  
  • De la noix de muscade.
  • Du sucre selon le goût.
  • Du sel selon le goût. 
  • 1 petite cuillère de fromage de Gruyère ou Emmental râpé.
  • 2 petites cuillères de beurre.

Préparation:

  1. Raclez les asperges et coupez-les morceaux de 12 centimètres.
  2. Mettez les asperges dans de l’eau salé bouillante avec un peu de sucre pendant 30 minutes.
  3. Égouttez les asperges et placez-les dans un plat pour le four.
  4. Faites fondre le beurre à feu doux et mettez-le de côté.
  5. Saupoudrez les asperges, la noix de muscade, l’ail en poudre et versez le beurre fondu.
  6. Portez le plat au four pour gratiner pendant deux minutes et servez.

Des tartines d’asperges, saumon et fromage brie

 Ingrédients:

  • 4 tranches de pain
  • 1 morceau de fromage brie
  • 20 asperges sauvages
  • 4 grandes tranches de saumon fumé
  • 1 jaune d’oeuf dur
  • quelques bourgeons de chou lombard.
  • Un peu de ciboule
  • De l’huile d’olive vierge extra selon le goût
  • Du sel selon le goût. 

Préparation:

  1. Retirez la partie dure des asperges, lavez-les, séchez-les
  2. Versez un peu d’huile d’olive sur un gril et quand elle sera chaude, placez les asperges.
  3. Saupoudrez les asperges avec un peu de sel et laissez cuisiner à feu moyen.
  4. Enroulez les asperges dans le saumon fumé.
  5. Faites griller chaque tranche de pain jusqu’à ce qu’elles acquièrent une apparence dorée.
  6. Placez sur chaque tranche de pain une tranche de fromage brie et un rouleau d’asperges et de saumon fumé.
  7. Hachez la ciboule et râpez le jaune d’oeuf dur pour saupoudrer les tartines des deux ingrédients.
  8. Pour terminer placez sur chaque tartine quelques bourgeons de chou lombard et une touche d’huile d’olive.

Et pour accompagner ces recettes, l’un de ces vins délicieux que vous allez certainement adorer. 

 TAGS:Whispering Angel Rosé 2013Whispering Angel Rosé 2013

Whispering Angel Rosé 2013: est un vin rosé d’ AOC Côtes De Provence de Château D’Esclans à base de rolle et cinsault de 2013 et a une teneur en alcool de 13.5º.

 

 

 TAGS:Billecart-Salmon Brut RoséBillecart-Salmon Brut Rosé

Billecart-Salmon Brut Rosé: un vin effervescent sous l’ appelation Champagne élaboré avec pinot Noir et pinot Meunier et présente une teneur en alcool de 12.5º. 

 

 

*Image: Jason Mendoza (flickr)

Des cépages qui traversent les frontières et ses accords culinaires les plus fréquents

Quels ont les cépages les plus connus? Avec quels aliments s’accordent-ils le mieux? Ne ratez pas l’infographie que nous avons préparée pour vous, dans laquelle nous vous expliquons de façon simple et rapide quelques uns des cépages les plus répandus et quelques propositions d’accord culinaire pour que nous profitions davantage de son goût. 

 TAGS:undefined

Poires au vin: recettes avec du vin

 TAGS:L?un des desserts les plus traditionnels dans la cuisine espagnole ce sont les poires au vin rouge. Quand le dessert à la maison était pareil aux fruits, parce que les tartes et les gâteaux étaient seulement mangés quand il y avait une célébration, les poires au vin étaient un dessert du dimanche, qui plaisait à tout le monde et particulièrement aux enfants, qui pouvaient faire quelque chose comme les grandes personnes : goûter le vin (bien que ce fût au dessert).

De nos jours l?offre de desserts préparés et le manque de temps dans la cuisine ont fait que ce dessert se voit de moins en moins, mais c?est un plat facile à préparer et il inclut des ingrédients sains et délicieux, de sorte que nous le recommandons vivement. Aujourd?hui nous vous apprendrons à préparer des fantastiques poires au vin rouge :

Poires au vin rouge

Ingrédients

  • 4 poires de grande taille.
  • ½ litre de vin rouge
  • 1 branche de cannelle
  • 1 écorce d?orange (sans la partie blanche)
  • 1 écorce de citron (sans la partie blanche)
  • Du sucre à volonté

La première chose ce sont les poires : n?importe quelle variété est valable, à condition qu?elles soient dures, puisqu?il faut qu?elles soient consistantes après la cuisson. Un truc pour savoir si les poires sont bonnes c?est de presser avec le doigt. Si elles s?enfoncent, la poire est trop molle et elle ne supportera pas la cuisson.

En ce qui concerne le vin, n?importe quel vin rouge que l?on ait en trop peut servir. Celui qui reste dans le frigo du dernier weekend sera phénoménal.

Préparation :

Nous épluchons les poires en laissant la queue. Nous pouvons enlever le c?ur si nous avons un accessoire pour cela, ou le laisser tel quel pour le faire à table. Nous coupons légèrement la base de la poire de façon horizontale, pour la mettre dans la marmite.

Nous posons les 4 poires sur une casserole et nous arrosons avec du vin et on la met à chauffer à feu doux-moyen. Nous ajoutons le sucre, l?écorce d?orange et de citron et la cannelle.

Nous maintenons ce feu pendant 20 à 25 minutes, en arrosant les poires toutes les 5 minutes. Au fur et à mesure que les poires se cuisent l?amidon qu?ils ont absorbera progressivement le vin et elles vont progressivement se teindre de la couleur de vin rouge.
Pour savoir quand les poires sont cuites, il suffit de piquer les poires avec une pique de cuisine ou une fourchette. La fourchette doit être introduite facilement jusqu?au c?ur de la poire.

Une fois que les poires sont cuites, nous les retirons et nous augmentons le feu, pour que le reste du vin acquière la texture d?un sirop. Pendant ce temps-là, mettez les poires dans les assiettes individuelles où elles seront servies.

Quand à savoir si le sirop est cuit à point cela dépend des goûts, mais prenez en compte le fait que, une fois qu?il aura la texture voulue le vin va continuer à se réduire rapidement, de sorte qu?il est conseillé de l?arrêter juste avant que nous croyions qu?il ait la texture qui nous plaît, et le verser directement sur les poires pour arrêter la réduction.

La température de service dépend de chaque famille : à certains endroits elles sont servies chaudes, à d?autres endroits on refroidit les poires et on réserve le sirop à part pour leur donner un coup de chaleur juste avant de les servir, et qu?il soit en contraste avec les poires froides,?.Notre suggestion c?est que vous essayiez toutes les variantes de présentation qui vous viennent en tête, jusqu?à trouver celle qui vous plaise le plus.

Une autre possibilité est de les servir chaudes, juste après qu?elles soient faites, avec le sirop qui vient d?être fait et une boule de glace à côté. Ainsi vous profiterez du contraste froid-chaud et du dessert à son meilleur moment.

Vous aimez les poires au vin ? Aujourd?hui nous vous offrons 2 vins pour en profiter, et bien que le plus sûr soit que vous voudrez ne rien en laisser, s?il vous en reste vous pourrez faire ces merveilleuses poires au vin :

 TAGS:Tarani Malbec Vdp Comte Tolosan 2011Tarani Malbec Vdp Comte Tolosan 2011

Tarani Malbec Vdp Comte Tolosan 2011

 

 

 TAGS:Château Haut Gay Rouge 2005Château Haut Gay Rouge 2005

Château Haut Gay Rouge 2005

Comment ruiner un accompagnement du vin

 TAGS:Lorsque vous préparez un repas pour vos invités, vous voulez qu‘ils profitent tous de ce qu’il y a de mieux chez vous : nourriture, boissons et, surtout, du plaisir de votre compagnie. Mais parfois, l?excès de zèle, ou de travail, fait que l’on oublie un détail important qui pourrait ruiner notre soirée, au moins en ce qui concerne l’accompagnement du vin. 

Si vous souhaitez que la nourriture et le vin brillent sur votre table, et qu’ils ne soient pas démérité par un mauvais accompagnement, aujourd’hui nous vous révélons quelques unes des erreurs les plus communes qui peuvent ruiner l’accompagnement du vin : 

  • Vous pouvez mettre le chauffage ? 

Être trop attentif et servir le vin blanc trop froid (ou le vin rouge trop chaud), n’est pas vraiment une bonne idée. Avec le froid, les vins ne dégagent pas tous les arômes qu’ils contiennent. Avec la chaleur, on sentira trop l’alcool. Parfois, la peur d’avoir un vin pas assez frais (ou trop frais, selon le cas), est plus forte que nous et on fini par boire un vin qui nous semble trop insipide, ou trop fort, simplement parce qu’il n’est pas à la bonne température. Souvenez-vous de la règle des 20 minutes

  • Laissez-moi respirer ! 

Si un vin a besoin d’être décanté, alors décantez-le ou, au moins, ouvrez le suffisamment tôt. Certains pensent qu’ouvrir la bouteille de vin avant l’arrivée des invités est de mauvais goût, comme si quelqu’un venait à penser que la bouteille a été rempli à nouveau… Dans les restaurant, ouvrir la bouteille devant le client est un règle, mais à la maison, ce qui importe c’est que le vin soit bon. À quoi sert de bien présenter un vin si il est bien mauvais ? Ce qui est important c’est le vin, pas la présentation. 

  • Le couvert des visites 

Dans notre intention de faire plaisir, on ressent parfois le besoin de sortir ce qu’on a de mieux, les bijoux que nous gardons pour les visites. Mais sincèrement : si vous avez un vin excellent, servez-le avec un repas simple. Et si vous avez passé 3 jours dans la cuisine pour réussir la réduction de la mousse du nectar de je-ne-sais-quoi, le vin doit juste l’accompagner. Vouloir faire en sorte que tout se distingue provoque que rien ne se distingue du reste car tout est au même niveau. Tentez de joindre ce que vous avez mieux en offrant un accompagnement qui le mette en valeur. 

  • La soupe avec la cuillère, la viande avec la fourchette 

Même si on vous conseil d’innover et de vous risquer avec les accompagnements, il existe des règles de base qui pourraient ruiner l’accompagnement si vous les oubliez, comme c’est le cas, par exemple, en servant un rouge puissant avec un poisson gras. D’abord parce que vous risquez de ne pas sentir le poisson. Mais aussi parce que les huiles du poisson réagissent durement avec les tanins, et le mélange à un goût métallique désagréable. Ha ! Et les artichauts, si vous prenez du vin, laissez-les au frigo. 

Vous organisez un dîner à la maison ? Nous vous offrons 2 suggestions de vins pour être bien vu à n’importe qu’elle occasion :

 TAGS:Château Grand Puy Lacoste 2004Château Grand Puy Lacoste 2004

Château Grand Puy Lacoste 2004, pour tous les moments

 

 

 TAGS:Marqués de Riscal Reserva 2006Marqués de Riscal Reserva 2006

Marqués de Riscal Reserva 2006, un bon Reserva

Le cauchemar de l’accompagnement du vin

 TAGS:Du vin blanc avec du poisson, du vin rouge avec de la viande rouge, du vin rosé avec du riz, des pizzas ou des pâtes; du effervescent pour l’apéritif, le vin douce au dessert et le vin généreux en début
d’après-midi. Et ca y est? Non? Et bien oui, en effet.

Toute personne qui suit ces règles, en général, aura une expérience agréable avec le vin. Ceux qui disent que le goût est accentué quand on assaisonne un anchois de Paris avec du paprika de Cannes… je ne suis pas d’accord.

Réussir à trouver l’accompagnement idéal pour un plat spécial est, comme pour tout, une question de goût. Ceux qui profitent en testant et en analysant les sensations que produit chaque bouchée qu’ils mangent, cherchent évidemment le mariage « parfait » pour leur aliments. C’est comme trouver le nirvana de la gastronomie, l’association hors du commun, la clé, qui assure l’entrée au palais du plaisir.

Mais cette clé est éphémère: un mariage parfait des aliments peut se ruiner si une des conditions externes varient: température, humidité, conservation du vin ou de la nourriture, et aussi des conditions implicites comme le dressage correcte de la nourriture ou la propreté  du verre dans lequel on sert le vin. Si de tels détails sont importants, comment pouvons nous oser dire que un mariage d’aliments et convenable ou pas? Faudrait-il indiquer tous les facteurs? Et l’accompagnement? La personne qui nous accompagne peut elle gâcher un mariage parfait d’aliments?

S’il fallait établir des conditions nécessaires pour trouver la symbiose parfaite, je citerais celles-ci:

  • La première serait, sans aucun doute, être près de la personne avec qui on aime bien boire du vin. Pouvant être: père, mère, frère, s?ur, compagnon, amis… Cette ou ces personnes près desquelles n?importe quel moment autour d’un verre est un moment de plaisir. C’est comme ça que l’on commence pour obtenir une symbiose.
  • La deuxième règle est celle du service : Température, verres? Pourquoi ? C?est très simple : Toutes ces variables sont contrôlables, et il ne faut pas de connaissances sur le vin pour les appliquer. Utiliser le verres adapté pour le efférvescent, ou mettre un vin rouge a temperature ambiante sont des choses que nous pouvons tous faire, et pour les quelles il ne faut pas savoir si « ce vin accepte telles condition ou d?autres »
  • El ce que l?on mange ? A la fin. Tout d?abord, il est normal d?ouvrir la bouteille de vin pour accompagner un plat et pas à l?envers. Je connais très peux de gens qui le dimanche décident quel plat ils vont préparer en fonction de la bouteille de vin qu?ils souhaitent consommer. Et en plus trouver le plat exacte qui favorise les valeurs que nous voulons mettre en avant d?un vin demande beaucoup de fois d?essayer avant d?arriver à le trouver. Souhaitez-vous vraiment faire cet effort ? N?y a-t-il pas d?autres vins que vous voulez gouter, au lieu de boire toujours le même ?

Faites moi confiance : Suivez mes indications depuis le début, profitez de votre compagnie, et si vous reprenez le même vin profitez-en pour affiner le plat en fonction de vos souvenirs de la dernière fois que vous l?avez consommé. Il est toujours bon d?avoir un bon prétexte pour reboire un bon vin.

Et si vous voulez surprendre avec un accompagnement « original » voici un vin rouge special pour les poissons y un vin blanc qui accompagne parfaitement de la viande :

 TAGS:Dupèrè Barrera Paradoxides 2006Dupèrè Barrera Paradoxides 2006

Un vin doux et élégant dans le quel le goût du Syrah domine, très fruité, ce que en fait de lui un accompagnement parfait pour les poissons de tout type.

Acheter Dupèrè Barrera Paradoxides 2006 14,99?

 

 

 TAGS:Château Laurette Blanc 2008Château Laurette Blanc 2008

Un vin blanc très complexe qui accompagnera sans problème une bonne viande.

 TAGS:Acheter Château Laurette Blanc 2008 9,00?

Bien accompagner son vin: 5 conseils de base

JumelageTrouver un bon vin d’accompagnement peut avoir l’air d’être une tâche insurmontable lorsque vous êtes sur le point d’organiser un dîner. Les amateurs et les experts du vin ont pendant des années mis en place de nombreuses possibilités qui proposent lier un plat particulier à un vin délicieux. Mais en réalité, le jumelage entre un vin et un plat n’est pas une pratique officiellement inscrite dans la science moderne d’aujourd’hui. Afin de créer une harmonie de saveurs lors de vos prochains dîners de fête, vous avez besoin de savoir quelques directives de base sur le vin. Nous vous invitons à profiter de ces conseils qui vous aideront à bien combiner vos vins!

Avant de se poser la question « quel vin choisir ? », il est important de comprendre les saveurs qui se trouvent naturellement dans le vin. La vinification est un processus très détaillé et un élément essentiel pour relever les essences présentes dans les différentes variétés de raisins. La première étape lors de l’élaboration d’un vin est la presse des raisins pour en obtenir un jus, puis ce jus est combiné avec de la levure pour produire du dioxyde de carbone et de l’alcool. C’est au cours de ce processus de fermentation que les saveurs d’un vin apparaissent et se développent.

Bien que les vignerons soient fiers de la complexité de leurs vins, selon le type de raisin utilisé, tous les vins débutent avec des saveurs de bases. Le vin peut être doux ou aigre, et peut plus tard devenir un vin «acide». D’autres vins sont amers, laissant une sensation de desséchement sur la langue. La teneur en alcool et le sel utilisé dans la cuisine peuvent aussi affecter le goût du vin. Les vins qui ont une forte teneur en alcool ont tendance à dévoiler un corps puissant en bouche. Dans la plupart des cas, le processus le vieillissement du vin lui développe un bouquet de saveur singulier.

On entend souvent parler du goût en provenance des tanins du vin, en particulier pour les vins rouges. Les tanins proviennent de la tige et des graines de raisins utilisés lors la fabrication du vin. Selon la façon dont les raisins sont pressés lors des premiers stades de vinification, il est possible de déterminer quelle sera la force du tanin lorsque le vin sera arrivé à maturité. Les jeunes vins rouges ont des tannins très fort, mais qui ont tendance à ramollir et à se dissiper avec l’âge. Les tanins ne sont pas seulement là pour faciliter le processus de vieillissement, mais peuvent aussi considérablement affecter le goût d’un vin. C’est pour cette raison que les vins très tanniques sont laissés à maturation pendant de longues périodes. Le plus longtemps vous laissez vieillir ce type de vin, et plus savoureux sera le corps du vin lors de son ouverture et de sa consommation. Quand il s’agit de marier un vin à un plat, vous devez savoir ce qu’est un vin jeune et un vin tannique avant de le servir avec un aliment particulier. Cela jouera un rôle important pour vous aider à choisir le vin servir à vos invités.

Il est essentiel de tenir compte des saveurs du vin que vous allez servir et de ce que vous mangez avec. Prévoir son repas à l’avance, implique de choix d’un vin pour l’accompagner. Les conseils de base qui suivent vous donneront les connaissances nécessaires pour prendre de bonnes décisions.

  • Conseil numéro 1: Trouver un vin qui vous que vous trouvez plaisant à boire.

Tout d’abord, lorsque vous voulez faire correspondre un vin avec de la nourriture, vous devez trouver le vin qui vous fasse plaisir à boire. Ne vous inquiétez pas de la qualité d’un vin ou de la façon dont il a été classé dans un des derniers numéros de magazines de vin… Indépendamment de ce qu’affirment les experts, le vin doit être un vin que vous aimez boire.

Lorsque vous trouvez un vin qui vous plaît, gardez en le bouchon ou prenez en note ce qui est écris sur ? l’étiquette afin de le retenir le gouter de nouveau. Pour être franc, c’est comme ça que de nombreux amateurs de vin ont rencontrés les vins qui selon eux sont les plus fameux. Joindre vin à un plat est une expérience sensorielle intense, qui révèle au palais des arômes uniques.

  • Conseil numéro 2: Les vins légers doivent être servis avant les vins corsés

La règle de base de l’appariement du vin est de servir les vins légers avant les vins plus lourds, et les vins plus tanniques. Les vins à basse viscosité ont sont souvent des vins blancs tels que le Sauvignon Blanc, le Pinot Gris, le Chardonnay et les vins mousseux. Il y a quelques vins rouges légers, comme le Pinot Noir, qui peuvent être servis en début de repas. Les vins plus légers peuvent être dégustés avec une salade, une soupe ou une entrée. Lorsque vous servez des plats de volaille ou de poisson, il est préférable de les marier à un vin blanc ou à un vin rouge peu corsé et léger.

Les plats plus lourds tels que le boeuf ou l’agneau, méritent un vin riche comme un Bordeaux, un Cabernet, voire un Bourgogne français. Les desserts, en fonction de leur richesse, doivent être servis avec un vin blanc frais comme le Sauternes ou avec un savoureux vin rouge de dessert comme tel que le Porto.

  • Conseil numéro 3: Quand le repas est composé de plats régionaux, il faut l’accompagner de vins issus de la même région.

Les vins sont conçus et cultivés pour accompagner la nourriture. Quoi de mieux pour obtenir une expérience régionale complète que de joindre une cuisine particulière à un vin en provenance de la même région? Les producteurs de vin du monde entier créés des vins élaborés à partir d’ingrédients également utilisé pour des plats. Il est fréquent que certains ingrédients se retrouvent dans le vin et la nourriture, comme par exemple des épices spécifiques à certaines régions du monde.

Il peut être intéressant de découvrir la façon dont les saveurs et les épices se combinent lorsque vous les unissez à travers des vins et des plats régionaux. Si vous cuisinez un repas français avec des sauces délicates, fortes et goûteuses, il vous faut logiquement privilégier des vins français. Les plat aux sauces légères peuvent être servis avec un Bourgogne blanc ou rouge, tandis que les sauces fortes et épaisses, peuvent être combinées avec un vin corsé de Bordeaux. Les Italiens sont fiers des vins qu’ils produisent, les pâtes en sauce par exemple, s’accompagnent très bien avec un vin italien.

Si vous optez pour un plat de pâtes issu de la cuisine nord italienne ou de la cuisine rustique de Toscane, vous pouvez trouver de très bons vins italiens très riches en saveurs chez n’importe quel distributeur d’alcool.

  • Conseil numéro 4 : L’importance de trouver un équilibre dépasse le fait de bien marier le vin.

Lorsque vous associez un vin à un repas, il vous faut penser à la complexité du repas que vous allez servir vos hôtes. Les saveurs et les aliments complexes doivent être associés à des vins de saveurs simples, alors que les vins complexes doivent accompagner des plats simples mais savoureux.

Le type de repas que vous servez peut changer le goût d’un vin, car les épices naturelles souvent utilisées en cuisine sont capables fausser ou d’effacer les saveurs de celui-ci. Par conséquent, il est important de savoir ce que vous allez cuisiner avant de choisir le vin que vous allez servir. L’acidité et le tannin du vin peuvent réagir avec les condiments utilisés en sauces ou avec les saveurs naturelles des viandes.

Pensez aux saveurs qui s’opposent, comme le sucré et le piquant, il s’agit de trouver l’équilibre le plus parfait entre un vin et un plat. Par exemple, pour les plats relevés, que l’on retrouve dans la cuisine thaïlandaise et dans quelques spécialités espagnoles, il est possible de servir des vins doux qui permettront de contrebalancer la chaleur en bouche en provenance de ces plats.

  • Conseil numéro 5: Apprenez à marier vin et fromage.

L’union entre le vin et le fromage se pratique depuis des siècles. Lors d’un grand repas, il est fréquent de goûter à un plateau de fromage, qui viendra étoffer l’expérience du festin. Cependant, certains fromages ont des saveurs particulières, et doivent être servis avec un vin précis. Décider du fromage que vous allez servir, peut dépendre du vin qui vous est disponible.

Si vous débutez sans aucune idée, demandez-vous quel est votre vin préféré ou quel fromage vous aimeriez servir, dès lors vous serez en mesure de choisir la meilleur paire qui s’accompagnera. Tout comme le vin, les fromages peuvent avoir une quantité de saveurs. Les fromages forts, comme le bleu ou le roquefort, doivent être accompagnés par des vins doux qui pourront adoucir le fort goût de ces fromages. Les fromages plus doux et secs, comme le cheddar, se combinent très bien avec des vins rouges. Un fromage doux doit aussi être accompagné d’un vin doux.

Le fromage de chèvre peut quant à lui paraitre impossible à marier, à cause de ses saveurs et de ses arômes si spéciaux. Mais accompagné d’un vin blanc sec, l’expérience du vin unis à un fromage de chèvre est très agréable en bouche. La plupart des fromages à pâte blanche comme l’emmental ou le comté peuvent se combiner avec tout type de vin, et même avec des vins mousseux et des champagnes.

En suivant ces quelques conseils, vous serez capables de combiner avec aisance vos vins préférés avec vos plats favoris. Plus vous servirez de plats lors d’un repas, et plus il vous faudra choisir des vins différents pour les accompagner. Que vous choisissez d’accueillir vos amis avec 8 plats différents, ou seulement avec des hamburgers, vous êtes en mesure de trouver le vin parfait. Avec un peu d’organisation et de créativité, vous pouvez transformer un repas agréable en un chef d’œuvre culinaire en harmonisant les richesses des saveurs les unes avec les autres.